Mardi, Amazon a encore mis un coup de pression aux détaillants avec le lancement de sa pharmacie en ligne, qui délivrera des médicaments sur ordonnance à ses clients aux USA et offrira des réductions importantes à ceux qui ne sont pas assurés.

Faits marquants :

  • L’entreprise a déclaré qu’Amazon Pharmacy, une section dédiée de son site web, veillera à ce que « l’exécution des ordonnances soit aussi pratique que tout autre achat sur la boutique en ligne d’Amazon ».
  • Le service est disponible pour les consommateurs aux USA depuis mardi, et leur permet de comparer facilement les prix dans les deux cas de figure (assuré/non-assuré).
  • Les membres d’Amazon Prime, le service d’abonnement de l’entreprise, pourront bénéficier de réductions importantes s’ils ne sont pas assurés (jusqu’à -80 % sur les médicaments génériques et jusqu’à -40 % sur les originaux) à la fois sur le site d’Amazon et dans plus de 50 000 pharmacies participantes à travers les USA.
  • L’offre pharmaceutique a émergé après l’acquisition par Amazon de PillPack il y a deux ans. Cependant, Pillpack continuera d’offrir des services aux patients qui doivent gérer la prise de plusieurs médicaments par jour en raison de maladies chroniques.

Contexte général :

Alors qu’Amazon a réussi à pénétrer, et souvent à dominer, la plupart des marchés de détail, le marché lucratif des médicaments sur ordonnance est resté insaisissable. Néanmoins, en 2018, elle a décidé de se lancer, en acquérant Pillpack, la petite pharmacie en ligne, une démarche qui ne semblait pas ébranler les concurrents à l’époque. En effet, le PDG de Walgreens a déclaré que son entreprise n’était pas particulièrement inquiète de ce rachat.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

<<< À lire également : Jeff Bezos Vend Pour 3 Milliards De Dollars D&#8217;Actions Amazon >>>