Instagram, Twitter, Facebook, Snapchat… Entre les différents réseaux sociaux, la concurrence est rude pour toucher leur cœur de cible, à savoir la jeunesse. Pour la troisième année consécutive, Diplomeo a réalisé une enquête pour scruter les pratiques des jeunes sur les réseaux sociaux, qui évoluent à la vitesse grand V. 

Dans le monde des réseaux sociaux, difficile de se maintenir sur le podium et de rester le chouchou des jeunes sur la durée. Si le mastodonte Facebook, qui vient tout juste de fêter ses 16 printemps, jouit encore d’une popularité relative auprès de nombreux Français, qu’en est-il de son attractivité en ce qui concerne les 16-25 ans ? Avec l’arrivée de nouveaux réseaux sociaux, Facebook avait finalement été déchu l’année dernière par Snapchat et Instagram pour tomber à la deuxième place des réseaux sociaux les plus utilisés par la génération Z. Mais qu’en est-il pour cette année ? Facebook a-t-il été définitivement rayé de la carte ? Diplomeo a interrogé les jeunes pour connaître leur réseau social favori. 


Instagram, nouveau champion de la génération Z 

Instagram est le roi des réseaux sociaux pour l’année 2020, avec 81% d’utilisateurs chez la génération Z. Exit Snapchat qui se maintient tout de même à la seconde place avec 74% d’inscrits, et Facebook qui s’accroche désespérément en troisième position du podium (mais pour combien de temps encore ?) avec 61% d’utilisateurs.  

D’après l’enquête menée par Diplomeo, Instagram est le réseau social qui a le plus progressé auprès des jeunes : il gagne +8% d’utilisateurs depuis l’année précédente, alors que Snapchat n’en gagne que 1%. Quant à la créature de Zuckerberg, c’est la dégringolade : elle perd 6% d’utilisateurs en 1 an et se voit supprimée par 12% des jeunes cette année. 

En ce qui concerne Twitter, rien de vraiment nouveau sous le soleil. L’oiseau bleu garde autant d’inscrits chez les 16-25 ans que l’année dernière, et a l’avantage de trouver sa plus grosses audience chez les plus juvéniles, à savoir les moins de 18 ans. C’est tout le contraire chez Facebook, qui doit essentiellement sa place sur le podium aux 22-25 ans. Le réseau social chinois Tik Tok, de son côté, ne vient capter que 10% de la Génération Z, mais semble sur la bonne voie pour séduire les jeunes, puisqu’il s’impose comme l’application la plus téléchargée cette année.  

Réseaux sociaux : un passe-temps chronophage ? 

Difficile de se séparer des réseaux sociaux lorsqu’on est né avec les nouvelles technologies, et c’est ce que le sondage met en lumière. En effet, 44% des répondants ne peuvent pas s’en priver. Et pour cause : ces sites leur sont utiles dans absolument tous les domaines du quotidien. Actualités, sociabilité , travail… Peu de leurs activités échappent aux réseaux sociaux ! De fait, 8 jeunes sur 10 travaillent avec leurs camarades ou leurs collègues sur ces plateformes. Etonnamment, si les réseaux sociaux font partie intégrante de la vie des jeunes, ils ne semblent pas y passer un temps exagéré. Effectivement, 56% des 16-25 ans sondés déclarent y passer moins de deux heures, 29% entre trois et cinq heures et seulement 12% plus de cinq heures. 

réseaux sociaux

Qu’on considère ces pratiques comme un signe d’addiction ou non, il est clair que la génération Z maîtrise particulièrement bien ces outils. D’après le sondage, 80% d’entre eux possèdent des comptes privés sur les réseaux sociaux : un signe qu’ils savent se protéger des dérives sur internet, même si cela n’a malheureusement pas empêché 12% d’y être victime de cyberharcèlement. Comme des poissons dans l’eau, un tiers des ados et des jeunes adultes se sentent également attirés par les métiers du web, comme community manager ou influenceur. L’avenir des réseaux sociaux semble donc entre les mains de la génération Z. Reste à savoir si celle qui lui succédera prendra la relève, comme Instagram a pris la succession de Facebook. 

* Etude réalisée par Diplomeo du 11 au 17 janvier 2020 auprès d’un échantillon représentatif de 4312 jeunes âgés de 16 à 25 ans.