Les nouveaux iPhones XS et XS Max d’Apple ainsi que son iPhone XR déjà disponible, pourraient bien causer le supercycle de ventes tant attendu par la marque à la pomme. Cependant, des problèmes se profilent à l’horizon et risquent d’empêcher Apple de répéter l’expérience l’an prochain…

Un nouvel article de DigiTimes révèle que les concurrents d’Apple disposeront non seulement des technologies de pointe de 2019 avant les prochains iPhones, mais que celles-ci seront également disponibles en avance par rapport à ce qui était prévu…

Selon DigiTimes, les fabricants de chipsets Qualcomm et MediaTek ont avancé les dates de lancement de leur chipsets 5G « d’au moins un trimestre », permettant ainsi aux smartphones Android de passer au successeur de la 4G début 2019. En comparaison, Apple ne pourra équiper ses appareils de la 5G qu’en 2020 au plus tôt.

De plus, toujours selon DigiTimes,  le succès de Qualcomm et de MediaTek au niveau du développement des chipsets 5G signifie que les opérateurs intensifient leurs efforts pour rendre cette dernière largement disponible. Verizon a d’ailleurs été salué pour avoir déjà mis en place son réseau, capable d’atteindre 800 Mbit/s.

Il ne reste donc plus qu’à attendre la sortie des premiers appareils compatibles, et les iPhones ne seront pas de la partie avant un moment. Le problème découle en fait de la bataille judiciaire en cours entre Apple et Qualcomm, qui fait que la marque à la pomme a choisi de travailler exclusivement avec Intel, nouveau venu dans l’industrie des modems et dont le développement de 5G a plus d’un an de retard. Pour certains, Apple risque d’être forcé de couper les liens avec son partenaire pour éviter que ses iPhones ne se retrouvent encore plus à la traîne derrière Qualcomm et MediaTek pour ce qui est de cette technologie.

 

L’absence de 5G sera-t-elle un facteur suffisant pour que les fans d’Apple abandonnent leurs iPhones ? Prise à part, non, mais d’autres facteurs pourraient influencer cette décision.

Un peu plus tôt ce mois-ci, Ming-Chi Kuo, l’insider Apple qu’on ne présente plus, a confirmé que le design des iPhones de 2019 (qui seront les modèles phares pour une grande partie de 2020) ne connaîtrait pas de modifications. Étant donné que Huawei, Oppo, et Xiaomi ont tous lancé des smartphones disposant d’écrans sans bordures, et que Samsung les rejoindra début 209 avec son Galaxy S10 au tout nouveau design (équipé de la 5G), un iPhone 4G dont le design datera d’il y a trois générations risque de perdre de son attrait.

Par conséquent, même si Apple semble pour l’instant être en position de force, les choses vont se compliquer de façon conséquente. Et encore, c’est sans parler des smartphones pliables de la concurrence