L’institut Forrester Research vient de publier son Top 10 des tendances technologiques à suivre de 2018 à 2020. Dix tendances que Forrester divise en trois phases : « Création », « Sensibilisation » et « Acceptation » et qui vont rythmer les changements des entreprises qui ont su faire le choix de l’innovation technologique. 

Dans la phase « Création », quelques entreprises mettent en place de nouveaux Business-Models en optimisant l’intégration des offres technologiques émergeantes.


Dans la phase de « Sensibilisation », les firmes qui ont implémenté ces nouvelles technologies profitent de leur efficacité pour gagner des parts de marché sur leurs concurrents qui n’ont pas osé les mêmes choix technologiques. Elles améliorent leurs performances financières et ont un impact de plus en plus important sur leur marché.

Dans la phase d’« Acceptation », les entreprises qui n’avaient pas anticipé les choix technologiques et qui ont survécu procèdent finalement aux changements nécessaires pour lutter contre les perturbateurs.

          

  Voici le résumé des 10 tendances à suivre sur les trois prochaines années – selon Forrester :

L’évolution des limites

L’IOT déplace les limites des technologies. Les entreprises qui auront anticipé ces tendances et les auront intégrées dans leur activité gagneront plus rapidement des clients et optimiseront leur efficacité. D’ici 2020, selon Forrester « seuls quelques dirigeants auront su intégrer ces solutions pour optimiser leur service clients».

 

Les blockchains s’étendront à de nombreux marchés

Voici un autre exemple de l’évolution d’une technologie hors de son secteur d’origine. La technologie propose un outil inviolable et fiable qui garantit l’intégrité des transactions – et qui s’oppose aux administrations traditionnelles.

Les applications de Blockchains sont les outils les plus efficaces sur les marchés ou il est nécessaire de pouvoir suivre les transactions.

Le groupe de vente en ligne Maersk, prévoit d’utiliser les Blockchains pour construire un système totalement sécurisé d’échanges des biens et des marchandises depuis le fournisseur jusqu’au client final.

Selon Forrester, les Blockchains ne supprimeront pas les courtiers et les intermédiaires cependant, cela aura un impact sur leurs rôles et leurs activités. Ils devront aussi utiliser les technologies pour faire face à de nouveaux cas de figure et des problèmes liés à ce nouveau mode d’échanges comme la conformité ou la gestion des relations.

D’ici 2019, Forrester voit « un marché des échanges viable basé sur les Blockchains».

 

La cybersécurité à tous les niveaux

Les réussites rapides et le potentiel d’évolution des échanges accéléreront l’automatisation de la détection des fraudes et leur traitement surtout si les risques pèsent sur les données vitales des entreprises. On peut envisager que les solutions et les procédures seront ensuite automatisées.

L’instrumentation et l’automatisation des process de sécurité va libérer les services informatiques des nombreuses tâches manuelles répétitives, dégageant plus de temps aux analystes pour un travail plus intéressant et apportant une réelle valeur ajoutée pour l’entreprise. Cela aidera également à combler le manque de professionnels dans la cybersécurité.

D’ici 2019, pour Forrester « des équipes en charge de la sécurité développeront des process optimisés et pré-définis, des réponses systématiques automatisées pour chaque menace».

 

Placer l’employé au centre du développement

Démarcher les clients avec succès commence à la maison. Même si quelques entreprises commencent à se pencher sur « l’expérience employé » dans le développement des applications, les études de l’institut Gallup montrent toujours que « l’implication » des employés au sein de leur entreprises n’a pas évolué depuis 17ans. Pourtant la valorisation et l’implication des employés sont indispensables pour qu’ils puissent ensuite optimiser les retours vis-à-vis de leurs clients. Ce sont eux qui transmettent une bonne image de la société à leurs clients, à travers le travail, le service de livraison, la communication, l’apprentissage, la collaboration et le développement des talents. La mobilité, la collaboration sociale, l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et d’autres technologies transformeront « l’expérience employé » en standards de qualité pour les consommateurs.

Pour Forrester d’ici 2020, « les entreprises qui ont déjà réussi à utiliser l’engagement de leurs équipes passeront a une valorisation INDIVIDUELLE de l’engagement de leurs employés».

 

Des logiciels qui sauront apprendre

Les modèles de logiciels développés par les entreprises sauront se gérer et se recycler en totale autonomie dans le Cloud en permettant aux systèmes de logiciels d’être entrainés et non plus  programmés.

Avec les améliorations de l’intelligence artificiel, les logiciels programmés jusqu’ici par l’homme sauront le faire d’eux-mêmes.

Mais Forrester nous prévient qu’il ne faut pas nous attendre à des miracles pour 2020 car il va falloir de nombreux talents et de la technologie pour y parvenir. Votre machine apprend et l’évolution de l’intelligence artificielle dépend des données que vous lui fournissez. Donc si vous ne savez pas ce qu’il faut lui apprendre ni où cela se trouve ou encore comment l’atteindre vous êtes en difficulté.

D’ici 2019, Forrester prévoit que « les services d’apprentissage des machines et les plateformes d’apprentissage s’accéléreront ».

