Le géant de la grande distribution et la célèbre marque de purée ont développé un service empreint de technologie avec IBM afin d’être plus transparents sur les produits Mousline. 

Blockchain et purée mousseline, dit comme ça, on se croirait en plein partie de Kamoulox. Mais tout ceci est bien sérieux et constitue même une réelle innovation dans la traçabilité et la transparence des produits vendus par la grande distribution. Nestlé et Carrefour ont annoncé mardi 16 avril qu’ils “donnent la possibilité aux consommateurs d’accéder à des informations issues de la première Blockchain sur une marque nationale en Europe”. La technologie Blockchain sera appliquée sur la célèbre purée Mousline, disponible dans les rayons des magasins Carrefour en France. Après avoir rejoint la plateforme IBM Food Trust dès 2017 en tant que membre fondateur pour Nestlé, et en octobre dernier pour Carrefour, les trois sociétés ont alors décidé de travailler ensemble sur ce projet.


D’un simple scan du produit depuis un smartphone, les consommateurs recevront des informations fiables et infalsifiables sur la chaîne d’approvisionnement et de production. Concrètement, grâce au QR code apposé sur l’emballage du produit, chaque consommateur pourra accéder, via son smartphone sur une plateforme sécurisée, à des informations relatives à la chaîne d’approvisionnement de production notamment : les variétés de pommes de terre utilisées, les dates et le lieu de fabrication, des informations sur le contrôle qualité, les lieux et dates de stockage avant la mise en rayon.

Première application de la Blockchain pour une marque française

Au-delà de la technologie innovante appliquée à cette première Blockchain sur une marque nationale, c’est la première fois en Europe qu’un distributeur et un industriel de renommée mondiale ont travaillé conjointement à sa mise en oeuvre.

Le projet a été concrétisé en moins de 6 mois, apprend-on du côté de Carrefour. Les équipes ont pu s’appuyer sur le savoir-faire en matière de technologie d’IBM, et celui de Carrefour qui a déjà déployé la technologie Blockchain sur plusieurs produits de ses Filières Qualité Carrefour depuis l’année dernière. Ce projet s’inscrit dans une démarche plus globale de Nestlé qui a initié plusieurs tests en tant que membre fondateur de la plateforme Food Trust depuis 2017. 

Cette annonce est, pour Carrefour, concomitante avec l’inauguration de son “Hub Digital” dans le 13e arrondissement de Paris, juste à côté de Station F. En juin 2018, Carrefour et Google avaient signé un accord stratégique pour accélérer la transformation digitale du groupe. Cet accord prévoyait notamment la création à Paris d’un lab d’innovation en partenariat avec Google Cloud. 

Le Hub digital Carrefour accueillera donc les équipes du Lab Carrefour-Google expertes dans l’Intelligence artificielle et le Machine Learning, et plus de 300 collaborateurs Carrefour spécialisés dans le digital et l’e-commerce. La transformation digitale restera pilotée de Massy, au plus près des équipes business.