Les Français champions de l’entrepreneuriat ! En 2019, le nombre de créations d’entreprises a bondi de 16,7 %. Dans le détail, les créations de sociétés progressent de 8,6 %, celles d’entreprises individuelles classiques de 16,7 % et celles de microentreprises de 21,9 %. Si la création d’entreprise a le vent en poupe, c’est aussi qu’elle est devenue tendance chez les jeunes et notamment les étudiants. Les écoles de commerce accompagnent largement la tendance en offrant des formations et des structures adaptées. Panorama.

 


Selon une étude réalisée en 2019 par OpinionWay et le CIC sur l’intention entrepreneuriale des jeunes et diffusée à l’occasion des 10 ans du MOOVJEE (Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs), 45 % des lycéens professionnels et étudiants envisagent un jour de créer ou de reprendre une entreprise (41 % des femmes vs 51 % des hommes). Parmi eux, 46 % souhaitent le faire entre trois et cinq ans après la fin de leurs études. Pour 33 %, il s’agirait de fixer cette échéance à cinq ans après la fin de leurs études. Encore plus pressés, 20 % répondent qu’ils envisagent de créer ou reprendre une entreprise pendant leurs études ou juste après. « Les résultats de notre enquête sont éclairants : depuis 2017, le taux de jeunes lycéens professionnels et d’étudiants qui projettent de créer ou de reprendre une entreprise a augmenté de 9 points ! Nous n’avions pas enregistré de telles données depuis 2009, c’est-à-dire avant la crise économique », commentait alors Stéphane Soulaine, responsable de l’innovation marchés au CIC. Pour autant, les jeunes ont bien conscience des difficultés de l’exercice. 91 % des répondants jugent qu’il est difficile (voire très difficile) de créer son entreprise. Les femmes (95 %) sont d’ailleurs plus nombreuses que les hommes (88 %) à anticiper des difficultés. Les écueils avancés peuvent en partie s’expliquer par le fait que 75 % des lycéens et étudiants estiment ne jamais avoir été informés sur les dispositifs d’aide à la création des entreprises. Les atouts dont les lycéens professionnels et les étudiants estiment disposer pour créer une entreprise sont leur capacité de travail (49 %), l’autonomie (38 %), l’enthousiasme (37 %), une idée innovante (33 %) ainsi que le soutien de leur entourage (31 %). Ils ne sont que 13 % à déclarer avoir la confiance du marché (prospects, banques, collaborateurs, institutionnels) pour pouvoir les aider.

 


Avantages étudiants et autres filets de sécurité 

Pourtant, les dispositifs d’aide à la création n’ont jamais été aussi nombreux. Les étudiants et les jeunes diplômés peuvent bénéficier d’un statut national d’étudiant entrepreneur. Celui-ci permet de mener à bien son projet d’entreprise avec un maximum de sécurité et de visibilité. Jusqu’à ses 28 ans, l’entrepreneur conserve tous les avantages étudiants : sécurité sociale, logement, bourse du Crous, réductions dans les transports… Un véritable filet de sécurité ! Seule condition requise pour prétendre à ce statut ? Avoir le baccalauréat ou l’équivalence en niveau ! Ce statut permet aux étudiants de rendre compatibles études et projet d’activité en proposant notamment des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS et la possibilité de substituer au stage le travail sur son projet. Cet accélérateur de projet fournit également aux étudiants une aide à la recherche de financements, un accompagnement personnalisé, une mise en réseau et un accès à des lieux de coworking des 30 PEPITE (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert, l’entrepreneuriat), visant à accompagner étudiants et jeunes diplômés dans leurs projets. Enfin, le statut offre la possibilité de signer un Contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE) et d’obtenir un diplôme. Autre nouveauté, le Diplôme étudiant entrepreneur (D2E), accessible à toute personne ayant obtenu le statut national d’étudiant entrepreneur à l’issue de l’instruction de son dossier par le comité d’engagement du PEPITE. L’inscription au D2E est obligatoire pour les diplômés ; elle est fortement recommandée aux étudiants en cours d’études mais n’est pas requise. Le D2E se déroule sur une année universitaire et vous permet d’obtenir un diplôme d’établissement à valoriser dans votre parcours professionnel.