 

Les employés digitaux entrent dans les équipes 

Presque la moitié des emplois risquent de disparaître à cause de l’automatisation et des robots qi accompliront des tâches de plus en plus complexes. Des humains travailleront aux côtés de logiciels robots et les dirigeants vont avoir à gérer des effectifs qui seront moitié humains moitié robots.

Il manque cependant à beaucoup d’entreprises une approche intégrée pour exploiter la valeur de l’automatisation de « cols blancs ». Les tâches répétitives telles que chercher, examiner, mettre à jour, accèder à plusieurs systèmes et prendre des décisions simples seront les premières destinées à être automatisées – mais il est dangereux de laisser le logiciel prendre des décisions sans supervision. Ces personnes doivent, non seulement être entrainées pour l’interface humain-machine mais être des expertes qui continueront à surveiller les tâches critiques.

D’ici 2020, pour Forrester « l’intelligence artificielle et l’automatisation robotique marcheront ensemble pour traiter les dispositifs complexes et les tâches automatisées ».

 

Le leadership des entreprises attentives

Les entreprises, qui étudient, mesurent et analysent leurs marchés devanceront la concurrence. La quête des données ( BIG DATA ) en tant qu’atout compétitif a créé une industrie pesant 23 milliards d’euros. Cela a commencé avec les sociétés Hadoop et Spark, puis cela s’est propagé aux services et au Cloud.

En plus de ceux qui se sont rués sur l’or des données, un nouveau genre d’entreprise, les entreprises perspicaces, émerge doucement avec une approche différente dans la gestion des données. Au lieu de se concentrer sur la récolte de ces données, ces entreprises utilisent les logiciels adéquats pour les analyser. Ceux-ci apprennent de leurs analyses et permettent aux entreprises de s’adapter immédiatement aux tendances du marché en intégrant ces conclusions dans les analyses suivantes.

D’ici 2019, Forrester prévoit que « les données si difficilement récoltées pour de nombreuses entreprises seront vite obsolètes et leurs stratégies rapidement inefficaces. Les entreprises doivent développer des logiciels d’études instantanées de leurs données ».

 

L’expérience client devient immersive

Les meilleures entreprises vont continuer à associer les expériences physiques et digitales de leurs clients en développant de nouveaux process.

Les frontières entre le domaine humain, digital, physique et virtuel sont floues étant donné que « l’expérience client » devient plus immersive. Les entreprises commerciales développeront des systèmes mixant études de données et l’optimisation de « l’expérience client ». Elles feront inter-agir les individus avec les lieux dans lesquels ils se trouvent et avec la récolte des données dans le but d’optimiser « l’expérience client » et ainsi améliorer la relation « client-fournisseur ».

Les dirigeants se concentreront sur l’expérience humaine et investiront de façon significative pour intégrer la technologie dans les expériences physiques des employés et des clients. Forrester s’attend à une forte croissance dans l’utilisation des technologies qui fusionnent les expériences digitales et physiques grâce aux téléphones mobiles, telles que la reconnaissance d’images, les gestes, la voix et la réalité augmentée.

D’ici 2019, Forrester prévoit que « les entreprises augmenteront les expériences physiques avec les technologies digitales émergeantes »

 

La confidentialité augmente la valorisation de la marque

Les consommateurs s’inquiètent de la sécurité et de la confidentialité des données, forçant la transparence dans la collecte et les pratiques des entreprises. Les meilleures entreprises regarderont au-delà de la réduction des risques et de la mise en conformité et utiliseront la confidentialité contextuelle pour optimiser la récolte des données. La confidentialité contextuelle permet la collecte et l’utilisation de données personnelles, selon un accord commun pour un but commun. Cela exige la collaboration et le soutien de l’entreprise pour les procédés tels que le classement de données ainsi que la compréhension de la valeur des données pour faire des affaires, le cycle de vie des données et les obligations de l’entreprise dans la protection et le traitement des données.

D’ici 2020, Forrester envisage que « les entreprises dont la stratégie est basée sur leurs clients reconnaitront la confidentialité contextuelle en tant que différentiateur compétitif pour une loyauté à long terme ».

 

Le cloud accélérateur d’innovation  

Le cloud est une technologie incontournable qui a réinventé l’High-Tech et toute l’industrie des technologies de pointe.
Les applications se développent plus rapidement dans le Cloud, avec la possibilité d’évoluer, de cibler les clients, de se connecter à d’autres apps… On atteint un point de basculement pour le Cloud : la plupart des compagnies ne seront pas capables de construire des centres de stockage des données pour égaler l’efficacité et les capacités du Cloud. Même des informaticiens avec plus de 30 ans d’expérience sont de plus en plus enclin à réduire leurs centres de données.

D’ici 2019, Forrester prévoit que « les entreprises feront de gros investissements dans les études et dans L’IA à travers le Cloud ».

Face aux changements technologiques et ce que l’on est en droit d’attendre pour les cent prochaines années, nous sommes à l’équivalence de « l’âge de pierre » en ce qui concerne les technologies de l’information. C’est pourquoi, face à ces évolutions technologiques constantes, rester bloqué sur une idée ou une stratégie est un très mauvais choix pour un Manager.