Le Golf du Vaudreuil : le rendez-vous des golfeurs pros, et amateurs

Labellisé PGA, le Golf du Vaudreuil forme les professionnels de la discipline mais ravit aussi les amateurs qui peuvent profiter du restaurant et de l’hôtel pour y passer un week-end.

Le Vaudreuil, cette commune de la région normande, fut appréciée de tout temps pour sa situation privilégiée dans une boucle de la Seine. C’est sur cette terre fertile, à moins d’une heure de la capitale, que le Marquis Marc de la Haye a ouvert le golf en 1962. Après avoir racheté le terrain de 90 hectares cerné par les affluents de l’Eure, il a fait appel à l’architecte de golf anglais Fred Hawtree, référence incontestée, pour y dessiner l’un des plus beaux parcours 18 trous de l’hexagone. Le terrain, parfaitement entretenu, apparaît comme un vrai petit jardin parsemé d’arbres d’essences diverses. Le club-house trône en son centre. Cette grange du 17e siècle, typiquement normande avec colombages et toit en chaume, a été démontée pièce par pièce dans un village voisin, puis assemblée sur le domaine.

Labellisé PGA

Le golf a été racheté en 2008 par l’industriel Jean-Claude Forestier, un passionné qui lui a donné un nouvel élan, comme en témoigne l’acquisition de la labellisation PGA. Il a également créé la première Golf Court Academy en France, qui permet de former les débutants et les joueurs pros aux disciplines du petit jeu (tous les coups de moins de 100 mètres), au cours d’un stage allant d’une demi-journée à deux jours. Une excellence aujourd’hui récompensée par l’organisation annuelle, au cours de la troisième semaine de juillet, du Vaudreuil Golf Challenge, une épreuve du Challenge Tour (D2 européenne).

Des équipements de haut niveau

Le golf du Vaudreuil est ouvert à tous, offrant un large panel de formations, de l’initiation pour le néophyte au perfectionnement pour le joueur du circuit, de façon ponctuelle ou régulière. Les golfeurs bénéficient des infrastructures uniques du domaine, comme les studios d’enseignement pour grands coups et putting, qui analysent de façon très précise, via des capteurs, la façon dont les joueurs shootent. Une analyse qui permet de corriger les erreurs d’équilibre et de gestuelle, que l’on soit un débutant ou un joueur aguerri. Preuve de la performance de ces équipements, un accord a été signé récemment avec Jordan Spieth, numéro deux mondial, pour créer un centre de formation au très haut niveau : Altus Performance, le Vaudreuil devenant la base européenne de cet institut américain.

Restaurant et hôtel sur place

Pour se délecter entre deux parcours, rien de tel qu’une étape au restaurant, où le chef Anthony Dalencon propose une cuisine gastronomique inventive servie sur la terrasse avec vue sur le parcours. Et pour une immersion totale le temps d’un week-end, le Grand Slam Hôtel se révèle être une expérience hors du commun pour tout amateur de golf. En effet, ses huit chambres, dont deux suites, sont toutes dédiées à un joueur de légende, de Bobby Jones à Tiger Woods. Sont présents dans chaque chambre une biographie du joueur et un objet atypique, comme un club lui ayant appartenu, le tout avec des prestations de luxe. Le must étant la voiturette avec coordonnées GPS intégrées qui est mise à disposition des hôtes pour se rendre plus facilement sur le green.

Un musée de la Ryder Cup

Dernière innovation en date du Golf du Vaudreuil : la transformation de l’une des maisons du domaine en “Pavillon Ryder Cup”, cette compétition mythique qui oppose chaque année l’Europe et les Etats-Unis, par équipes. Musée dédié à ce tournoi, le pavillon propose également des activités de team-building pour les entreprises qui souhaitent rejouer la Cup entre collègues. En effet, les deux salles de séminaires du domaine avec service de restauration offrent un cadre original pour un lancement de produit ou une soirée d’entreprise, l’occasion de croiser le club avec son patron.