Le marché de la réalité virtuelle (Virtual Reality, VR) se trouve à un tournant. Alors qu’à une époque ils étaient optimistes concernant le marché de la technologie VR, certains des grands acteurs de la technologie se sont activés dans le sens d’un changement de stratégie : plutôt que de se concentrer sur la technique, ils veulent à présent s’attarder sur le contenu.

Oculus, la société de VR rachetée par Facebook, va fermer son Story Studio pour se consacrer à l’obtention de contenu d’une autre provenance. Microsoft MSFT améliore son Hololens (paire de lunettes de réalité) pour en faire un appareil de réalité virtuelle augmenté, ou hybride. Google vient d’acheter OwlchemyLabs, le studio à l’origine de jeux tels que Job Simulator et Rick and Morty. Par contre, quel que soit ce que prépare Apple, cela reste un secret ; en tout cas, le marché de la VR en sortira sûrement réinventé. Peu importe ce qui attend la VR, cela devrait plutôt être décidé par les créateurs, par les consommateurs et, naturellement, par l’industrie du porno.


Comme VRLA, l’exposition de réalité virtuelle, le montre chaque année, la réalité virtuelle est une industrie qui se développe, aussi bien d’un point de vue créatif que de la technologie utilisée pour la créer. S’il y a bien un domaine où cela se vérifie, c’est dans celui du porno VR, qui explose. Selon un rapport d’étude récent sur PornHub, depuis que le site a lancé sa catégorie porno VR au cours du printemps 2016, les statistiques sont passées d’un total de 30 vidéos et d’une poignée de vues par jour à plus de 2 600 vidéos et plus de 500 000 vues par jour depuis ce mois-ci. La hausse est survenue autour de Noël cette année, quand les casques VR sont devenus le cadeau high tech de l’année.

 

 

 

PornHub Le Porno VR a de plus en plus d’adeptes

 

 

“Ici chez Pornhub tout ce qui nous concerne c’est la pénétration…dans des nouveaux marchés verticaux,” lâche Corey Price, le vice-président de Pornhub par email. “Au regard de l’année dernière seulement nous avons diversifié notre marque, particulièrement dans le secteur de la technologie, grâce au déploiement d’une toute nouvelle catégorie VR gratuite et en développant les technologies de pointe.”

C’est cette diversification qui maintient une entreprise comme Pornhub à l’esprit du public mainstream, au lieu d’être marqué sous le sceau du tabou. Il y a toujours eu une stigmatisation non méritée attachée à l’industrie du porno et, bien que je ne compte pas m’étendre sur ce sujet, le monde évolue dans le sens de plus d’acceptation. L’égalité des sexes, la légalisation du mariage gay et les rencontres en ligne sont tous des éléments qui ont contribué à plus d’ouverture d’esprit et d’acceptation de la sexualité dans la société. Et ce même si certains politiques ne sont pas d’accord. Le porno prévaudra toujours et l’on n’empêchera jamais l’art d’être créé. Le porno VR est sans doute une forme d’art, puisqu’il s’agit de bien plus que de simplement insérer une cassette VHS dans une caméra et appuyer sur le bouton rouge.

Une artiste mène le pas dans le secteur: Anna Lee. La pionnière du divertissement (qui n’est pas née d’hier dans le secteur) a récemment mis la main sur une vidéo convoitée du AVN Awards (les récompenses de l’industrie de la vidéo adulte américaine), pour la catégorie meilleur studio VR 2017, en tant que Présidente et productrice exécutive de HoloFilm Productions. HoloFilm a utilisé sa 3D de réalité virtuelle pour s’offrir aussi des awards dans les catégories meilleure innovation VR et meilleure scène en VR. Mis à part sa vente d’équipement pour l’usage domestique, HoloFilm est tout juste en train de se lancer.

Le AVN Awards, ce sont des awards de films sponsorisés et présentés par le magazine nommé AVN (Adult Video News), spécialisé dans l’industrie de la vidéo adulte américaine.
“Nous sommes témoins en ce moment d’une chose qui n’est encore qu’à ses débuts,” me dit Lee par email. Elle prédit un futur plus intéractif pour le porno VR, en prenant en compte les réactions des consommateurs. “Dans pas très longtemps on commencera à voir l’association de l’AR et de la VR, dont le résultat sera de vous permettre d’avoir votre acteur préféré dans la vidéo que vous regardez dans votre chambre, vous offrant une prestation sur mesure, répondant à vos signaux verbaux et physiques.”

Sur ce point, cela mérite au moins réflexion: ce type d’immersion dans le VR porn, ou même de la réalité virtuelle elle-même, causera t-il des problèmes similaires à ceux apparemment causés dans les foyers par le porno ? Le porno n’est pas une mauvaise chose. C’est une chose qui sert de motif de débat aux politiciens, jusqu’à ce qu’on les coince dans des affaires sordides d’adultère. Cependant, les technologues se demandent sûrement si c’est là le domaine dans lequel utiliser leurs compétences en matière de réalité virtuelle. Il est important de se rappeler que comme le jeu vidéo, le porno, bien qu’étant à part de la réalité, n’en a pas moins des effets réels sur nos cerveaux.

