Fille du chef multi-étoilé Joël Robuchon, Sophie a brillamment repris le flambeau de son père en développant de multiples projets – dont l’ouverture d’un institut international de formation au Futuroscope de Poitiers, institut co-conçu avec Hugues Lallemand, ex-directeur de l’agence d’attractivité du Poitou. Pour eux, la création et la consolidation d’une image digitale sont un enjeu stratégique.

 

Sophie Robuchon, présidente de Joël Robuchon Group, est digne héritière de son père Joël (décédé en août 2018). Elle s’investit à fond dans sa mission tout en se préoccupant de soigner, de « mijoter » son identité digitale. Depuis quelques mois, elle multiplie les initiatives, y compris à l’international. Avec le parrainage de Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre, elle mobilise une équipe, choisie sur mesure – comprenant Régis Marcon, Hugues Lallemand et Christophe Quantin, pour un objectif : repenser le projet de l’Institut International Joël Robuchon – une école de gastronomie qui doit se déployer sur trois sites, dont celui du « Lotus » au Futuroscope dans le département de la Vienne. Cette école est destinée à initier et former des étudiants, et à permettre à des professionnels de se perfectionner, en provenance du monde entier. 

 

Hugues Lallemand au montage du projet

Co-initiateur de ce projet d’institut, Hugues Lallemand a participé à la création du Futuroscope de Poitiers. Il a déjà, en effet, une expérience similaire à son actif. Ce diplômé de Dauphine et de Panthéon Assas (Paris) a dirigé durant 23 ans l’agence d’attractivité du Poitou après avoir été repéré par René Monory. Hugues Lallemand a également contribué à la création du ‘bachelor’ Thierry Marx Collège ouvert à Souillac (Lot) en septembre 2020, cet autre institut de formation dédié, lui aussi, à la formation de chefs de cuisine et entrepreneurs dans la restauration. 

 

Sophie Robuchon : ses divers projets dans les arts culinaires

Entrepreneuse dans l’âme, Sophie Robuchon ne compte pas s’arrêter là. Elle souhaite également continuer de développer des projets autour des arts culinaires dans le monde. Parmi ses autres initiatives en cours, mentionnons : la fabrication de glaces 100% végétales et le lancement d’une gamme de confitures innovantes. 

Avec ce fort appétit d’entreprendre, Sophie Robuchon a choisi de fortement miser sur le digital, notamment en termes d’image de marque : « Je reste sereine pour exposer mon image publique. J’ai coordonné toutes les émissions culinaires télévisées de l’univers Robuchon et co-présenté avec mon père sur France 3. J’avais également lancé un restaurant gastronomique avec mon conjoint en Dordogne. J’aime gérer ma relation avec la clientèle et le public. J’évite de parler de ma vie privée. » 

 

Net Wash pour concocter une stratégie digitale

« Aujourd’hui, j’ai bien conscience qu’il faut être présent sur les réseaux sociaux mais en se limitant à l’activité professionnelle ». « Plus largement, ajoute Sophie Robuchon, je sais qu’une entreprise, aujourd’hui, doit savoir préparer sa poli- tique digitale. C’est essentiel dans mes projets actuels. L’Institut International Joël Robuchon fondera une stratégie de recrutement en grande partie grâce au web et aux réseaux sociaux ». 

Afin de toujours valoriser l’image de marque sur Internet, il sera fait appel aux services de Net Wash / VIP Only. La société fondée il y a plus de 20 ans par Stéphane Alaux s’est fait une spécialité d’accompagner des personnalités publiques et des dirigeants dans la gestion de leur image digitale. Elle s’est distinguée par l’originalité de sa solution Kathartik, qui repose sur un algorithme d’intelligence artificielle. 

Très active sur le web et les réseaux sociaux, l’agence E réputation Net Wash propose la prise en charge de l’image digitale, c’est à dire l’E-réputation de personnalités, dirigeants, entrepreneurs, capitaine d’industrie, responsables politiques. 

 

« Toutes les personnalités se savent exposées sur Internet, comme dans les médias. Or, le web ne doit pas être un tribunal, où les personnalités seraient toutes désignées à la vindicte populaire », souligne Stéphane Alaux. « Fort heureusement, il existe des possibilités de régulation. Avec Net Wash et son département VIP Only, nous disposons d’équipes qui surveillent en permanence et en temps réel tout ce qui peut circuler sur le Web, sur les réseaux sociaux, et qui pourrait porter atteinte à la réputation de personnes ou de marques ». 

Grâce, notamment, à son expertise dans le SEO (search engine optimization), Net Wash propose un ensemble de solutions et de bonnes pratiques permettant de « bunkeriser » l’image digitale des personnalités – en particulier, la possibilité d’obtenir au moins dix résultats de recherche positifs lors d’une requête sur Google.  

 

L’empire Robuchon à travers le monde 

La marque « Joël Robuchon » continue son expansion. A Saint-Barthélemy (Antilles françaises) cet été, s’est ouvert un restaurant « Atelier Joël Robuchon » géré par Guy Job, associé du célèbre chef originaire du Poitou. Un nouvel « Atelier » est également en démarrage à Genève. Avec 33 étoiles, Joël Robuchon reste le chef le plus étoilé du Guide Michelin. Il a été désigné « Cuisinier du siècle » en 1990. Entre 1981 et 2018, il a créé pas moins de 21 restaurants gastronomiques en France et dans le reste du monde : Tokyo, Las Vegas, New York, Shanghai, Montréal… Au total, l’empire Robuchon comptait 3.000 collaborateurs dans le monde et une trentaine d’établissements à l’international. Sophie Robuchon, présidente de Joël Robuchon Group, qui a été major de sa promotion « Haute couture » à l’école Esmod (Paris), souhaite élargir l’univers Robuchon à l’art de vivre à la française dont la haute gastronomie est la quintessence.

 

Inauguration de l'Institut Joël Robuchon
Inauguration de l’Institut Joël Robuchon, 13 octobre 2021 au Futuroscope de Poitiers, avec Jean-Pierre Raffarin et Sophie Robuchon, en présence de Hugues Lallemand et Stéphane Alaux. DR.

 

Contact : www.net-wash.fr