Dans un monde où l’outil digital prend de plus en plus d’ampleur, il est stratégique de mettre l’informatique à la portée des entreprises. Le tout avec une sécurité la plus étudiée possible. Depuis 2003, IVISION procure des services managés de DSI externalisée au service des PME, tous secteurs confondus. Son président, Jean-Yves Zaoui, nous explique en quoi consiste cette activité.

 

Quels types de tâches réalisez-vous ?

IVISION est l’équipe informatique de la PME. C’est-à-dire que nous l’aidons à régler d’éventuels problèmes et à fonctionner au quotidien grâce à des outils numériques efficaces. D’une part, IVISION offre un service de support : lorsqu’un utilisateur d’un de nos clients se trouve confronté à un virus ou rencontre un problème avec un logiciel, nous pouvons le dépanner et le guider. D’autre part, IVISION gère la sécurité, la bonne utilisation et la sauvegarde de l’infrastructure informatique, à savoir les serveurs de l’entreprise (serveur internet, service de partage de fichiers, comptabilité, etc.). Sans oublier le réseau, qu’il soit local ou interconnecté avec des bureaux en province. Là encore, l’enjeu est d’assurer un accès uniquement utilisé par les personnes habilitées. Par ailleurs, IVISION s’avère utile dans la gestion des relations avec les partenaires techniques, tels que les fournisseurs d’accès internet, ou encore l’éditeur du logiciel ERP. Nous nous faisons donc interlocuteurs si nos clients ont besoin de voir se développer un nouvel outil ou une nouvelle version d’un logiciel. En résumé, nous sommes un service informatique doté de plusieurs compétences. Nous proposons également des outils : deux antivirus, un dispositif permettant de gérer l’ensemble du parc informatique et des services d’hébergement.

 

La notion de résilience de la PME est très importante pour vous. Comment y participez-vous ?

Elle existe depuis un moment ! L’émergence de la Covid a seulement fait écho à d’autres événements déjà connus, tels que des grèves, des intempéries… Aujourd’hui, IVISION fait en sorte d’améliorer les capacités de réaction et d’adaptation des PME face aux imprévus. Ces capacités s’appuyant majoritairement sur l’informatique, IVISION propose alors des outils qui permettent de travailler et de communiquer, en équipe, en mixant présentiel et distanciel. Concernant l’organisation de la PME, nous possédons une expérience d’une vingtaine d’années que nous pouvons partager indirectement avec nos clients.

 

Comment accompagnez-vous les entreprises en termes de télétravail ?

Avant toute chose, le travail à distance ne doit pas donner lieu à des problèmes de sécurité. Grâce à IVISION, les PME ont accès à des outils de communications unifiées fiables et de qualité, pour travailler avec leurs clients et leurs fournisseurs. Si l’entreprise souhaite obtenir une messagerie collaborative, nous l’orientons vers Microsoft Teams. Néanmoins, si elle recherche une solution axée business d’entreprise (call center, serveur vocal, etc.), nous lui proposons l’outil 3CX. La connexion à son environnement de travail passe par la mise en place de réseaux virtuels privés, avec un bon niveau de sécurité. Les salariés de la PME ont ainsi un login robuste, tout comme leur mot de passe, qu’IVISION leur demande de changer régulièrement. La connexion peut aussi se faire avec une authentification à double facteur et un code unique. Ces précautions passent également par des pratiques. IVISION conseille à ses clients de mettre à disposition du matériel professionnel, et de ne pas le mélanger à des appareils personnels.

 

Certaines sociétés craignent que cette nouvelle manière de travailler n’affecte l’esprit d’entreprise. Qu’en pensez-vous ?

Nous faisons du télétravail depuis 20 ans. En moyenne, les collaborateurs travaillent deux jours par semaine en dehors de nos locaux. Selon moi, cela ne dénature pas les relations de travail : nous avons maintenu différents éléments sociaux pour préserver l’esprit d’entreprise. Du moment que le télétravail est raisonné et raisonnable, je pense qu’il est toujours possible de conserver une vraie identité.

 

Selon vous, quelle est la plus grande problématique à venir pour les PME ?

L’externalisation ! Les éditeurs de logiciel ne les commercialisent plus aujourd’hui de la même manière. Auparavant, on installait un logiciel sur un serveur de façon « On-Premise ». Désormais, le logiciel se situe sur une plateforme mutualisée à l’ensemble des clients de l’éditeur. Par conséquent, les PME doivent gérer différentes plateformes : Microsoft (notamment pour 365 et Teams), celle de l’éditeur pour l’ERP et d’autres applications installées en mode local. Le client se trouve alors face à deux choix : il peut installer ces services sur l’un de ses serveurs ou sur notre plateforme d’hébergement. Ainsi, les serveurs sont hébergés de façon sécurisée dans nos data centers, libérant les PME de problèmes de climatisation, de coupure d’électricité, de sécurité ou d’accès.

 

Le marché de l’infogérance devient de plus en plus dynamique. D’après vous, quels sont les prochains défis ?

Le grand défi pour les PME peut être perçu avec optimisme ou pessimisme : gérer la richesse de l’informatique, ou bien sa complexité. De nos jours, les nombreuses applications disponibles sur les smartphones peuvent donner l’impression que tout est à portée de main. Or, une entreprise doit choisir les bons outils et les mettre en service, parmi un panel de matériels et de logiciels toujours plus dense. D’où l’intérêt d’IVISION ! Nos collaborateurs s’informent dès que de nouveaux logiciels ou de nouvelles versions apparaissent, ce qui nous permet de proposer les meilleures solutions à nos clients.