À la suite du rappel par Apple d’un certain nombre d’ordinateurs portables MacBook Pro 15 pouces en raison des inquiétudes suscitées par le risque d’incendie, certains utilisateurs doivent s’en séparer afin de prendre l’avion en tout sécurité.

Tout d’abord, un incendie de batterie au lithium dans un avion est une affaire sérieuse et voler avec une batterie endommagée est risqué. C’est pourquoi l’interdiction est en vigueur et la FAA a rappelé aux compagnies aériennes qu’elles ne devraient pas transporter ce type d’ordinateur. Bloomberg rapporte :


Dans un communiqué, la « Federal Aviation Administration » des États-Unis a déclaré qu’elle était « au courant des batteries rappelées qui sont utilisées dans certains ordinateurs portables Apple notamment les MacBook Pro » et a déclaré qu’elle avait alerté les principales compagnies aériennes américaines.

L’organisme de surveillance a également rappelé aux compagnies aériennes de suivre les consignes de sécurité de 2016 pour les marchandises dont les batteries ont été rappelées, ce qui signifie que les passagers ne doivent pas emporter les ordinateurs portables Apple concernés à bord des avions.

Ce qui est étrange, c’est qu’il ne s’agit pas d’une interdiction générale sur les modèles MacBook Pro 15 pouces achetés entre septembre 2015 et février 2017 ans, ni même sur ceux achetés entre ces dates qui sont visés par le rappel… À proprement parler, il s’agit de l’interdiction actuelle de la FAA sur les ordinateurs qui ont une batterie lithium-ion et dont tout fabricant de matériel électronique a demandé le retour.

Cela signifie que si votre MacBook Pro fait partie du rappel mais qu’une nouvelle batterie a été installée, il est alors prêt à partir et peut être transporté dans l’avion. C’est là que le doute s’impose.

Bien qu’il soit relativement facile de montrer à un agent de l’aéroport de quelle année date votre MacBook Pro 15″, il ne sera pas aussi facile de montrer que la batterie a été remplacée. Un conseil général serait que si votre MacBook Pro fait partie du rappel et qu’il a été réparé, apportez une copie imprimée de tout document de réparation si vous êtes interrogé.

Cela suppose que tout le monde a le temps de parcourir la documentation de votre ordinateur portable, de vérifier les numéros de série par rapport à l’avis de rappel d’Apple, et de reconnaître que vous avez une nouvelle batterie. Si vous empruntez un vol complet, et que la douane de l’aéroport vous interdit de prendre l’avion avec votre Macbook Pro, vous ne pouvez rien faire.

Mais il y a un autre danger ici, et c’est un danger pour Apple. Un autre événement similaire s’est produit il y a peu de temps concernant le Galaxy Note 7. Cet appareil avait des problèmes de batterie qui ont entraîné un certain nombre d’incendies très médiatisés sur les réseaux sociaux et l’interdiction générale de voyager en avion.

Apple déploie en ce moment le programme de remplacement des batteries pour, selon ses propres termes, le nombre limité d’appareils concernés, mais cela pourrait devenir un sérieux problème pour Tim Cook. Il suffit d’une batterie MacBook Pro prenant feu et d’une vidéo pour devenir virale, et la crédibilité d’Apple sera bafouée.

En ce qui concerne ce nombre limité, combien de MacBook Pro sont concernées ? Rien qu’aux États-Unis et au Canada, cela touche plus de 480 000 ordinateurs portables.