 

Des concours pour obtenir un coup de pouce financier 

Sans compter les nombreuses structures comme le MOOVJEE. « Depuis dix ans, nous accompagnons ces jeunes femmes et ces jeunes hommes dans la création ou la reprise d’une entreprise. Et nous constatons chaque jour que les moins de 30 ans entendent déployer des projets porteurs de sens, de valeurs, d’engagement pour la société. Notre devoir est de leur offrir un environnement propice à cet engagement », argumente Dominique Restino, fondateur du mouvement. Les étudiants entrepreneurs peuvent bénéficier d’un accompagnement et de conditions de financement adaptées à leur situation, à l’instar des offres Étudiant Entrepreneur proposées par les banques. Autre bon plan, les coups de pouce financiers offerts par les concours dédiés tels que Petit Poucet, Talents des cités, Nacre (nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise), le concours national d’aide à la création d’entreprise, Innovons ensemble, Graines de boss… Enfin, au sein des établissements d’enseignement supérieur, notamment les écoles de commerce, les aides ne manquent pas aux étudiants désireux de créer leur entreprise : junior entreprises, pôle entrepreneuriat, incubateurs… comme le prouve le panorama exclusif de Forbes des dix grandes écoles de commerce qui ont fait de l’entrepreneuriat une marque de fabrique. Alors, pour vous mettre dans les pas des jeunes entrepreneurs, suivez le guide.

 

HEC, PARFAIT TREMPLIN VERS LA CRÉATION D’ENTREPRISE 

Depuis plus de trente ans, HEC Paris est engagée dans l’entrepreneuriat, l’innovation et l’entreprise inclusive, tant au niveau de la formation qu’à celui de la recherche. Depuis l’ère Robert Papin il y a quarante ans, père fondateur de la discipline, l’entrepreneuriat fait partie de l’ADN de l’école de Jouyen-Josas. Selon une enquête menée en 2015 auprès de 8!500 diplômés des différents programmes d’HEC (Grande École, Mastères, MSc, MBA et Executive MBA), parmi lesquels de tout jeunes élèves mais aussi des diplômés ayant quitté l’école il y a dix ans, un quart des diplômés d’HEC sont entrepreneurs, en augmentation constante et soutenue depuis dix ans, époque à laquelle l’entrepreneuriat concernait moins de 10 % des élèves. Parmi les diplômés les plus jeunes (programmes « pré-expérience » Grande École et Mastères), l’étude révèle un véritable engouement pour l’entrepreneuriat, avec un taux de presque 20 % d’entrepreneurs parmi les diplômés de la dernière promo. Un chiffre trois fois supérieur à la moyenne nationale. Un statut particulier qui place la prestigieuse école des Hautes Études commerciales (HEC) loin devant ses homologues. Première sur le nombre d’entreprises incubées avec plus de 500 jeunes pousses, leader sur le volet de l’investissement avec 4 millions d’euros au service des étudiants et alumni porteurs de projet, et enfin championne sur le versant des levées de fonds : l’école affiche le score vertigineux de près de 2 milliards d’euros récoltés ces dernières années. HEC dispose aussi d’un incubateur hors normes installé depuis trois ans à la Station F. L’incubateur HEC, dirigé par Antoine Leprêtre, se retrouve ainsi aux côtés de grands noms tels qu’Ubisoft, Amazon, Facebook ou encore Microsoft. Cette entité – qui fait partie intégrante du Centre de l’entrepreneuriat de l’école – développera une centaine de projets de start-up à fort potentiel au sein de ce site géant qu’est Station F. 

 

NEOMA Business School

 

Programmes Entrepreneuriat :

  • Spécialisation Entrepreneurship
  • Un parcours d’excellence « Parcours Entrepreneurs et Associations »
  •  Entrepreneurs sans frontière

 

Durée des programmes : 12 à 18 mois

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise : 

  • Global BBA (programme post-bac management international en 4 ans)
  • Parcours Entrepreneuriat – Entrepreneurs sans frontière
  • International Live Business Case (ILBC)
  • Stage obligatoire en start-up
  • Executive MBA Entrepreneuriat et création d’entreprise
  • TEMA (programme post-bac en 5 ans) Gestion de projet entrepreneuriat et innovation

 

Incubation : 

NEOMA BS dispose de trois incubateurs, un sur chaque campus (Reims, Rouen ou Paris) et de deux accélérateurs spécialisés, NEOMA Mobility Accelerator dédié à la mobilité sur le campus de Rouen, et NEOMA Edtech Accelerator, sur le campus de Reims

 

Levées de fonds réalisées par les start-up de l’école (chiffres 2018) :

90 millions d’euros

 

Nombre d’entreprises incubées par an (chiffres 2018) :

325 dont 98 en incubation, 217 en pré-incubation,

10 entreprises en accélération

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

9 personnes et plus de 400 intervenants extérieurs

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école :

NEOMA BS Incubateurs / 56″250 euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Ulysse, un comparateur de vols de nouvelle génération, vient de lever 1,3 million d’euros afin de développer ses partenariats avec les compagnies aériennes et se déployer à l’international. Le site offre de multiples services aux passagers : le paiement partagé, paiement en plusieurs fois, enregistrement automatique des passagers, messages d’alerte sur les horaires de vol… Et même des cartes cadeaux.

