Le CDC a demandé aux Américains de « sauter » les vacances de printemps, et nous voyons maintenant pourquoi.

 

« Nous sommes dans une course à la vie ou à la mort avec un virus qui se propage rapidement, et les cas augmentent à nouveau », a déclaré lundi le président Joe Biden à la Maison Blanche.

La moyenne la plus récente sur sept jours est légèrement inférieure à 60 000 nouveaux cas par jour, a déclaré le Dr Rochelle Walensky, directrice du CDC, lors d’un point de presse. Cela représente un bond de 10% par rapport à la semaine précédente, a-t-elle précisé, et les hospitalisations et les décès dus au Covid-19 sont également en hausse.

Le Dr Rochelle Walensky a averti que les États-Unis sont confrontés à une « catastrophe imminente », car les cas quotidiens de Covid-19 augmentent à nouveau, et que lorsque les cas augmentent aussi rapidement qu’ils l’ont fait au cours de la dernière semaine, ils connaissent souvent « une forte poussée » peu après. Selon Rochelle Walensky, ce schéma ressemble à la trajectoire des pays européens qui se trouvent confrontés à une nouvelle vague d’infections.

Également alarmant : Les chiffres aux États-Unis vont dans la mauvaise direction d’un bout à l’autre du pays. La variation hebdomadaire des nouveaux cas de Covid-19 est actuellement en augmentation dans 30 États, selon l’Université Johns Hopkins.

Les 10 États qui enregistrent le plus grand nombre de nouveaux cas quotidiens sont le Michigan (9 238), New York (8 742), la Caroline du Nord (5 305), la Pennsylvanie (4 150), le New Jersey (3 621), le Texas (3 484), la Floride (3 374), le Connecticut (3 229), la Californie (3 200) et le Tennessee (2 900), selon les données de l’Université Johns Hopkins.

Lors de son intervention dimanche dernier dans l’émission « Face the Nation », le Dr Anthony Fauci, le plus grand spécialiste des maladies infectieuses du pays, a attribué l’augmentation des cas de Covid-19 à deux facteurs : les variants du Covid-19 et la levée des restrictions dans de nombreux États du pays.

Le président Joe Biden a demandé aux villes et aux États de freiner la réouverture des commerces et de rétablir le port du masque et d’autres restrictions – au moins jusqu’à ce que des dizaines de millions d’Américains supplémentaires puissent se faire vacciner.

Le programme de vaccination des États-Unis est une réussite qui continue de pulvériser les objectifs. Joe Biden a annoncé un plan accéléré et considérablement élargi qui permet à 90% des adultes américains de se faire vacciner contre le virus d’ici le 19 avril. Environ 40 000 pharmacies distribueront désormais le vaccin – contre 17 000 auparavant – afin de permettre à la grande majorité des Américains de se faire vacciner à moins de huit kilomètres de chez eux.

Selon le tableau de bord des vaccins de la Brown School of Public Health, le pays est à peu près aux deux tiers de la réalisation du nouvel objectif de Joe Biden, à savoir administrer 200 millions de doses d’ici le 30 avril.

Alors que les États-Unis ont dépassé le triste cap des 550 000 décès dus au Covid-19, le Dr Rochelle Walensky a plaidé auprès des Américains pour qu’ils continuent à suivre les conseils du CDC – notamment le port de masques, la distanciation sociale et l’évitement des voyages non essentiels – pendant un peu plus longtemps.

« Nous avons parcouru un si long chemin », a-t-elle déclaré. « Je sais que vous avez tous tellement envie d’en finir, nous y sommes presque, mais pas tout à fait encore. Je vous demande donc de tenir encore un peu, de vous faire vacciner quand vous le pouvez, afin que toutes ces personnes que nous aimons tous soient encore là lorsque cette pandémie prendra fin ».

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Suzanne Rowan Kelleher

 

<<< À lire également : Covid-19 : le renforcement en devenir du rôle des autorités européennes >>>