Lancé il y a moins d’un an, My Little Trip, le premier service d’abonnement de voyage sur mesure, séduit une clientèle en quête d’évasion pour les week-ends et courts séjours. Avec un format totalement inédit – tout est compris, mais totalement surprise – My Little Trip distille la juste dose d’exotisme pour s’extraire du quotidien.

Globe-trotteuse invétérée, Mikki Glancy est toujours à l’affût de nouvelles découvertes : qu’il s’agisse d’un spot avec une vue imprenable sur Lisbonne ou d’un boutique hôtel atypique dans le vieux Nice, l’entrepreneure n’a pas son pareil pour dénicher les bonnes adresses. 

D’origine Australienne, Mikki Glancy vit en France depuis 15 ans. Un choix de vie dont elle a décidé de faire une opportunité en lançant son activité de voyages personnalisés. « Ce qui m’a frappé, à mon arrivée en Europe, c’est la facilité avec laquelle on peut se déplacer. Vous pouvez prendre un avion le vendredi soir pour aller passer le weekend à Rome, ou encore aller faire du surf en Algarve. L’Europe est un terrain de jeu idéal quand on aime le format des city break » explique la fondatrice. 

Plus facile à organiser que de vacances, et plus abordable, le format week-end et court-séjour est l’option privilégiée par une clientèle de jeunes actifs, qui y voit une nouvelle façon de voyager. Week-end romantique, fête d’anniversaire ou encore enterrement de vie de garçon, le city break se prête à toutes les envies, pour peu qu’elles s’accordent. Et c’est souvent sur ce point que les tensions, entre ami(es) ou au sein du couple peuvent se créer. « L’idée avec My Little Trip », poursuit Mikki Glancy, « est de supprimer tous les facteurs qui peuvent gâcher un voyage : le temps passé à faire les recherches, un mauvais choix d’hôtel, et l’éventuelle dispute née de cette déception ». 

La fondatrice est tout d’abord partie d’un constat, celui que l’organisation d’un voyage prend en moyenne 10 heures de recherche et que le processus de validation entre les participants peut s’étaler sur 4 à 8 semaines. Un temps considérable que My Little Trip réduit à 60 secondes grâce à un quizz très bien pensé. 

A travers ce profilage, la startup établit une whishlist précise de ses abonnés. Elle s’appuie notamment sur un répertoire de styles de voyages, du très prisé « pic my dream » pour son haut potentiel instagrammable, au week-end culturel ou romantique. My Little Trip demande également aux clients de sélectionner les villes qu’ils souhaitent visiter ou au contraire, celles à éviter. Une garantie de ne s’envoler que vers une destination choisie !

Une fois l’état d’esprit du séjour arrêté, d’autres questions prennent le relais pour arrêter la logistique du séjour, comme celle de la ville de départ ou encore le choix du mode de transport. « Quel que soit le type d’abonnement, avant chaque voyage, le questionnaire est réalisé pour coller au plus près de vos envies. Par exemple, vous pouvez avoir l’habitude de prendre l’avion mais pour ce week-end spécifique, vous allez opter pour la voiture. Cette économie, My Little Trip la réapplique instantanément à votre voyage, en vous faisant accéder à une catégorie d’hébergement supérieure » précise Mikki Glancy. 

Pour imaginer ses voyages, My Little Trip s’appuie sur un réseau de partenaires de confiance qui ont tous adhéré à sa charte qualité. Les hôtels sélectionnés par Mikki Glancy ont a minima 4 étoiles sur TripAdvisor ou Airbnb, et ont obtenu la note de 8 sur Booking. Autre point fort, « l’hébergement proposé est toujours central, de sorte que les voyageurs puissent se déplacer à pieds, de façon totalement autonome. »

Si le contexte actuel freine quelque peu les déplacements, il n’empêche pas les abonnés de My Little Trip d’anticiper leurs prochaines escapades. « La Corse, le Portugal et la Grèce font partie des destinations les plus demandées pour les prochains voyages. Des destinations qui mêlent patrimoine et nature avec une météo agréable, même en début de saison » précise Mikki Glancy. 

 

Pour répondre aux attentes de sa communauté grandissante, la fondatrice réfléchit déjà à de nouvelles offres en complément des abonnements solo ou duo. Une formule spécifique à destination des familles est prévue pour le second semestre 2021, ainsi que l’ouverture à d’autres villes de départ en Europe. Une décision qui s’est rapidement imposée à la chef d’entreprise : « J’ai beaucoup de demandes de clients francophones ou d’expatriés en Espagne, en Belgique ou encore en Allemagne, qui sont intéressés par notre offre. Une façon aussi pour My Little Trip de contribuer à faire revenir les touristes en France ! ». 

Pour ceux qui hésitent à sauter le pas de l’abonnement, Mikki Glancy propose de tester son concept grâce à la carte cadeau. Un voyage sur-mesure à fixer dans un délai de 24 mois, aux dates de son choix. Le petit plus ? La carte est livrée dans une box, dont s’échappe ballons et confettis à l’ouverture. Quel meilleur teasing pour un voyage surprise ?