 

 

 

EDHEC Business School

 

Programmes Entrepreneuriat :

  • Start-Up Challenge
  • Innov’Act, Explora
  • The EDHEC Camp

 

Durée des programmes : 25 h à 10 mois

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise : 

  • MSc in Entrepreneurship and Innovation
  • EDHEC Global MBA – Entrepreneurship Track
  • CSM « Boot Camp » entrepreneuriat
  • BBA EDHEC – Spécialisation Entrepreneuriat
  • BBA EDHEC – Atelier Projet 1ère année

 

Incubation :

Trois incubateurs EDHEC Entrepreneurs à Lille, Nice et Paris (Station F)

 

Levées de fonds réalisées par les start-up de l’école (chiffres 2018) :

15 millions d’euros

 

Nombre d’entreprises incubées par an (chiffres 2018) :

Plus de 350 projets travaillés au sein du Lab EDHEC Entrepreneurs et 50 entreprises incubées en studio

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

 5 personnes

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés :

 Environ 350

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école :

EDHEC Investors Club créé en septembre 2019 / 250″000 euros par an

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Yuka est une application mobile 100 % indépendante qui aide les consommateurs à faire les bons choix en matière d’alimentation et de cosmétique. Lancée en janvier 2017, Yuka a bénéficié de l’accompagnement d’EDHEC Entrepreneurs et du programme EDHEC-Station F. La start-up a connu une très forte croissance : classée 6e meilleure application française en 2018, elle totalise aujourd’hui plus de 11 millions d’utilisateurs et 2 millions de produits scannés chaque jour.

 

 

 

EMLYON Business School

 

Programmes Entrepreneuriat : 

  • Au sein du Programme Grande École, 100 % des 3″100 étudiants inscrits effectuent une partie de leur cursus spécifiquement sur des modules de création d’entreprises (Projet de Création d’Entreprise, Makers Factory)
  • I.E.I : Immersion Entrepreneuriale à l’International
  • Start-up Junior

 

Durée des programmes : 12 mois (mini) et 24 mois

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • Programme Grande École – Parcours I.D.E.A.
  • MS® MEMI , Mastère Spécialisé Entrepreneuriat et Management de l’Innovation
  • Gamme MBAs « Makers Bridge Entrepreneuriat »
  • Parcours de spécialisation Entrepreneurship & Innovation au sein du programme Global BBA proposé à Saint-Étienne

 

Incubation :

Deux incubateurs à Écully et Paris, un accélérateur à Lyon

 

Levées de fonds réalisées par les start-up de l’école (chiffres 2018) :

270 millions d’euros

 

Nombre d’entreprises incubées par an (chiffres 2018) :

50 projets pré-incubés, 50 start-up incubées, 89 start-up accélérées,

200 start-up accompagnées dans le cadre du dispositif Lyon Start-Up

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

7-8 permanents + 40 experts + 50 mentors

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés :

456 entreprises

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école Emlyon business angels :

 500 000 euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Meero s’emploie à révolutionner le monde de la photographie en donnant la possibilité aux photographes de se consacrer à leur passion. Elle a réalisé la seconde plus grosse levée de l’histoire de la French Tech (230 millions de dollars en 2019). D’ici la fin de l’année, Meero devrait employer 1″200 personnes dans ses cinq bureaux.

