Universal Robots commercialise des robots collaboratifs « clé en main », simples d’utilisation et rentables, pour des entreprises de toutes tailles. Des solutions cobotiques qui répondent à de nombreux enjeux contemporains d’automatisation. 

Depuis sa création en 2005, l’entreprise danoise Universal Robots commercialise des robots collaboratifs nommés « cobots » à destination des entreprises de toutes tailles issues de tous secteurs d’activité. 

L’objectif ? Rendre accessibles ces solutions robotiques pour permettre à l’ensemble des acteurs d’automatiser de nombreuses tâches de travail coûteuses et complexes. 

Une large gamme de robots collaboratifs 

Universal Robots développe une gamme de quatre robots collaboratifs qui s’adaptent à différentes charges : 3, 5, 10 ou 16 kg. Simples à programmer et extrêmement maniables, les cobots s’adaptent à tous types d’environnement de travail. 

« Que ce soit pour l’activité d’une TPE ou pour celle d’un grand groupe, nos robots peuvent s’intégrer aisément dans tous types de secteurs. Il est possible d’y greffer des accessoires certifiés et très simples d’utilisation selon les besoins spécifiques de l’entreprise dans laquelle ils sont installés », explique à ce sujet Jocelyn Peynet, Directeur France d’Universal Robots. 

Si l’entreprise est parvenue à commercialiser 25 000 cobots à travers le monde entre 2008 et 2018, celle-ci a depuis doublé ce nombre pour atteindre la barre des 50 000 robots vendus en 2020.

pastedGraphic.png

La nécessité de l’automatisation 

Au lendemain de la crise sanitaire, l’automatisation est devenue un vecteur clé pour de nombreuses entreprises. « Face aux enjeux de réindustrialisation et de concurrence internationale, les entreprises françaises doivent trouver des solutions rapides à mettre en place pour augmenter leur productivité. Nos cobots, tous fabriqués en Europe, sont livrés, installés, et programmés en quelques semaines ». 

Ces outils technologiques permettent ainsi aux sociétés de répondre dans un laps de temps réduit à un besoin de productivité avec un retour sur investissement rapide. Universal Robots souhaite démocratiser ces solutions robotiques par le biais d’une formation pragmatique permettant de prendre en main rapidement l’outil. 

L’UR Academy pour la formation des salariés

Pour répondre à ce besoin de formation, Universal Robots développe depuis 2017 l’UR Academy. La société souhaite rendre ses clients autonomes dans l’utilisation de cette technologie de robots collaboratifs. 

Cette dernière propose une plateforme en ligne où l’on peut accéder à des formations pratiques et réaliser des simulations pour apprendre à prendre en main le robot. 

« Ce service qui est entièrement gratuit permet à nos clients d’être autonomes. Or, plus ils le seront, plus les solutions robotiques se démocratiseront ; c’est là notre principal objectif ». 

pastedGraphic_1.png

Des kits éducatifs à destination des étudiants et de leurs professeurs

Face à l’automatisation et la robotisation des industries manufacturières, Universal Robots souhaite également préparer les étudiants en les formant à travers des ateliers pratiques. L’entreprise développe ainsi des programmes de formation pour tous niveaux (CFA, lycée technologique, IUT, école d’ingénieurs, doctorat).

L’entreprise propose des kits à des prix accessibles accompagnés de contenu pédagogique pour les professeurs (Travaux pratiques, fiches de test des acquis, outils de programmation et de simulation, etc.).

Préserver sa trésorerie grâce à UR Solutions Finance  

Outre la formation, Universal Robots mise sur l’accessibilité financière pour parvenir à démocratiser l’accès à des robots industriels.

Elle propose un système de financement appelé « UR Solutions Finance ». Cette solution offre la possibilité notamment aux TPE et PME d’avoir accès à ces technologies sans mettre en péril leur trésorerie. 

L’idée est alors de louer le robot de manière flexible, en intégrant les coûts des matériels et accessoires, de l’intégration ainsi que des services associés pour arriver à un prix mensuel fixe.

« Quand on regarde les TPE et les PME françaises, il y a un véritable savoir-faire dans de nombreux domaines. Le but des cobots que nous proposons n’est pas de remplacer ces compétences humaines, mais bien d’aider au développement de ces activités pour permettre aux entreprises de produire plus efficacement », conclut le responsable de l’entreprise.