Après le Cloud, l’Edge Computing, l’IoT, la réalité augmentée… quelles seront les technologies marquantes dans un an ? La 5G, l’IA, l’analyse avancée des données, bien sûr, mais également d’autres qui pourraient vous surprendre. Sans plus attendre, voici les 10 d’entre elles qui seront probablement les plus marquantes en 2020.

1. La 5G pour tous : 2020 sera l’année de la 5G. Grâce à quelques grands noms des télécommunications, tels que Qualcomm, AT&T, Verizon, Nokia, Ericsson et Huawei, s’assurant que le déploiement de la 5G garde le rythme, ainsi qu’aux meilleurs fabricants de mobiles Android du monde lançant dès à présent leurs téléphones 5G, celle-ci sera déjà bien en fonctionnement dès 2020. En plus de nous offrir à tous un plus haut débit et des réseaux mobiles plus fiables, la prolifération de la 5G permettra également d’accélérer les avancées en termes de villes, véhicules et production intelligents, ainsi que dans bien d’autres technologies IoT requérant la 5G. Autrement dit, la véritable valeur de la 5G ne sera pas limitée aux téléphones. Presque tous les domaines ayant un impact sur notre vie quotidienne seront transformés – pour le meilleur – par l’évolution de cette technologie qui sera la signature de l’année 2020.

2. Un Wi-Fi plus rapide pour un monde en mouvement : bien que le Wi-Fi 6 et la 5G soient deux technologies entièrement différentes, elles nous offriront toutes deux un traitement des données bien plus rapide et une vitesse de connexion sans fil bien plus élevée en 2020. La 5G et le Wi-Fi travaillant de concert créeront la parfaite combinaison de bout en bout d’une connectivité ultra-rapide pour le domicile et le bureau. Il faudra s’attendre à une vitesse de téléchargement trois fois supérieure à celle prodiguée par le Wi-Fi 5, mais ce n’est pas l’aspect le plus significatif de ce nouveau standard. La véritable valeur du Wi-Fi 6 sera sa capacité à étendre sa vitesse de données à bien plus d’appareils que le Wi-Fi 5 n’était capable de gérer. Ceci est important pour deux raisons : la première est que le nombre d’appareils connectés à un réseau Wi-Fi lambda devrait passer d’environ 10 aujourd’hui à 50 au cours des prochaines années, et cela demandera des capacités Wi-Fi plus rapides, plus efficaces, et plus ingénieuses. La seconde raison est que la qualité et le volume des données passant par les réseaux Wi-Fi devraient eux aussi augmenter, et le Wi-Fi 5 est incapable de gérer un tel poids correctement. Le Wi-Fi 6 devrait éliminer ces points faibles dès 2020.

3. L’analyse de données, l’avantage compétitif : les entreprises n’investissant toujours pas massivement dans l’analyse de données d’ici 2020 auront probablement disparu en 2021. Il y a tout simplement bien trop de données clients à collecter, traiter et transformer en informations permettant à n’importe quelle société de rester compétitive pour que les entreprises ne fassent pas plein usage des outils modernes d’analyse. Voler en aveugle et suivre son instinct ne sont désormais plus des options viables quand toutes les autres entreprises mettent à profit des outils analytiques sophistiqués afin d’identifier des problèmes, des opportunités et des solutions. C’est la raison pour laquelle on assiste à une consolidation des capacités analytiques à travers le monde de la technologie, de l’acquisition de Tableau par Salesforce à la création de la propre Power Platform de Microsoft. Toutes les grandes entreprises de technologie ont déjà compris que le futur se trouve dans les données – plus exactement, dans leur traitement en temps réel – et qu’ainsi, peu importe le secteur dans lequel vous travaillez, l’analyse de ces données sera encore une fois l’un des points de référence les plus importants de la transformation numérique en 2020.

4. L’IA et le Machine Learning deviennent des multiplicateurs de force pour l’analyse de données : si vous souhaitez investir dans l’analyse de données, vous devrez également investir dans l’IA et le Machine Learning afin de pouvoir naviguer sur le vaste océan mouvementé des informations et des données dont vous voulez faire bon usage. La valeur de l’intelligence artificielle et du Machine Learning en analyse de données peut être divisée en trois propositions de valeur distinctes : la vitesse, le volume, et la praticité. La vitesse et le volume font référence à l’avantage de l’automatisation de l’analyse de grands ensembles de données en opposition à l’assignement de data analystes humains à cette tâche. Grâce à l’IA et au Machine Learning, des ensembles de données complexes peuvent maintenant être analysés en une fraction du temps que cela prenait il y a seulement deux ans. Ce n’est pas parce que les ordinateurs sont plus performants, mais plutôt parce que l’IA et les algorithmes de Machine Learning sont devenus extrêmement bons dans l’analyse de données, et parce que cette analyse peut être facilement effectuée dans le cloud. Quant à la praticité, contrairement aux outils de data analyse d’autrefois, l’ajout de l’IA et du Machine Learning a rendu ces outils intuitifs, faciles d’utilisation, et bien plus fiables. Bien qu’ils soient déjà très performants en 2019, leur vitesse et leur précision devraient considérablement s’améliorer en 2020.

