Ce Qu’Il Se Passe En Une Minute Sur Internet

Dans son nouveau rapport, “Gafanomics – The Quarterly”, Fabernovel analyse les résultats des géants de la tech pour le quatrième trimestre 2019. L’occasion de rappeler l’incroyable essor des big tech depuis 10 ans qui se résume en ce qu’il se passe en une minute sur internet.

Dans le rapport de Fabernovel qui combine à la fois la vision financière, stratégique et technologique, les experts analysent les moteurs des grandes entreprises technologiques et leur stratégie de développement.


En rappelant qu’il y a 10 ans, les 10 plus grandes capitalisations boursières ne comptaient que 2 entreprises Tech : Microsoft et Amazon. 10 ans plus tard, ces dernières ont été rejointes par 6 autres entreprises Tech : Amazon, Alphabet, Facebook, Alibaba, Tencent et Visa. Sur cette période, les Gafa ont multiplié leurs cours de bourse par 6 pour Google et Microsoft et jusqu’à 20 pour Amazon tout en augmentant leurs revenus. Pour autant ces 2 valeurs ne sont pas corrélées.  Les revenus de Facebook ont ainsi grandi plus vite que son cours de bourse à cause des scandales à répétition que le groupe a essuyé mais aussi probablement du fait de sa trop forte valorisation à son entrée en bourse.

En revanche, Microsoft a multiplié son cours de bourse par 6, en multipliant ses revenus par 2 seulement et illustre la confiance des investisseurs dans l’évolution récente de son modèle économique (lié aux services).

La dernière décennie a été la scène de la révolution du Cloud Computing dans les entreprises. Bien que le cloud remonte aux années 2000, il a clairement pris son essor au cours des années 2010 en changeant complètement la façon dont les entreprises organisent leur informatique avec un accès à une infrastructure informatique plus sûre, plus évolutive et plus puissante, tout en apportant de la flexibilité et des coûts réduits. 

Microsoft avec 44 milliards de dollars (+21%) – selon les estimations de Fabernovel et Amazon avec  35 milliards de dollars (+36%) se partagent le marché sans compter l’arrivée de Google qui investit massivement avec une de 53% pour 9 milliards de chiffres d’affaire en 2019. 

La période 2010-2020 a été aussi une guerre d’interface. Alors que le mobile est devenu l’interface dominante avec 3,5 milliards d’utilisateurs, offrant des positions stratégiques à Apple et Google, d’autres interfaces ont émergé. L’essor de la voix et bientôt de l’AR/VR permet à d’autres géants du numériques comme Facebook ou Amazon et de devenir peut-être les plateformes dominantes du futur. 

Si les géants de la Tech ont bien grossi, ils ont aussi et surtout changé les usages et bouleversé le quotidien des consommateurs. Début 2020, ce sont 390 030 applications qui ont téléchargées sur les places de marchés d’Apple et Google contre 5 312 en 2010. Une minute sur internet en 2020 c’est 4,5 millions de vidéos vues sur Youtube ou  41,6 millions de messages envoyés sur WhatsApp et Messenger pour moins de 1 million en 2010 dans les deux cas. Des usages que l’on peut remettre en question à l’heure de l’urgence climatique.

Big tech