X

Yamo, la nourriture pour bébé qui révolutionne le marché

Lancée en novembre 2017 par trois amis choqués que les progrès en matière d’alimentation saine et durable n’aient pas atteint ceux qui en ont le plus besoin pour un départ réussi dans la vie, la start-up suisse Yamo, spécialisée dans la nourriture pour bébé, n’en finit pas de surprendre par son inventivité. Constatant que les petits pots du grand commerce se conservent souvent plusieurs années, et qu’ils sont ainsi plus vieux que ceux qui les mangent, les fondateurs innovent et sont les premiers à appliquer une technique de stérilisation à froid, sous haute pression, au lieu de l’habituelle pasteurisation à chaud, qui entraîne une perte considérable de goût et de vitamines.

 

Des purées comme faites maison

Les petits pots Yamo se reconnaissent à leurs couleurs naturelles et à leur saveur inégalable. Aucun conservateur, aucun exhausteur de goût n’entre dans la composition des purées, sans sel ni sucre ajoutés. Les ingrédients sont bio, et les quelques fruits ou légumes exotiques sont issus du commerce équitable. Les légumes d’antan, tombés dans l’oubli mais riches en précieux nutriments, sont privilégiés. Surtout, le procédé de conditionnement permet de préserver toutes les qualités nutritionnelles et gustatives, pour des purées fraîches qui se conservent quelques semaines au frigo. Les recettes, gourmandes et originales, sont élaborées avec des parents, des pédiatres et des nutritionnistes, et sont toutes testées par l’équipe fondatrice. Aujourd’hui, Tobias, responsable financier et en charge du développement, Luca, au marketing et à la communication, et José, chercheur en alimentation et responsable de la production et de la logistique, sont entourés d’une équipe mixte et internationale de 14 personnes.

 

Un concept d’abonnement innovant pour parents actifs

« Avec Yamo, nous souhaitons permettre aux parents contemporains de mieux concilier vie professionnelle et familiale : grâce à nous, ils consacrent des moments précieux à leurs bébés tout en s’assurant que ceux-ci mangent ce qu’il y a de meilleur ». Après un premier coffret découverte de quatre pots gratuits, les parents Yamo peuvent configurer leur abonnement à la carte, choisir les goûts et les recettes en fonction de l’âge du bébé, ainsi que le rythme de livraison. « Ce qui distingue Yamo, en plus du goût et de la qualité, c’est ce choix du digital et de la livraison partout en Allemagne, en Suisse et en Autriche, et une offre d‘abonnement totalement transparente et modulable ». Le coffret de livraison est entièrement recyclable.

 

Une succes story portée par la passion

« Nous avons fondé Yamo initialement avec nos seuls fonds propres ». Ce n’est que juste avant le lancement que la marque fait appel à des capitaux d’amorçages. Elle reçoit alors le soutien de figures importantes du paysage des start-ups en Suisse, telles Myke Näf, créateur de Doodle, Dario Fazlic, fondateur de DeinDeal, ou Nicolas Bürer, créateur de Movu.ch et élu Business Angel de l’année 2018. « Ce sont de merveilleux chefs d’entreprises qui sont à nos côtés ». Yamo compte désormais aussi parmi ses actionnaires Ringier Digital Ventures, btov Partners et BackBone Ventures, et se dit prête à accueillir de nouveaux investisseurs européens. Le marché est très important, et Yamo est la seule marque à proposer un produit et un service d’une telle qualité.

 

Aujourd’hui, Yamo est fière d’être le premier produit frais à entrer dans les rayons de la chaîne des drogueries dm en Allemagne, et d’être présente en Suisse chez Coop : un pas de plus vers un accompagnement des ménages contemporains au quotidien. À plus long terme, Yamo souhaite enrichir sa gamme de produits pour accompagner les enfants jusqu’à l’adolescence dans une alimentation saine et variée.

Catégories : Medias France