L’innovation technologique constitue désormais un enjeu entrepreneurial pour optimiser sa performance, pérenniser sa croissance et sa crédibilité. Innover d’accord, mais comment y parvenir ? En faisant appel à des médiateurs, experts sur le marché de l’écosystème de l’innovation, vous parviendrez à trouver la solution sur-mesure. En effet, leur rôle majeur consiste à établir le lien communicationnel entre les Start-ups et vous, et ce, pour vous garantir des échanges fluides en vue d’une collaboration efficace et concluante.

Interview spéciale marché de l’écosystème de l’innovation en France et ses enjeux avec Fiamma Ferrero et Damien Heiss co-fondateurs d’INWIBE, votre partenaire-intermédiaire pour vous accompagner sereinement et efficacement sur la voie de la transformation durable.


 

Comment se porte le marché de l’innovation des projets en France et quels sont ses enjeux majeurs ?

Les entreprises mondiales les plus innovantes consacrent 4 à 5 % de leur revenu à l’innovation “ouverte à l’écosystème”, alors qu’en Europe, nous constatons une moyenne de 1-2%.

L’innovation ouverte et la transformation (digitale) sont étroitement liées. Normalement, on inclut dans la transformation digitale des budgets liées à la transformation interne des entreprises en sus. Ces chiffres reflètent d’abord une appréhension à prendre des risques et remettent dès lors en question notre capacité à innover. Ils témoignent enfin du fait que l’Europe n’est pas encore parvenue à la maturation complète dans ce secteur. INWIBE est née de ce questionnement : comment accéder à l’innovation ? La réponse ne s’est pas fait attendre : c’est le manque de lien, cette difficulté à comprendre la sémantique très spécialisée de la start-up innovante qui crée un malaise au sein de l’échange. C’est la raison d’être d’INWIBE : être votre intermédiaire pour parvenir à dégager des actes d’optimisation durable, sans que vous ayez à parler le même langage. 

 

Pourquoi est-ce nécessaire ?

Tout simplement parce que nous devons réapprendre sans cesse à mieux savoir travailler, à asseoir notre positionnement par rapport à la concurrence. Il est donc essentiel de nous remettre sans cesse en question avec les problématiques liées à l’optimisation avec retour de rentabilité, en s’interrogeant sur les facteurs et les comportements à adopter pour y parvenir et pérenniser notre place sur le marché de la croissance.

À quel niveau la crise de la Covid-19 a-t-elle impacté ce marché professionnel ?

La crise sanitaire qui a conduit au confinement a fait l’effet d’un réveil brutal. Il a fallu s’adapter à la situation en urgence en prouvant notre capacité à être flexible. Le besoin d’agir s’est donc imposé à nous. Les sociétés ont dû mettre en place des outils digitaux pour s’adapter au nouveau mode du télétravail imposé. Ce changement culturel a ouvert le champ à une interaction entre de nouveaux univers pour travailler ensemble et optimiser les coûts dans une vision durable et pérenne. En somme, la crise de la Covid-19 a eu un impact positif sur le marché français de l’innovation ouverte.   D’ailleurs, notons que l’impact business potentiel généré par l’innovation ouverte représente 2,2 % du PIB mondial.

 

Quels sont les 4 mots-clés représentatifs des valeurs fondamentales d’INWIBE ?

Confiance : la mission d’INWIBE est de construire un rapport de confiance et de partage de valeurs entre les différents acteurs des écosystèmes, afin de rendre accessible l’innovation, le plus rapidement et le plus facilement possible.

Démocratisation : grâce à notre travail d’intermédiaire, nous apportons du sens et du lien entre deux acteurs qui ne possèdent pas la même sémantique, nous permettons à tout à chacun d’entrer dans le secteur de l’innovation, notamment en lui donnant accès à notre plateforme INWIBE. Désormais, l’innovation n’est plus réservée à une élite.

Inspiration : il s’agit d’aider les entreprises dans leurs démarches d’innovation en capitalisant sur les expériences réalisées dans d’autres industries.

Accélération : en se focalisant sur la formulation des besoins (ce que l’on appelle des cas d’usages) et en mutualisant les efforts de décryptage des écosystèmes d’innovation, les entreprises peuvent faire de l’innovation ouverte un moteur de flexibilité et de vitesse dans ce contexte de crise.

Pouvez-vous nous parler de la plateforme intelligente d’open innovation d’INWIBE ?

Tout d’abord, notre assistant de cas d’usage simplifie l’expression des problèmes à résoudre, offrant ainsi une clé de traduction entre ces derniers et les solutions concrètes. Par ailleurs, la plateforme d’open innovation d’INWIBE offre une approche par le biais de la data et des algorithmes d’IA. Sa mission est de rechercher l’information sur les Start-ups à travers l’ensemble des data qu’elles mettent à disposition, de façon publique, sur Internet à l’échelle internationale. Enfin, la démarche d’accompagnement mise à disposition permet de diviser par deux le temps de contractualisation entre les deux parties et de multiplier par deux le taux de transformation des idées en projets concrets.

 

En clair, quels sont les enjeux à venir relatifs à l’innovation ?

INWIBE accompagne les entreprises à relever les défis à venir sur leurs projets liés à l’innovation : identifiant les véritables problèmes à résoudre par une innovation de fond, sans prétendre à une innovation dite “paillette ”, trop superficielle pour agrémenter leur seule communication.

Parvenant à intégrer l’innovation pour passer à l’échelle industrielle et ne pas rester bloqué à l’état de maquette.

INWIBE, qui signifie “innovation in Good vibes”, conçoit donc des méthodes et des indicateurs de mesure pour accompagner les entreprises sur ces deux enjeux majeurs. La crise de la Covid-19 aura mis en exergue l’importance de faire de l’innovation utile et équitable qui crée de la valeur ajoutée dans la durée.