5. La Blockchain va au-delà de la crypto-monnaie : en 2019, l’importance de la blockchain avait été exagérée. Mais en 2020, il est possible que l’on voie apparaître des cas d’utilisation significatifs de cette technologie allant au-delà de la crypto-monnaie. Nous savons déjà que Amazon Web a démocratisé la technologie de la blockchain avec sa plateforme sur abonnement faisant de cette technologie un service ; et il n’est pas le seul à s’y mettre. De nombreux autres leaders mondiaux se prennent au jeu, dont Samsung, Microsoft, IBM, et le Chinois Alibaba. En outre, l’on commence à voir des cas d’utilisation réelle de cette technologie allant au-delà des paiements et de la crypto-monnaie. Il suffit par exemple de s’intéresser à la façon dont la blockchain sera utilisée dans le domaine de la sécurité alimentaire, de la propriété intellectuelle et des droits d’auteur, ou encore de la gestion des biens immobiliers et des actifs. L’année 2020 pourrait bien être le début du véritable avènement de la blockchain.

6. La RPA connaît un second souffle : l’automatisation des processus robotisés (ou RPA) ne date pas d’hier, et elle est largement considérée comme étant le fruit le plus facile à atteindre dans l’arborescence de l’Intelligence Artificielle ; mais elle reste néanmoins un sujet très à la mode des conférences sur la technologie et l’industrie. Alors que les taux d’intérêt et l’investissement continuent de grimper, et que la RPA se montre toujours aussi digne de confiance, on peut s’attendre à ce que 2020 soit une très bonne année pour les investissements liés à cette technologie, tout comme l’a été 2019 si l’on considère les sommes investies dans des entreprises telles qu’Automation Anywhere, UiPath et Blue Prism. D’autre part, des sociétés comme Cisco utilisent déjà la RPA pour participer à la création d’une marge de manœuvre afin de perfectionner et d’augmenter la valeur de leur main-d’œuvre existante, et il n’est pas impossible que ce modèle devienne rapidement une stratégie gagnante.

10. L’IA conversationnelle devient une interface authentique : il est vrai que Siri laisse encore à désirer (la plupart du temps), et il est toujours presque impossible d’utiliser la reconnaissance vocale pour écrire un texto décent. Cependant, il est probable qu’une certaine forme d’IA conversationnelle devienne très utile en 2020. Du côté logiciel, des projets tels que Microsoft Conversational AI se donne du mal pour construire des plateformes qui non seulement entendent correctement, mais peuvent également suivre des conversations complexes et comprendre les nuances d’émotion, tout en continuant de s’améliorer avec le temps. Quant à la partie machine, les puces et systèmes sur celles-ci (« SOC »), conçus spécifiquement pour les appareils intelligents, deviennent particulièrement doués dans l’isolation des voix humaines dans des environnements bruyants, ainsi que dans le traitement précis du langage naturel en temps réel. Serons-nous témoins d’améliorations radicales dans la technologie des utilisateurs du quotidien en 2020 ? Probablement pas – mais il est plus que probable que les bases de la prochaine génération d’IA conversationnelle fiable seront consolidées au cours de l’année qui vient.

Les ACPC (« PC toujours connectés »), une transformation irréversible du marché : nous sommes toujours connectés, c’est pourquoi nous avons besoin de PC qui soient également toujours connectés. Il faut s’attendre en 2020 à un accroissement du nombre d’ACPC avec 5G et connectivité LTE intégrées, ainsi qu’à des partenariats d’entreprises astucieux (Lenovo et Qualcomm en sont un exemple).

Bonus : les ACPC tendent à jouir d’une autonomie de la batterie proche de la journée entière, et pourraient même apporter l’année prochaine une autonomie de plusieurs jours aux ordinateurs portables, rendant ces derniers enfin et véritablement portables.