 

 

 

SKEMA Business School

 

Programme Entrepreneuriat :

  • Track Entrepreneurship,
  • Spécialisation Entrepreneurship & Innovation
  • Track Innovation Durable.
  • Track « Entrepreneurship & Start-up Management », triple diplôme associant le grade de master (Programme Grande École) et le MSc Entrepreneurship & Innovation en partenariat avec la prestigieuse université UC Berkeley, au sein de UC Berkeley Engineering’s Center for Entrepreneurship & Technology, au cœur de la Silicon Valley (dès septembre 2020)

 

Durée des programmes : 12 à 26 mois 

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • MSc Entrepreneurship & Innovation
  • BBA in Global Management, Spécialisation Entrepreneurship & Business Administration
  • Global Young Leader Program
  • MSc Entrepreneurship & Sustainable Design (double diplôme en partenariat avec The Sustainable Design School (SDS)

 

Incubation :

SKEMA Ventures à Paris, Lille, Sophia-Antipolis, Belo-Horizonte, Raleigh, Suzhou, et bientôt à Cape Town en Afrique du Sud

Coopérations avec des incubateurs et accélérateurs locaux tels que l’IPE et TONIC et France, HQ Raleigh et American Underground en Caroline du Nord, SEED à Belo-Horizonte au Brésil, et XJ-SKEMA, Crescenders, et SIP Entrepreneurship University à Suzhou en Chine.

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 :

151 entreprises incubées au sein du dispositif SKEMA Ventures.

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

200 personnes au sein de la Venture Family (5 permanents SKEMA, 35 professeurs SKEMA et 160 experts externes, alumni et entreprises partenaires).

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés :

276

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école: 

SKEMA Ventures / 2 625 000 euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Père & Fish : c’est après avoir rencontré Ava Maisani Casanova, Charles Cagnac et Alexandre Rafaitin sur les bancs du master en entrepreneuriat et innovation de SKEMA qu’Antony Giordano a eu l’idée de lancer un nouveau concept de burgers gourmets de poisson. Le projet, travaillé tout au long de l’année de master et incubé par SKEMA Ventures, est devenu réalité en septembre 2018, avec l’ouverture du premier restaurant Père & Fish, au 67 rue du Faubourg Poissonnière, à Paris.

 

 

 

INSEEC School of Business & Economics

 

Programmes Entrepreneuriat :

  • Métiers de l’Entrepreneuriat et de la Création d’entreprise

 

Durée des programmes : 1 an

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise : 

  • Formation complémentaire à l’entrepreneuriat sur son campus, à San Francisco, dans le cadre de la Start-up Factory.
  • INSEEC Msc & MBA Paris – Msc Entrepreneuriat et Start-Up
  • INSEEC Bachelor
  • INSEEC Bachelor Paris – Accompagnement Business Plan

 

Incubation : 

6 incubateurs : Paris Est, Paris Ouest, Bordeaux, Lyon, Chambéry, Londres.

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 :

64

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

7 personnes

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés :

100

 

Existence d’un fonds d’investissement propre à l’école ou un club de business angels lié à l’école:

L’INSEEC School of Business & Economics possède un fonds de dotation Innovation et Diversité fort d’un budget de 3 millions d’euros pour les trois prochaines années

 

Montant versé par ce fonds aux entreprises en 2018 :

200 000 euros

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école:

1,7 million d’euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

WeFly Agri fournit à ses clients une vue globale de leurs plantations, composée d’images haute résolution avec la possibilité d’effectuer des mesures très précises via sa plateforme web.

 

 

 

Montpellier Business School

 

Programmes Entrepreneuriat :

  • L’entrepreneuriat est abordé tout au long de la scolarité du Programme Grande École :
  • En 1re et 2e année à travers plusieurs cours sur cette thématique
  • En dernière année avec le Programme StratMeUp
  • Entrepreneur Track
  • Majeure Entrepreneur, spécialisation International Business Model Developer
  • Majeure Entrepreneur, spécialisation StartUp.

 

Durée des programmes :

12 à 18 mois

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • Executive MBA
  • Executive Education

 

Incubation :

L’école dispose de son propre incubateur

 

Montant des levées de fonds réalisées par vos étudiants entre janvier 2017 et Juin 2019 : 

3 millions d’euros

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 :

75

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

18 personnes

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés : 

171

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école:

SAS – MBS Invest 110 000 euros en 2018

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Pepsia, cofondée par Valentin David, diplômé 2015 du Programme Grande École, a développé une solution vidéo innovante pour les médias digitaux, capable de sélectionner la vidéo qui sera la plus susceptible de plaire à l’internaute, en fonction de l’article qu’il lit. Cette start-up connait une croissance exponentielle : présente en France et en Allemagne, Pepsia est utilisée par plus de 200 sites web et média, et génère près de 100 millions de vidéos éditoriales vues chaque mois. Le CA sur 9 mois d’activité en 2018 est de 1,3 million d’euros.

