Pixel 2 De Google Contre L’iPhone X D’Apple : Match En 5 Sets

S’il y a eu peu de surprises lors du lancement du Pixel 2 hier, du fait des fuites incessantes survenues ces derniers mois, Google est tout de même parvenu à faire sortir un ou deux lapins de son chapeau.

Ces quelques caractéristiques inattendues sont-elles suffisamment brillantes pour attirer de nouveaux clients et faire de l’ombre au nouvel iPhone X d’Apple ? Penchons-nous sur le top cinq de ces petits atouts dont l’iPhone n’est pas équipé.

Un stockage Google Drive illimité pour photos et vidéos

Nous avions déjà formulé le souhait que Google étende son stockage Drive gratuit pour les détenteurs de Pixel à d’autres fichiers que les photos et vidéos. Malheureusement, cela n’a pas été fait.

Cependant, le maintien du stockage gratuit et illimité pour les photos et vidéos est évidemment une nouvelle bien accueillie, en particulier au vu de la non gratuité de l’iCloud d’Apple au delà de 5 GB.

L’assistant

L’assistant Google se pare de nouvelles caractéristiques, parmi lesquelles la traduction en temps réel et la reconnaissance des objets. Cette dernière fournit une information immédiate sur l’environnement dans lequel on se trouve.

Certaines fonctionnalités peuvent être superficielles, comme le fait de lancer l’assistant en agrippant le Pixel 2, mais d’autres peuvent être utiles au quotidien. Par exemple, l’assistant indique la meilleure route à prendre lorsqu’on se trouve en voiture et qu’on lui pose la question. Il lit aussi les messages non lus, comme le ferait un véritable assistant.

Le prix

Le Pixel est moins cher, bien moins cher. Comptez une économie d’environ 127 euros.

Google Lens

Google Lens permet d’obtenir des résultats de recherche en fonction de l’objet vers lequel l’appareil est dirigé. Par exemple, lorsque la photo d’un chien est prise, Google Lens communique le type de chien dont il s’agit. Monuments, œuvres d’art, restaurants… Lens se charge de donner l’information quel que soit l’objet.
Du moins, c’est ce qu’il en est sur le papier. Dans les faits, lorsque nous l’avons testé, Lens n’a pas pu identifier ce qui apparaissait sur la photo : il s’agissait du Pixel original. Humains : 1 ; intelligence artificielle : 0.

Les Pixel Buds et la traduction

Les nouveaux écouteurs Google, les Pixel Buds, combinés à la traduction de l’assistant, sont une proposition intéressante.

L’idée est simple : une traduction des langues en temps réel, lorsqu’on s’adresse aux écouteurs.

Les écouteurs Google exploitent cette fonctionnalité dans le contexte qui y est le plus propice : le voyage. On pourrait donc parler à une personne de langue étrangère à la nôtre sans avoir à faire passer le téléphone de main à main. Cela signifie, bien sûr, qu’au moins l’une des deux parties doit être en possession des Pixel Buds.

Des choses à prendre en compte

Pour que l’assistant fonctionne de la meilleure manière possible, il faut lui donner accès à tout ce que l’on fait : il doit disposer de l’ensemble des informations disponibles pour comprendre son utilisateur. Google établit un profil sur ce dernier et, à un moment donné, ce profil permet à Google de présenter des publicités ciblées au détenteur du téléphone, ce qui constitue une grande part de son business.

Il y a donc là d’évidents soucis de vie privée. Bien sûr, Google n’est pas la seule entreprise à faire cela. La Silicon Valley compte sur ses produits “gratuits” pour exploiter l’activité de l’utilisateur. Le mode de vie futuriste que ces entreprises semblent offrir avec leurs produits comporte des clauses obscures et minuscules que l’on devrait lire avec attention avant de signer.

Il y a aussi de fortes chances que Google rencontre des difficultés de stock, ce qui implique une longue attente pour la réception d’une pré-commande. Si vous êtes un utilisateur Pixel ou Nexus de longue date, cela ne sera sans doute pas une nouveauté pour vous.

 

Soyez parmi les premiers à vous abonner au premier numéro du Magazine Forbes

 

Cliquez sur la couverture pour vous abonner immédiatement

 

 

#GoogleiPhone X