La Food and Drug Administration (FDA) a autorisé un traitement contre le coronavirus sous forme de pilules pour une utilisation d’urgence de Pfizer, le premier traitement antiviral oral à domicile contre le virus, alors que de nouvelles infections se multiplient en raison du nouveau variant Omicron.

 

Principaux faits

  • Le Paxlovid de Pfizer consiste en une série de pilules à prendre à domicile et est conçu pour les patients atteints de coronavirus âgés de 12 ans et plus qui présentent un risque plus élevé de développer des complications de la maladie, a déclaré la société dans un communiqué.
  • La semaine dernière, Pfizer a déclaré que le Paxlovid réduisait de 89% le risque d’hospitalisation et de décès lié au coronavirus s’il était pris dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes.
  • En prévision de l’approbation de la FDA, les États-Unis ont déjà signé un accord de 5,3 milliards de dollars avec Pfizer pour 10 millions de doses du médicament.
  • Le Dr Anthony Fauci a qualifié le Paxlovid d’étape « très importante » pour mettre fin à la pandémie et prévenir les hospitalisations lors d’une apparition dans l’émission This Week sur ABC, mais a prévenu que le médicament pourrait ne pas être largement disponible pour le public avant plusieurs mois.

 

Le contexte

Les États-Unis sont aux prises avec une recrudescence des nouvelles infections à coronavirus dans le pays. Omicron, un variant détecté pour la première fois en Afrique du Sud ce mois-ci, représentait 73,2% des nouvelles infections la semaine dernière, selon les Centers for Disease Control and Prevention. Les experts estiment que cette souche est plus infectieuse, et les premières études suggèrent que les vaccins disponibles sur le marché sont moins efficaces pour prévenir les cas d’Omicron que pour les variants précédents. L’augmentation soudaine du nombre de cas juste avant les vacances a suscité des inquiétudes quant à la capacité du système de santé américain à faire face à une nouvelle vague de coronavirus.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Carlie Porterfield

 

<<< À lire également : Pfizer demande l’approbation complète du vaccin Covid-19 pour les enfants de 12 à 15 ans >>>