Si les recettes du cinéma continuent leur stagnation cette année, et si la Chine continue de produire ses propres films rentables sans se préoccuper d’Hollywood, l’ère du blockbuster à un milliard de dollars prendra peut-être fin, avec comme derniers représentants les films La Reine des neiges 2 et Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker.

Il y a dix mois, l’épisode IX de la saga Star Wars sortait au cinéma, produit par Walt Disney. Le dernier opus de la nouvelle trilogie, qui a pourtant semé la discorde, reste le dernier film à avoir engrangé plus d’un milliard de dollars de recettes mondiales. La plupart des films qui avaient une chance de franchir cette étape ont été repoussés à 2021. L’industrie hollywoodienne produira-t-elle encore des films à plus d’un milliard de dollars de recettes ? Et si oui, quand ?


 

cinéma
L’avant-première de Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker à Londres en décembre 2019 | Crédit photo : Getty Images

 

Les concurrents

Même avec des circonstances économiques idéales, Wonder Woman 1984 aurait probablement débuté avec environ 140 millions de dollars de recettes, puis aurait sans doute atteint 375 millions de dollars outre-Atlantique, avec des recettes supplémentaires à l’étranger (notamment en Chine où les films de superhéros font fureur), pour un total d’environ 900 millions de dollars au niveau mondial. Mais dans les circonstances actuelles, alors que le monde du cinéma tourne au ralenti, Wonder Woman 1984 pourrait être le seul film de l’année à engranger 600 millions de dollars, et même pour ça, rien n’est encore fait.

James Bond : Mourir peut attendre est l’un des seuls candidats potentiels qui pourrait atteindre le milliard de dollars de recettes en 2021. En 2012, Skyfall avait engrangé 1,108 milliard de dollars au niveau mondial, mais c’était dans les meilleures circonstances possibles. Les critiques étaient élogieuses, Adele interprétait la chanson du générique, et le film était sorti en fin d’année aux côtés de Twilight : Chapitre 4 – Révélation, partie 2 et de Le Hobbit : Un voyage inattendu, tous deux réservés aux connaisseurs des deux sagas respectives.

Skyfall était ainsi le seul film de fin d’année pour tous et destiné au grand public. En comparaison, Spectre a généré 881 millions de dollars face à Star Wars : Le Réveil de la Force en 2015. Ce n’était toutefois pas considéré comme un échec, mais le dernier film de Daniel Craig dans le costume de l’agent 007 fera-t-il aussi bien ?

Autre concurrent pour 2021 : Black Widow. Le film Marvel est prévu au cinéma pour le 29 avril avec Scarlett Johansson en tête d’affiche, qui incarne un personnage ayant trouvé la mort dans Avengers : Endgame. Le blockbuster pourrait se rapprocher de Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 (869 millions de dollars), Thor : Ragnarok (854 millions de dollars), Spider-Man : Homecoming (881 millions de dollars). En revanche, il n’atteindra sans doute pas les records de Captain Marvel (1,128 milliard de dollars) et de Spider-Man : Far from Home (1,131 milliard de dollars). À noter qu’il s’agira du premier film de MCU depuis presque deux ans.

Fast & Furious 9, qui sortira en salles le 26 mai prochain et qui opposera Vin Diesel à son frère diabolique joué par Jon Cena, devrait très certainement être le prochain blockbuster à un milliard de dollars, alors que Jurassic World : Dominion et Avatar 2 ont tous deux été reportés à 2022. Fast & Furious 7 avait engrangé 1,517 milliard de dollars en 2015, contre 1,236 milliard de dollars en 2017 pour Fast & Furious 8. En Chine, cette saga est la seule hors DC et Marvel qui cartonne au cinéma.

Avant même l’arrivée du Covid-19, Fast & Furious 9 aurait pu être le premier film à dépasser le milliard de dollars cette année au niveau mondial. Si le neuvième opus de la saga est un échec, Les Minions 2 : Il était une fois Gru, prévu pour l’été 2021, est le prochain candidat. En effet, Moi, moche et méchant 3 a été le seul film de l’été 2017 à avoir atteint le milliard de dollars de recettes.

Parmi les autres candidats potentiels pour 2021, on retrouve Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings et Spider-Man 3. Ceux qui pourraient également faire un carton en 2021 sont les suivants : Raya et le Dernier Dragon (12 mars), Venom : Let There Be Carnage (24 juin), Jungle Cruise (28 juillet), Suicide Squad 2 (4 août), Éternels (10 février), Mission impossible 7 (19 novembre) et Matrix 4 (22 décembre). La plupart de ces films se réjouiraient de recettes à partir de 650 millions de dollars.

 

Les challengers

Et si Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker était le dernier film à atteindre le milliard de dollars, au moins avant la sortie de Jurassic World : Dominion en 2022 ? Il est vrai que Thor : Love and Thunder et Black Panther 2 sont aussi de sérieux concurrents, mais pour dépasser le milliard de dollars de recettes à l’international, la clef est la suivante : associer recettes nationales élevées et fort box-office chinois. En l’absence de ces critères, les recettes d’un film seront bloquées sous un plafond absolu.