Les véhicules connectés, les drones autonomes et les villes intelligentes deviennent réalité : bien que nous n’y soyons pas encore tout à fait, la combinaison du Edge Computing et de la 5G nous rendra en 2020 encore plus proches des voitures et drones autonomes, ainsi que des villes intelligentes. Tesla est clairement le premier nom sur le tableau en termes de mise sur le marché, mais Elon Musk n’est pas le seul à tenter de relever ces défis. Cette transformation se produit par un alignement stratégique étroit entre les constructeurs automobiles et les fabricants de technologies. Des entreprises comme Intel / Nvidia / Qualcomm et BMW / Volvo/ Ford créent des partenariats tandis que Uber développe sa flotte de véhicules autonomes et qu’Amazon cherche à vous livrer par drone à votre porte, afin d’amener sur le marché ces technologies longtemps promises.

XaaS, UX / CX, et confidentialité : la transformation numérique concerne bien plus que la somme de ses éléments technologiques. Le changement en lui-même est le moteur principal de Transformation Numérique, et il transcende presque toujours les outils qui lui donnent lieu. En raison de cela, il est nécessaire de souligner les tendances adjacentes à la technologie qui risquent d’être au centre des débats de la Transformation Numérique en 2020, c’est-à-dire le XaaS (« Tout en tant que Service »), l’UX / CX (expérience utilisateur / client), et la confidentialité numérique.

XaaS : le Tout en tant que Service sera encore plus dynamique en 2020 qu’il ne l’a été en 2019, même dans les industries / secteurs de la technologie les plus centrés sur le hardware. Hewlett Packard Enterprise a annoncé qu’elle proposerait en tant que service tout ce qui se trouve dans son catalogue d’ici 2022. Il s’agit seulement d’un exemple frappant, mais tous les fournisseurs sur place semblent aller dans cette direction. Tandis que nous continuons à observer l’évolution des technologies sur site, hors réseau, cloud, hybride, etc., les « grandes technologies de l’information » seront déplacées sur site en tant que service, à l’instar du Big Data, de l’analyse, de la blockchain, etc. Le Tout en tant que Service a évolué dans ce sens depuis quelques années maintenant, mais 2020 sera l’année où il sera tout à fait grand public.

Expérience utilisateur et client : Le succès de la transformation numérique étant intimement lié à l’expérience utilisateur et client (UX / CX), l’accent mis sur celle-ci continuera de stimuler les investissements commerciaux dans la transformation numérique. D’un côté, cela est d’autant plus vrai que les organisations passent de plus en plus des compétences internes et de l’amélioration de leur efficacité à la mise en œuvre de leur vision. De l’autre, les améliorations de la connectivité (5G, Wi-Fi 6), les capacités informatiques (cloud, edge, machine learning), les automatisations intelligentes (RPA, IA), et les interfaces utilisateur intuitives (IA conversationnelle, reconnaissance gestuelle, Réalité Augmentée) s’associeront pour faire de 2020 un point d’inflexion pour l’UX et la CX à travers un éventail de secteurs allant de la vente au détail et de l’hébergement aux transports et à la santé.

Confidentialité numérique : grâce en partie à un nombre conséquent de failles de confidentialité de la part des entreprises de technologie ces dernières années, à l’établissement du Règlement Général sur la Protection des Données de l’UE, ainsi qu’à un nombre croissant de voix aux États-Unis appelant à imposer des contrôles aux entreprises de technologie, l’on pourra voir nombre d’entre elles prenant enfin au sérieux la confidentialité et la sécurité des données. L’on peut s’attendre à ce que beaucoup adoptent la confidentialité et la transparence en tant que différenciateur de marque, permettant aux utilisateurs de choisir de participer ou non aux systèmes de collecte des données avec une plus grande facilité et une plus grande sensibilisation qu’auparavant. La vraie question sera de savoir si des entreprises comme Amazon (via Alexa) et Facebook se joindront au mouvement ou continueront à collecter discrètement toutes les données qu’elles peuvent auprès des utilisateurs. Au-delà de cela, la possibilité offerte aux grandes entreprises de haute technologie, telles que notamment Dell, Cisco, IBM et HPE, de créer une structure réelle et significative autour de la sécurité et de la confidentialité des données pourrait ouvrir la voie à une renaissance de la confidentialité numérique à l’horizon 2020. Il sera intéressant de voir quelles entreprises intensifieront leurs efforts en termes de confidentialité numérique, lesquelles maintiendront un statu quo, et lesquelles enfin continueront de dévaliser les données.

Bien que les technologies fondamentales, plus anciennes et plus matures, continueront de se trouver au centre de la plupart des initiatives de la transformation numérique, notamment au sein de l’entreprise, il est plus que probable que ces dix tendances en particulier domineront les discussions sur la transformation numérique et éclaireront dans le même temps la trajectoire des programmes de transformation numérique fructueux en 2020. Si vous étiez à la recherche d’un aide-mémoire pour les dix tendances les plus déterminantes auxquelles se préparer (et dans lesquelles investir) en 2020, c’est assurément celui-ci.