En 2017, après avoir parlé en long, en large (et parfois en travers) d’innovation au service de la compétitivité, de démocratie participative ou encore d’intelligence collective, il est temps de faire le point sur les programmes des principaux candidats à la Présidentielle. Quelle attention portent-ils à l’innovation ?

 

Les programmes de ces principaux candidats ont été lus attentivement et ce classement a été fait par rapport à leurs manières d’aborder et de favoriser l’innovation : utilisation de l’intelligence collective pour construire leur programme, inclusion de règles (ou d’assouplissement de règles !) pour favoriser la compétitivité du pays (politique publique d’innovation), ou encore sur la mise en place de mécanismes d’innovation collaborative pour stimuler la démocratie participative.

 Bien évidemment, cette analyse ne constitue pas une évaluation exhaustive des programmes des candidats, loin de là ! Il est plutôt ici question d’entrevoir quelles sont les candidatures qui prennent en considération le potentiel de l’intelligence collective, et se proposent de la mettre en oeuvre de manière… intelligente.

 

L’intelligence collective au service du programme

Quoi de mieux que les idées de tout un chacun pour créer et améliorer son programme ? Une plateforme d’idées, un processus de gestion et de maturation, une équipe structurée et experte autour des thèmes du candidat…

Qui ouvre le plus son programme à l’enrichissement collectif tout en mettant en place des méthodes expertes ? Ci-dessous notre classement :

N°1 – Emmanuel Macron

© Getty Images

 

  • Score : 4,5 sur 5

  • Mesures phares : 

Le fondateur de En Marche ! a sollicité pas moins de 30 000 personnes pour construire son programme ; comme pour les autres candidats, il est entouré d’experts, issus de secteurs d’activité et de professions différentes, afin d’enrichir ses mesures. Enfin il a bien sûr mis en oeuvre un quota d’affectation de plusieurs partis politiques et de la société civile afin de s’assurer d’une grande diversité au sein de son futur corps législatif.

 

N°2 – Benoit Hamon

Mention spéciale à Benoit Hamon qui a mis en place un forum des idées ainsi qu’un conseil citoyen pour améliorer et enrichir son programme.

 

N°3 – Jean-Luc Mélenchon

N°4 – François Fillon

N°5 – Marine Le Pen

 

L’importance de la politique publique d’innovation

Du point de vue de la compétitivité, l’État peut être un formidable accélérateur et un régulateur en matière d’innovation : c’est ce qu’on appelle la politique publique d’innovation. Même si elle n’est pas la seule à faire la pluie et le beau temps pour créer un environnement favorable à l’innovation en France, c’est la force, la cohérence et la volonté de l’État à mettre en place cette politique qui va donner les bons signaux aux investisseurs et aux entrepreneurs.

Harmoniser ou mieux adapter les crédits d’impôts pour la recherche et le développement, adapter intelligemment le principe de précaution, simplifier les règles pour les entreprises, faciliter le parcours de l’entrepreneur,… Sont autant de critères que nous avons pris en compte en épluchant les programmes des candidats.

Résultats :

N°1 – François Fillon

Source : Getty Images
  • Score : 4,8 sur 5

  • Mesures phares : 

En terme de politique publique pour favoriser l’innovation, c’est un festival que propose François Fillon : orienter la politique européenne et créer une nouvelle gouvernance (Directoire et Secrétariat Général) pour en faire un outil efficace au service de l’activité économique, de la recherche, de la cyber-sécurité, convergence fiscale et mise en place de plateformes d’innovation pour l’industrie dans le cadre d’une initiative franco-allemande, sanctuariser le CIR, toute une série de mesures pour les travailleurs indépendants, les jeunes entrepreneurs, les chercheurs-entrepreneurs, avec des prêts facilités (PTZ+), le renforcement des financements vers les investissements des PME et de l’innovation.

N°2 – Emmanuel Macron

La mention spéciale pour Emmanuel Macron est liée à ses propositions de créer un marché européen unique du numérique, la mise en place d’un site unique pour se conformer facilement à toutes les règles, la numérisation totale de l’administration et la volonté de ne pas ajouter des normes françaises aux normes européennes existantes. Sans compter les créations de fonds d’investissements pour l’industrie, le numérique, et les facilitations d’embauche (emplois francs).

 

N°3 – Benoit Hamon

N°4 – Marine Le Pen

N°5 – Jean-Luc Mélenchon

 

Innover pour la Démocratie participative

Qu’est-ce qui, dans le programme, démontre une volonté de mettre en place une véritable prise en compte du pouvoir citoyen ? De la capacité que se donne le candidat pour mettre en place un dialogue transverse sur des sujets technologiques, économiques et sociaux ?

Notre classement :

N°1 – Benoit Hamon

  • Score : 4,5 sur 5

  • Mesures phares : 

En plus de la mise en oeuvre de mesures participatives qui existent partiellement ou totalement chez ses concurrents, telles que : un plan national pour le numérique sur l’ensemble du territoire, la stimulation de l’Economie Sociale et Solidaire, la prise en compte de propositions issues de la Société (49-3 citoyen), le candidat du Parti Socialiste et des écologistes propose également des solutions plus audacieuses, comme l’économie circulaire pour les prestations inter-entreprises, des conférences de consensus national, le budget national participatif (partiel). Il inscrit pleinement l’innovation dans l’éducation en garantissant le droit à l’innovation pédagogique en plus de stimuler l’usage du numérique dans les écoles.

N°2 – Emmanuel Macron

Emmanuel Macron se retrouve encore une fois en seconde position, grâce à ses propositions de création d’un accélérateur d’associations d’utilité publique, des conventions citoyennes en Europe, des dispositifs d’évaluation de l’efficacité du travail parlementaire et un “encouragement” aux budgets participatifs. Tout cela avec en plus, comme d’autres le proposent, d’une couverture totale en très haut débit sur l’ensemble du territoire, un accès aux données publiques et une politique d’investissement associée.

 

N°3 – Jean-Luc Mélenchon

N°4 – François Fillon

N°5 – Marine Le Pen

 

Ce classement a été effectué d’après les programmes de chaque candidat, disponibles sur leurs sites internet aux adresses indiquées à la fin de cet article et à la date du 20 mars 2017. Les critères d’évaluation pour cette analyse sont les suivants :

Sources :

https://www.fillon2017.fr/projet/

 

Mon projet pour faire battre le cœur de la France

https://www.marine2017.fr/programme/

https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme

https://laec.fr/sommaire