“Dans ma tête, la même stigmatisation existe pour le porno VR que pour le porno traditionnel: ce n’est pas la réalité,” m’écrit le Dr. Lanae St. John, du site TheMamaSutra. Elle est docteure en Sexualité Humaine et enseigne à son prochain comment développer une attitude positive au sujet de la sexualité. “Le porno est une façon de dire les fantasmes d’une personne et pour que les gens comprennent cela, nous avons besoin d’une éducation sexuelle valide et inclusive pour chacun, enfants comme adultes.”

Elle pense que le porno VR lui-même, pas seulement le champs plus vaste du média VR, pourrait être aussi bénéfique à la psychologie de l’être humain qu’il peut l’être pour la technologie. “Je pense que le porno VR pourrait apporter des qualités à différents types de relations – les relations à distance, les personnes handicapées et celles qui n’ont pas de partenaire sexuel,” poursuit-elle. “Le porno VR pourrait constituer un outil sans danger pour l’expression des désirs sexuels d’une personne quand un partenaire consentant n’est pas physiquement disponible. Au fond certaines personnes pensent que la masturbation n’est pas suffisante. Leur propre réserve à fantasmes est inefficace. Le porno VR pourrait remédier à cela.”

Selon le Dr. Lee, le porno VR pourrait être tout aussi bénéfique à notre bien être psychologique que n’importe quelle autre forme de divertissement, et cela encore plus lorsqu’il est utilisé comme outil servant à l’amélioration d’une relation. “Le porno VR peut être un outil fantastique pour un couple et cela pour de nombreuses raisons. J’ai eu des retours me venant de couples qui utilisaient la VR pour améliorer leur vie sexuelle. Qu’il s’agisse de recevoir des conseils pour une vie sexuelle plus épanouïe ou d’expérimenter des fantasmes d’être avec d’autre personnes, ou d’être une autre personne, il y a un impact positif sur les couples qui s’en servent ensemble.”

C’est ce type d’intéraction qui va déterminer le futur de la réalité virtuelle, car le fait est que les meilleures avancées en la matière proviennent du porno. Nous voudrions être au plus près de ce que nous regardons, que ce soit des corps nus ou des paysages bouleversants dans le monde entier. Imaginez pouvoir faire l’ascension du Mont Everest puis faire une rencontre intime d’ordre sexuel, tout ça sans ôter votre casque ni quitter votre salon. S’il est possible que nous soyons un jour prisonniers d’un monde de réalité virtuelle, dans l’incapacité de revenir à nos corps physiques, nous nous servirons alors de cet outil.

A quel degré est le porno VR est lié au futur de la réalité virtuelle ?

Comme les outils qui l’ont précédé, des cassettes toutes simples aux DVD-HD, le porno peut changer le cours de n’importe quelle technologie. Le simple jeu vidéo ne suffira pas à mener la réalité virtuelle à son prochaine niveau et aux hauteurs attendues. De même que l’éducation, le voyage et le divertissement purement graphique et sensuel sont mis au service de l’approfondissement des techniques de réalité virtuelle, l’industrie de la vidéo adulte sera celle qui en cimentera l’héritage.

Jusqu’où pourra aller le divertissement adulte en réalité virtuelle sur le marché ? La réponse la plus directe est “très loin””, nous dit Price. Price a une vision optimiste selon laquelle l’industrie n’est pas seulement prête pour l’innovation et l’ajustement de la technologie de pointe, mais aussi tout près de voir l’arrivée de nouvelles entreprises dans le secteur de la technologie immersive. Cette technologie n’incluera pas seulement la VR, mais s’étendra également à la réalité augmentée avec les cyber-godes. A mesure que ce changement est opéré dans les prochaines années, les utilisateurs passeront de simples observateurs à acteurs dans une histoire à laquelle ils participent. Ce type d’immersion ne sera pas limité au porno, car il a une portée au-delà de l’érotisme, mais le porno sera sûrement le secteur clé par lequel se feront tous ces changements dans la réalité virtuelle.

“Alors que de plus en plus de gens commencent à utiliser des casques, et avec la prévalence de plus en plus importante des cyber-godes, l’utilisateur va développer un besoin d’être au plus près possible du contenu qu’il regarde, pour ne plus faire que le “regarder” dans la distance de leur ordinateur,” conclut Price. “Et je pense que c’est là où beaucoup d’entreprises cherchent à capitaliser. Elles vont trouver des moyens de titiller tous les sens, dans l’environnement le plus immersif qui puisse être. Après tout, qui ne veut pas être au plus près de l’action  ?”