En mettant un point d’honneur à faire de ses clients des ambassadeurs de la transition énergétique, Rephael Bsiri, Président de la société Groupe Label Environnement, a su répondre à deux problématiques majeures : développer la conscience écologique et satisfaire en tous points les demandes de ses clients.

 

Chez Groupe Label Environnement, comment avez-vous réussi à combiner ces deux enjeux ?

Rephael Bsiri : Notre société s’inscrit dans une démarche de transition énergétique essentiellement en fournissant aux foyers une installation de pompe à chaleur performante et par conséquent plus économe. Par définition, notre activité participe à rendre un monde plus respectueux de l’environnement. Nous sommes qualifiés RGE, qui signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ».  Par ailleurs, notre volonté est également d’assurer une garantie sur au moins 10 ans à nos clients, du point de vue de l’installation et des économies réalisées. Cela est rendu possible en assurant un suivi pendant toute cette durée, mais aussi en veillant à satisfaire toute interrogation du client. Nous mobilisons deux personnes à temps plein au sein de l’entreprise pour répondre à leur demande (service après vente, gestion de panne ou autre intervention technique…). De cette façon, nous conservons des délais rapides d’intervention, dans la journée ou jusqu’à 72 heures de délai maximum.

 

Quelles sont les principales demandes des clients pendant votre accompagnement ?

R.B : Quand nous avons des demandes, elles sont à caractère technique ou administratif. Par exemple en hiver, lors des périodes de grand froid c’est le moment où la pompe à chaleur travaille le plus ou lorsque le client l’a manipulé, ce qui peut provoquer une disjonction. Nous sommes aussi régulièrement interrogées sur les questions de subventions accordées dans le cadre des rénovations énergétiques. Nous nous occupons de tout pour répondre à sa demande et l’accompagner du début jusqu’à la fin.  A cette fin, nous avons notamment construit des partenariats avec des acteurs experts de la mise en service et de l’entretien, comme De Dietrich, une entreprise qui existe depuis quatre siècles. Nous pouvons ainsi intervenir sur les plus longues distances grâce au recours à leurs techniciens présents partout en France. C’est aussi grâce à ce type de partenaire que nous allons pouvoir continuer à nous développer sur tout le territoire et assurer un service optimal.

 

Justement, quelles sont vos perspectives d’avenir au regard des enjeux auxquels nous faisons face aujourd’hui ?

R.B : Nous avons pour objectif de contribuer au développement de ces installations économes sur tout le territoire français, car les français sont en général de plus en plus conscients de leur facture du fait de la situation actuelle. Pour le moment nous nous concentrons principalement sur l’Île-de-France et la couronne Hauts de France, Haute Normandie et Champagne-Ardenne, mais nous envisageons de nous étendre pour pouvoir en faire bénéficier le plus grand nombre. C’est ce que nous espérons d’ici deux à trois ans. Sur 2020, nous avons réalisé 1 000 installations, l’objectif est donc de doubler ce nombre pour l’année 2021. Dans un second temps, nous espérons pouvoir nous développer sur d’autres produits relatifs aux énergies renouvelables et toucher tous les aspects énergétiques du foyer.