Pourtant, tous les films à un milliard de dollars n’ont pas été un succès en Chine. Joker et Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit n’ont même pas été joués dans les cinémas chinois. À l’inverse, tous les films à un milliard de dollars n’ont pas forcément connu un franc succès en Amérique du Nord. Par exemple, Transformers : l’âge de l’extinction, sorti en 2014, n’a engrangé que 240 millions de dollars outre-Atlantique et 320 millions en Chine, pour des recettes totales de 1,1 milliard de dollars. De même, Les Minions a généré 1,159 milliard de dollars en 2015, avec seulement 68 millions de dollars en Chine et 335 millions aux États-Unis.

En revanche, Fast & Furious 7 n’a pas eu besoin du box-office chinois pour passer le cap du milliard de dollars, car il avait déjà engrangé 353 millions de dollars aux États-Unis. De même, lorsque Black Panther a généré 700 millions de dollars en Amérique du Nord, les 105 millions de dollars de recettes brutes chinoises n’étaient que la cerise sur le gâteau pour atteindre les 1,346 milliard de dollars de recettes. Idem pour les opus de Star Wars, qui n’ont pas été de francs succès en Chine, ou pour La Reine des Neiges 2.

À ce jour, il est impossible de savoir quand et/ou si les chiffres du box-office reviendront à la normale. Les blockbusters hollywoodiens pourraient conserver des recettes relativement faibles jusqu’à ce qu’un traitement sûr, fiable et abordable soit trouvé, ou mieux encore, un vaccin. Pendant ce temps, la Chine se noie dans un déluge de superproductions locales et ne réserve pas un très bon accueil aux films américains de l’année (Tenet est le plus gros succès du territoire chinois en 2020, avec seulement 66 millions de dollars de recettes).

Mais même si le box-office étranger surpasse le cinéma hollywoodien cette année, les plus gros films dépendent toujours des recettes outre-Atlantique. Le succès de Disney est précisément important car des films comme La Belle et la Bête, Black Panther, Toy Story 4, Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker, Les Indestructibles 2 et Le Roi Lion rapportent régulièrement des recettes nationales de 400 à 700 millions de dollars aux États-Unis. Idem pour Universal et son rayonnement à l’étranger, qui explique d’ailleurs pourquoi pendant presque cinq ans (de Transformers : l’âge de l’extinction de Paramount en juin 2014 à Aquaman de Warner Bros en décembre 2018), chaque film à un milliard de dollars de recettes brutes était produit soit par Disney, soit par Universal.

Les géants que sont Disney, Warner Bros. et Universal ne comptent pas tant sur la Chine que sur le fait qu’elle gonfle artificiellement les recettes mondiales déjà considérables de leurs plus grands films. Aquaman a engrangé 1,148 milliard de dollars en partie grâce aux 298 millions de dollars de recettes chinoises, mais Warner Bros. ne se serait pas plaint si le film n’avait généré que 100 millions de dollars en Chine et 950 millions de dollars dans le monde (comme ce fut le cas pour les films de la saga Le Hobbit). De son côté, Jurassic World : Fallen Kingdom n’aurait pas eu besoin de la Chine pour franchir le cap de 1,308 milliard de dollars dans le monde, puisque le pays n’a généré que 417 millions de dollars au niveau national.

On peut ainsi affirmer que les films à plus d’un milliard de dollars de recettes brutes des cinq dernières années sont le résultat direct de l’inflation des prix des billets, mais aussi de la croissance à l’étranger, notamment en Chine, qui a permis de gonfler artificiellement les recettes mondiales des films. Et si à présent les recettes nationales restent faibles en raison des préoccupations liées à la pandémie et à cause du streaming (qui représente une concurrence sérieuse au cinéma), alors que la Chine se tourne de moins en moins vers les blockbusters américains, il se peut que plus aucun film ne dépasse le seuil du milliard de dollars de recettes brutes.

 

La fin des blockbusters à un milliard de dollars ?

Hollywood ne doit pas désespérer : il est toujours possible de rencontrer un énorme succès aux États-Unis. Récemment, Joker (335 millions de dollars en 2019), Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit (423 millions de dollars en 2006) et Skyfall (304 millions de dollars en 2012) en sont la preuve. Par ailleurs, un ralentissement du cinéma américain peut aussi être compensé par de solides recettes chinoises, comme avec Moi, moche et méchant 3 (1 milliard de dollars dont 158 millions en Chine). Mais en règle générale, il faut choisir entre l’un ou l’autre.

Le box-office américain pourrait rester relativement bas avant que le public ne revienne au cinéma, d’autant plus que les quelques franchises restantes, autres que celles de Marvel/DC (comme James Bond, Mission Impossible, Jurassic World, Fast & Furious, etc.) arrivent à leur terme. Parallèlement, la capacité de la Chine à réaliser ses propres blockbusters pourrait rendre la plupart des productions hollywoodiennes redondantes. C’était déjà le cas l’an dernier, lorsque des films de superhéros ont écrasé d’autres gros films d’Hollywood à la fois en Amérique du Nord et en Chine. Ainsi, les recettes d’un milliard de dollars et plus pourraient bien appartenir au passé… Du moins, jusqu’à la sortie d’Avatar 2.

 

Article traduit de Forbes US — Auteur : Scott Mendelson

 

<<< À lire également : 8 Des 20 Séries Et Films Les Plus Regardées Actuellement Sont Des Netflix Originals >>>