REV Ocean : Le Plus Gros Superyacht Du Monde

L’Azzam, le superyacht long de 180 mètres possédé par le sheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan des Émirats Arabes Unis, a détenu le record du monde du « plus gros superyacht » depuis son lancement en 2013. Mais l’Azzam est sur le point de perdre son titre maintenant que le REV Ocean, long de 183 mètres, a été mis à l’eau au chantier naval VARD de Tulcea en Roumanie.

 


Et bien que l’on puisse dire que le REV Ocean sera un peu moins luxueux que l’Azzam lorsqu’il sera terminé en 2020, construire cet énorme navire qui sera capable de visiter n’importe quel océan sur Terre n’est que le début du projet de l’homme d’affaires norvégien Kjell Inge Røkke de créer une fondation mondiale à l’objectif crucial, bien que simple : rendre les océans à nouveau sains.

Røkke a fondé REV Ocean afin de permettre la création d’une nouvelle génération de solutions à la pollution des océans et de sensibiliser le public aux impacts de la mondialisation sur l’environnement marin. L’organisation à but non-lucratif a fait ses débuts en Norvège en 2018 après sa signature du Giving Pledge (« vœu de charité ») dans lequel Kjell Inge Røkke s’engage à donner plus de 50 % de sa fortune à des causes philanthropiques. Et pour accomplir ces tâches difficiles, quatre initiatives interconnectées ont été développées, dont la conception et la construction de ce vaisseau d’expédition scientifique (REV, pour Research Expedition Vessel), des World Ocean Headquarters (WOH), de l’Ocean Data Platform (ODP) et de Plastic REVolution.

 

Røkke a personnellement aidé au financement du REV afin d’améliorer la compréhension et la conservation des océans, et il a choisi Nina Jensen, ancienne Secrétaire Générale de WWF Norvège, comme PDG de l’organisation afin de faire la promotion de REV Ocean et de mettre en œuvre l’objectif de « passer de la compréhension aux solutions ».

Après une longue et pénible période d’élaboration sur ces 18 derniers mois, toute l’équipe de REV était particulièrement enthousiaste lorsque le nouveau vaisseau a finalement été mis à l’eau plus tôt ce mois-ci. Nina Jensen, PDG de REV Ocean, a déclaré : « Aujourd’hui est un jour particulièrement émouvant, notre vaisseau scientifique dernier cri a passé une étape importante et nous sommes maintenant plus proches de réaliser notre vision de sauvegarde de l’océan. Nous avons hâte de commencer le voyage du REV Ocean vers la Norvège et de voir progresser nos ambitions pour le développement de solutions à la préservation marine ».

 

George Gill, Directeur du Projet et Représentant des Propriétaires, a déclaré : « Le lancement du REV est une expérience émouvante ; développer et superviser le REV depuis son simple dessin trois ans et demi plus tôt a été une expérience pleine de défis, de leçons, et de victoires, et le projet a évolué vers quelque chose de beaucoup plus compliqué et ambitieux que jamais, et cela a été pour moi un haut fait de ma carrière. Notre Équipe de Construction, le Groupe VARD et nos partenaires ont travaillé et travaillent encore incroyablement dur à la réalisation du souhait de M. Kjell Inge Røkke de créer ce magnifique vaisseau. Nous avons encore un long chemin à parcourir et beaucoup de pain sur la planche, mais j’ai hâte d’emmener ce navire en Norvège et de débuter la prochaine phase. Le REV sera un vaisseau vraiment inspirant, de par son apparence et sa mission, lorsque nous le livrerons à REV Ocean ».

 

Dans les semaines à venir, le vaisseau sera tracté le long du Danube, puis dans la Mer Noire, et il en sortira par le spectaculaire détroit du Bosphore à Istanbul, traversera la Méditerranée, puis le détroit de Gibraltar, et arrivera finalement au chantier naval VARD de Brattvag en Norvège. Le voyage aura une durée estimée entre 30 et 35 jours, en fonction des conditions rencontrées en cours de route.

Oystein Mikelborg, Directeur des Opération de REV Ocean, a ajouté : « Maintenant que la phase initiale de construction est complétée, nous attendons avec impatience sa livraison en Norvège où nous nous concentrerons sur l’installation d’équipement technique et scientifique, de laboratoires de recherche, et de tous les outils passionnants que les chercheurs utiliseront pour atteindre nos principaux objectifs scientifiques ».

Le REV Ocean sera équipé pour réaliser des missions couvrant la totalité de l’écosystème marin. Il sera utilisé par des scientifiques et des innovateurs pour une recherche orientée vers les « solutions », explorant des enjeux tels que l’impact des émissions de CO2 sur l’océan, la pollution plastique, et la pêche non-durable. REV Ocean sera un véhicule mondial inclusif permettant de mettre à l’essai et de faire proliférer les solutions marines. Le vaisseau est long de 183 mètres et il aura la capacité d’embarquer 55 scientifiques et 35 membres d’équipage. L’équipement à bord comprend des chaluts scientifiques, des systèmes de sonar, des laboratoires, un auditorium et des salles de classe, un puits central, un AUV (robot sous-marin autonome) et un sous-marin, un ROV (véhicule sous-marin téléguidé) avec une capacité de 6 000 mètres de profondeur, ainsi qu’un équipement de communication de pointe.


Espen Oeino, l’architecte du yacht, conclut : « C’était majoritairement l’idée originale du propriétaire ; il m’a appelé pour me parler de ce projet qui ne ressemble à aucun autre vaisseau au monde – un yacht avec une mission, une mission noble. Toute cette rhétorique est une sorte de vitrine d’équipement marin de pointe, et je pense que ce sera le navire scientifique le mieux équipé de la mer. C’est probablement le projet le plus important sur lequel nous aurons la chance de travailler ».  

superyacht