 

 

 

ESSEC Business School 

 

Programmes Entrepreneuriat : 

  • ESSEC Entrepreneurship

 

Durée des programmes : 

1 an

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • Centrale-ESSEC MS Entrepreneurs

 

Incubation : 

L’école accueille un incubateur sur son site de Cergy-Pontoise

 

Montant des levées de fonds réalisées par les étudiants entre janvier 2017 et juin 2019 : 

326 705 000 euros

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 :

132

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

5

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés : 

NC

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école :

ESSEC Business Angels / 165 000 euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Percko est une start-up française innovante née en 2015 sur une idée de Quentin Perraudeau et Alexis Ucko. Les deux fondateurs sont diplômés 2015 du MS Centrale-ESSEC Entrepreneurs. Percko a mis au point un tee-shirt qui aide à se tenir droit pour soulager les douleurs du dos. Il s’agit d’une sorte de sous-vêtement moulant qui se porte au plus près du corps, comme une seconde peau. La société a réalisé l’une des plus impressionnantes opérations de crowdfunding lors de son lancement via la plateforme de financement participatif Kickstarter fin 2015. Souhaitant lever 30 000 euros, Percko a récolté très rapidement 385 000 euros.

 

 

 

Y SCHOOLS (ex-Groupe ESC Troyes)

 

Programmes Entrepreneuriat : 

  • Innovation, Creativity & Entrepreneurship

 

Durée des programmes :

15 mois

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • MSc Innovation, Creativity & Entrepreneurship

 

Incubation :

L’école accueille un incubateur le YEC, Young entrepreneur center

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier et décembre 2018 :

26

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

4

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés :

146

 

Montant des levées de fonds réalisées par les étudiants entre janvier 2017 et juin 2019 :

Pas de levée de fonds

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école :

Champagne-Ardenne Angels / 50 000 euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Murat Sancar, fondateur du Banquet des sophistes. C’est au sein de l’incubateur de l’ESC Troyes – YEC (Young entrepreneur center) que, durant six mois, Murat Sancar a imaginé le Bistrot des sophistes, un restaurant design de 40 couverts, qui propose une cuisine bistronomique, reposant sur une carte restreinte. Le concept fonctionne : au bout d’un an et demi, le chiffre d’affaires atteint 500 000 euros.

 

 

 

ESCP Europe

 

Programmes Entrepreneuriat : 

Le Programme Grande École comprend 4 options de spécialisation en entrepreneuriat : 

  • Berlin – Focus sur le digital et les deep tech
  • Madrid – Focus sur l’innovation sociale et l’entrepreneuriat social
  • Londres – Focus sur la croissance (scale)
  • Paris – Focus sur la phase d’émergence

 

Durée des programmes : 

1 semestre avec 3 approches complémentaires

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • Master Spécialisé Innover et Entreprendre – Campus de Paris et Berlin
  • MSc in Sustainable Entrepreneurship and Innovation – Campus de Paris et Berlin
  • Exec Master in Digital Innovation & Entrepreneurial Leadership – Campus de Paris, Berlin et Londres + séjours à San Francisco et Shanghai
  • Bachelor, MBA, Executive MBA

 

Incubation : 

L’incubateur Blue Factory ESCP Europe est réparti sur plusieurs espaces, à Paris et à Berlin

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 :

Une centaine d’entreprises sur le Programme Start, 20 sur le Programme Seed, 300 sur le Programme Scale

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

3 équivalents temps plein et réseau de 20 mentors et experts

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés : 

Depuis 2016, 46 entreprises ont été immatriculées par les étudiants diplômés de Paris

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école :

ESCP Europe Business Angels : 240 000 euros

 

Montant des levées de fonds réalisées par vos étudiants entre janvier 2017 et juin 2019 :

45 entreprises sur 300 ont réalisé une levée de fonds pour un montant global de plus de 200 millions d’euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Blockchain Partners a été créé par Claire Balva (MiM 2015/Option Entrepreneuriat 2015), Antoine Yeretzian (MiM 2017), Alexandre Stachtchenko (MiM 2017) et Clément Jeanneau (MiM 2017). Aujourd’hui composée d’une équipe d’une vingtaine de personnes, Blockchain Partners est le leader français de l’accompagnement dans les projets blockchain. Ce cas est un exemple emblématique d’une start-up tech en forte croissance dont la CEO est une femme.

