La vidéo de l’arrestation de George Floyd a fait le tour du monde. L’adolescente à l’origine de cette vidéo a témoigné mardi 30 mars devant le tribunal lors du procès pour meurtre de l’officier de police de Minneapolis, Derek Chauvin. La jeune fille a affirmé devant la Cour qu’elle a filmé la scène, car George Floyd « suppliait pour sa vie ».

 

Darnella Frazier, jeune lycéenne de 18 ans, a déclaré avoir assisté à l’arrestation de George Floyd le 25 mai 2020, alors qu’elle se rendait avec sa petite cousine, âgée de 9 ans à l’époque, au magasin Cup Foods pour acheter des snacks. Sur les images de vidéosurveillance montrées par l’accusation, on voit Darnella Frazier et sa cousine passer devant les agents qui retiennent George Floyd à l’extérieur de Cup Foods, mais lorsque les deux jeunes filles atteignent l’entrée du magasin, Darnella Frazier fait demi-tour vers la voiture de police tandis que sa cousine entre dans le magasin. La jeune lycéenne, dont le visage n’a pas été diffusé car elle est mineure, a déclaré qu’elle avait demandé à sa cousine de rentrer dans le Cup Foods et qu’elle est ensuite retournée à la voiture de police pour commencer à filmer la scène après avoir vu « un homme terrifié, effrayé, suppliant pour sa vie. »

L’émotion de l’adolescente était palpable à la barre des témoins. Elle explique avoir vu George Floyd s’évanouir sous le genou de Derek Chauvin. Par ailleurs, elle raconte que d’autres passants ont demandé aux officiers de police d’arrêter. Bien qu’habitant dans le quartier, Darnella Frazier a affirmé ne pas se souvenir d’avoir vu ou rencontré George Floyd avant ce jour-là.

« Darnelle Frazier, l’adolescente qui a filmé l’arrestation de George Floyd, apparait sur les enregistrements vidéo. Elle se rend à Cup Foods avec sa cousine pour acheter des snacks. Sa cousine, 9 ans, porte un pull avec l’inscription “Amour”. »

Darnella Frazier a déclaré que cette vidéo avait changé sa vie. « Certaines nuits, je n’arrive pas à dormir. Je reste debout à m’excuser et à demander pardon à George Floyd pour ne pas avoir fait plus, pour ne pas m’être interposée physiquement pour le sauver », révèle l’adolescente. « Mais ce n’était pas à moi de faire autrement, c’était à lui », a-t-elle conclu en s’adressant à Derek Chauvin.

La vidéo de Darnella Frazier a fait le tour du monde et a déclenché des manifestations pour la justice raciale ainsi qu’un mouvement de réforme de la police aux États-Unis. Depuis l’incident, l’adolescente a évité de s’exprimer en public ou sur les réseaux. Ses seules remarques sur l’affaire datent de début mars. Le chef de la police de Minneapolis, Medaria Arradondo, a félicité la jeune fille. En juin 2020, l’avocat de Darnella Frazier, Seth Cobin, a déclaré au Minneapolis Star Tribune que l’adolescente était devenue la cible d’un afflux de haine en ligne après avoir posté la vidéo sur les réseaux sociaux.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Jemima McEvoy

<<< À lire également : Mort De George Floyd : Après Le Choc, Les Etats-Unis S’Embrasent >>>