Depuis la popularisation du growth hacking en 2010, plusieurs startups ont développé des outils pour démocratiser cet important levier de croissance et le rendre accessible à tous. Pour en apprendre plus sur le sujet, nous avons rencontré Toinon Georget, CEO de Waalaxy.

 

Qu’est-ce que le growth hacking et que permet-il ?

Toinon Georget : Le growth hacking est une méthodologie dont l’objectif est de générer une forte croissance en utilisant des méthodes non conventionnelles. Selon moi, la notion de growth hacking reste un sujet très technique qui s’adresse à assez peu de monde, car il faut passer son temps à expérimenter et tester de nouvelles méthodes afin de trouver les meilleurs leviers de croissance. Par la suite, quand un « hack » est découvert et se généralise on peut alors parler de growth marketing. C’est là que nous intervenons avec notre offre Waalaxy.

 

Que propose Waalaxy ?

Toinon Georget : Waalaxy est une solution SaaS (Software as a service) qui démocratise les techniques du growth hacking en proposant un outil clé en main. Non rendons accessible à la prospection de nouveaux clients via Linkedin et par email. La prospection est entièrement automatisée et personnalisée avec des robots qui vont cibler les bonnes personnes, envoyer des invitations, envoyer des messages, des relances, etc. Sans un outil simple et adapté, cette méthode n’est pas accessible à tous, car il faut des compétences hybrides entre ingénieur et marketer. Avec Waalaxy, n’importe qui peut lancer une campagne de prospection sur Linkedin très facilement et à moindre coût. LinkedIn est la plus grosse base de données B2b au monde et recense plus de 700 millions d’utilisateurs qui mettent régulièrement à jour leurs profils.

 

 

Pour éclaircir vos propos, pouvez-vous nous donner un cas concret ?

Toinon Georget : L’utilisateur de l’outil : un comptable souhaite trouver de nouveaux clients.  Sa cible : les startups. 

1- Via l’outil de growth marketing Waalaxy, il va cibler les entreprises sur LinkedIn en utilisant différents critères (nombre de salariés, secteur d’activité, ancienneté, croissance…)
2- Une fois la liste des différents prospects établie, l’outil Waalaxy va permettre de les inviter et de les contacter en envoyant des messages personnalisés et automatisés.
3- Si le prospect ne répond pas, il sera relancé automatiquement, sur Linkedin d’abord, puis par e-mail ; le tout en respectant le RGPD.

 

Comment ne pas franchir la fine frontière entre growth marketing et SPAM ?

La démocratisation de cette technique a été un réel problème, car certaines personnes ont mal utilisé cette méthode en envoyant des campagnes d’emailing massives et non personnalisées. Pour éviter cela, nous mettons l’accent sur deux axes :

  • La formation : Nous proposons différents contenus expliquant comment faire une bonne prospection : des tutos de la prise en main de l’outil Waalaxy à la rédaction des messages.
  • L’hyper personnalisation : Nous travaillons au développement d’un robot pour personnaliser au maximum les messages envoyés. Nous allons même plus loin avec la création d’un robot de Voice Cloning permettant d’envoyer des messages audios personnalisés. 

Pour finir, je souhaiterais souligner l’impact du growth marketing sur la croissance des entreprises. En contactant les prospects via LinkedIn le taux de réponse est 20 fois supérieur. que lors d’une campagne d’emailing classique. En combinant l’hyperpersonnalisation, Linkedin et l’e-mailing, les chances de succès sont encore plus importantes. On estime aujourd’hui qu’une campagne multicanale transforme 3 fois plus qu’une campagne diffusée sur un seul canal.