 

 

 

KEDGE Business School

 

Programmes Entrepreneuriat : 

  • PGE Spécialisant « Innovation & Entrepreneuriat »

 

Durée des programmes

L’accompagnement personnalisé est réparti sur 3 années (M1 + Year Away + M2)

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise

  • MBA « Majeure Entrepreneuriat »
  • MSc « Innovation Transformation Entrepreneurship » (sept 2020)
  • Bachelor « Start-up – Entrepreneuriat – Intrapreneuriat Transmission d’entreprise »

 

Incubation :

KEDGE BS a développé 4 incubateurs physiques labellisés French Tech, les « Business Nursery » qui accueillent :

  • 30 à 35 start-up par an sur le campus de Marseille
  • 30 start-up sur le campus de Bordeaux
  • Une dizaine de start-up sur le campus de Toulon
  • Depuis septembre, le campus de Paris (3 200 m2) à proximité de Bercy Village en face de Station F accueille également des start-up.

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 :

La Business Nursery accompagne la création et le développement de 70 projets/start-up incubés au sein de nos 3 incubateurs. 10 start-up accélérées au sein d’un programme d’accélération lancé en mai 2018

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets : 

Près de 30 partenaires entreprises impliqués sur l’ensemble des incubateurs, une quinzaine de coachs/experts et professeurs, une vingtaine de mentors/diplômés et une équipe Kedge BS dédiée au pilotage des programmes d’incubation et du programme d’accélération

 

Nombre d’entreprises immatriculées depuis trois ans par les diplômés :

NC

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école :

L’école ne possède pas à date de fonds d’investissement interne mais un réseau de business angels. Kedge a identifié plus de 150 business angels, afin d’investir dans des start-up du réseau de Kedge Business School (entreprise avec au moins un ancien de Kedge)

 

Montant des levées de fonds réalisées par les étudiants entre janvier 2017 et juin 2019 :

Une vingtaine de levées de fonds pour des montants compris entre 100 000 euros et 35 millions d’euros

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

Boris Pourreau a créé Sport Heroes, une start-up composée d’une soixantaine d’experts du sport, du bien-être et des technologies. Leur métier est d’accompagner chacun à bouger au quotidien. Leur mission s’organise autour de 3 axes : inspirer, engager, récompenser. Ils permettent aux marques (Nike, Lufthansa, Adidas, Bio c bon, Etam…) de créer un lien fort avec la communauté Sport Heroes qui regroupe plus de 1 million de personnes dans le monde tout au long de l’année ou de créer leur communauté (Air France Running et Skoda Cycling). Enfin, ils aident les entreprises (EDF, Castorama, Sitel Group, Cegedim…) à mobiliser leurs collaborateurs autour des notions de sport, bien-être et solidarité. L’entreprise a levé 6 millions d’euros entre 2016 et 2018.

 

TBS (Toulouse business school)

 

Programmes Entrepreneuriat : 

  • Séminaire SEMIS (1e année du PGE) – 1 semaine
  • M1 Parcours entrepreneurial – 2 mois
  • M2 – MSc entrepreneuriat et stratégie des grands groupes – 18 mois
  • Bachelor : filière innovation management – 3 mois
  • MBA : création et intrapreneuriat – 120h

 

Durée des programmesde 1 semaine à 18 mois

 

Autres programmes consacrés à la création d’entreprise :

  • Programme TBStart: un dispositif de pré-incubation, ouvert à tous les étudiants des programmes Grande école et Bachelor
  • Incubateur TBSeeds: il accompagne chaque année des initiatives de création d’entreprise et permet à des dizaines d’autres étudiants d’affiner leur projet : coaching individuel, plus de 50 heures d’ateliers collectifs, conseils d’experts sectoriels ou techniques, locaux dédiés en centre-ville, encore mise en réseau avec des partenaires extérieurs

Incubation : de 6 mois à 3 ans

 

Nombre d’entreprises incubées entre janvier 2018 et décembre 2018 : 30 projets incubés

 

Nombre de personnes en charge de l’accompagnement des projets :

4 administratifs TBS, 18 coachs et/ou intervenants pour les ateliers

 

Entreprises créées depuis trois ans par les diplômés : 

252 sur les trois dernières années

 

Montant versé par le fonds d’investissement ou club de business angels de l’école : X

 

Montant des levées de fonds réalisées par vos étudiants entre janvier 2017 et juin 2019 :

2,8 millions d’€

 

LA PÉPITE À SUIVRE :

School Mouv est une plateforme qui propose un accompagnement pédagogique pour les collégiens et les lycéens avec des cours en ligne de toutes les matières de la 6e à la Terminale, adaptés à la réforme du baccalauréat et du lycée : vidéos, fiches, exercices interactifs