Si les médias ont parfois tendance à s’emballer un peu trop à propos de la 5G, quitte à oublier qu’elle ne bousculera pas nos vies avant quelques années, nous constatons que le sujet est sur toutes les lèvres et qu’il suscite d’immenses attentes. Les grands opérateurs que sont Verizon, AT&T, et Sprint ont d’ailleurs tous annoncé le lancement de terminaux 5G d’ici la fin du premier semestre 2019, tandis que l’Allemand T-Mobile prévoit de déployer son nouveau réseau à l’échelle nationale en 2020.

Tandis que la 4G a réduit la latence de l’internet mobile et a permis aux possesseurs de smartphones de télécharger rapidement des vidéos ou de faire leur shopping en ligne avec une fluidité sans précédent, la 5G s’annonce comme un grand bond en avant car elle offrira un débit qui va accélérer la connectivité des objets, permettre aux usagers d’accéder à un éventail élargi de services, tout en ouvrant la voie à de nouveaux modèles économiques appelés à changer la donne.

Quelle sera l’incidence de cette révolution sur les stratégies de gestion des données ? Surtout, quelles mesures les entreprises doivent-elles prendre pour se préparer à cette transition ?

Le grand tournant de la 5G

La transition vers des réseaux cellulaires de cinquième génération va se traduire par un accroissement généralisé de l’usage du mobile, mais aussi de celui de tous les autres appareils sans fil dont les robots, caméras de sécurité, et voitures générant des données de trafic.

En plus du haut débit mobile amélioré (eMBB), la technologie 5G va donner un coup de fouet à l’Internet des Objets, favorisant la communication de toutes sortes d’objets, comme des textiles intelligents et des appareils connectés. Les drones bénéficieront désormais d’une connectivité améliorée, tandis que la voiture intelligente s’enrichira de fonctionnalités encore plus sophistiquées.

Les entreprises ont déjà accéléré le pas en adoptant des solutions de cloud hybride pour devenir plus mobiles et agiles tout en réduisant les coûts de leurs applications de gestion de données. Or, pour récolter tous les fruits de la 5G, il leur faudra aussi repenser leurs stratégies de gestion des données et en élaborer de nouvelles qui tireront parti du cloud hybride pour leur permettre de traiter des volumes de données en hausse et d’atteindre un degré accru de fiabilité et de performance.

Plusieurs secteurs se préparent déjà à la 5G

Les organisations qui prennent de l’avance en modernisant et en améliorant leurs stratégies de gestion des données se donneront toutes les chances de s’adapter sans heurt à la 5G dans les prochains mois. Plusieurs s’apprêtent à se réinventer entièrement dans les dix années à venir pour entrer dans une nouvelle ère.

Le secteur de la santé, par exemple, va concentrer ses efforts sur la personnalisation des soins et sur l’usage de technologies connectées au service d’un modèle distribué centré sur les besoins des patients. Les applications requises pour permettre à ces derniers de consulter ou d’être opérés à distance reposeront sur des plateformes garantissant une fiabilité à toute épreuve et une connectivité ininterrompue. Le secteur manufacturier et l’industrie superviseront des usines intelligentes grâce à un degré de digitalisation qui capitalisera directement sur les technologies 5G. Dans l’industrie, de plus en plus d’entreprises auront besoin de plateformes de bases de données alliant fiabilité et capacité à traiter des volumes de données plus importants sans connaître de temps d’arrêt.

Dans la même veine, les constructeurs automobiles vont dans un futur proche mettre en place des systèmes de pointe d’assistance au conducteur et déployer des véhicules autonomes dont les performances, la fiabilité et les capacités poussées en matière de communication dépendront fortement de la technologie 5G. Le secteur énergétique s’appuiera, lui aussi, sur les réseaux 5G pour intensifier le développement des réseaux intelligents partout dans le monde.

La déferlante n’épargnera pas l’industrie des médias et du divertissement, qui a d’ores et déjà amorcé une profonde transformation pour répondre à la hausse de la demande de contenus multimédias en haute définition, à l’accroissement de l’usage des réseaux sociaux et au succès de la diffusion de contenus en live ou à la carte. Ces secteurs s’appuieront d’ici peu sur des applications capables de faire face à de grands volumes de données, et auront besoin de flexibilité pour créer avec rapidité et efficacité les applications capables d’évoluer au fil de leur croissance.

L’impact de la 5G sur la gestion des données

Les réseaux mobiles de quatrième génération ont donné naissance à une plateforme de connectivité générale qui pourvoit aux besoins de la plupart des utilisateurs de smartphones. En dix ans, les entreprises se sont adaptées à cette technologie et ont adopté des stratégies de gestion des données qui leur permettent de gérer les flux issus d’applications nécessitant une connectivité 4G.

Le bond en avant que constitue le passage à la 5G forcera les entreprises à se doter d’une stratégie plus globale de gestion des données et à tendre vers un niveau de fiabilité irréprochable. Pour ce faire, elles doivent dès aujourd’hui concevoir et mettre en place la stratégie qui leur permettra de traiter des volumes de données de plus en plus importants et de maintenir en permanence un débit très élevé tout en prévenant totalement le risque d’interruption de service. Les experts qualifient de 5G data crush le vent de panique qui saisit les entreprises qui réalisent que la 5G va changer la façon dont elles créent des applications et faire de l’évolutivité une de leurs priorités absolues.

Alors qu’un nombre croissant d’entreprises – et des secteurs entiers – dépendent de plus en plus fortement des applications et solutions reposant sur le cloud hybride, le déploiement du réseau 5G va les pousser à abandonner leur pile applicative actuelle au profit de microservices offrant un accès rapide et continu aux applications.

Pour ne pas être pris de court par ce changement de paradigme, il convient :

  • D’abandonner les écosystèmes cloisonnés
  • D’éliminer les types de formats incompatibles sur les différents réseaux
  • De privilégier les systèmes et applications capables d’agréger et d’analyser rapidement des données brutes
  • De se tourner vers des solutions unifiées de gestion des données
  • D’incorporer des couches d’intégration de données à 360°
  • De choisir pour fondation une solution convergée qui prenne en charge tous les aspects de la gestion des données

Préparer votre base de données à la 5G

Pour se préparer au passage à la 5G, il convient tout d’abord d’évaluer les capacités de sa base de données actuelle afin de déterminer si les plateformes existantes sont assez puissantes et agiles pour créer les applications de demain et faire face à une croissance rapide des volumes de données. Utiliser une couche de données distribuée, hébergée sur le cloud, permettra aux entreprises de gagner en efficacité, de réduire leurs coûts, et d’automatiser quantité de processus réseau tout en étant assurées de ne connaître aucun arrêt de service.

Pour rester connectées et satisfaire des attentes d’un genre nouveau de la part de leurs clients, les entreprises de tous les secteurs auront d’ici peu besoin d’une solution de gestion des données conjuguant fiabilité, performances, évolutivité et sécurité.