Le Secret Des Entreprises Les Plus Attirantes Pour Un Candidat

Le marché de l’emploi est à la recherche de ses talents ! Bonne nouvelle : en 2018, l’augmentation des embauches se poursuit (+ 18,7 % par rapport à 2017) et avec elle, les entreprises doivent redoubler d’efforts pour attirer des candidats, comme nous l’avions expliqué dans l’article Les candidats ont pris le pouvoir.

Certes, le secteur du digital, et en particulier les métiers de la sécurité et de l’architecture informatique sont les plus pénuriques, mais les difficultés de recrutement touchent aujourd’hui de nombreux secteurs dont celui de l’industrie, du BTP ou encore celui de l’hôtellerie – restauration.


Pour commencer, un petit zoom s’impose.

 

Les critères qui poussent les candidats à choisir leur futur boss… ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Certes, on va pas se le cacher, le salaire est un facteur clé pour décider un candidat de rejoindre une entreprise. Pour recruter, proposer un salaire en adéquation avec le marché est donc indispensable. D’après une étude récente réalisée par Expectra**, on assisterait à une envolée des salaires cadres de +2,7% en 2018 pour certains secteurs (une des hausses majeures de ces 10 dernières années).

Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser… le salaire est loin d’être le seul critère qui entre en ligne de compte dans le choix d’un candidat, tout comme les avantages sociaux. Dans le cadre d’une étude réalisée par Jobijoba.com*, l’ambiance de travail arriverait en tête des éléments à prendre en compte pour rejoindre une entreprise (pour 80% des réponses). Viennent ensuite le salaire, la culture d’entreprise, puis les perspectives d’évolution (respectivement à 52,9%, 51,3%, 50,8%).

 

 

Secret n°1 : les entreprises attractives misent sur la culture du “happy at work” !

Des labels qui récompensent les entreprises qui offrent de belles conditions de travail à leurs collaborateurs : il y en a pléthore (à ne plus savoir lequel choisir !). En termes de bien-être au travail, on trouve le palmarès Great Place to work, l’étude annuelle Top Employers ou encore le label Happy at Work. Ces classements des meilleures entreprises où il fait bon travailler sont devenus de réels arguments de choix pour de futurs collaborateurs et donc pour attirer des candidats. La qualité de vie au travail est en effet centrale.

Mais au-delà du marketing, pas de bullshit entre nous ! Avec l’avènement des réseaux sociaux et l’accès en temps réel à l’information, les indiscrétions sur la vie de l’entreprise sont disponibles facilement pour toute personne en recherche de son futur emploi. Il devient donc essentiel pour une entreprise de miser réellement sur la qualité de vie au travail, sur “l’expérience collaborateur“, au-delà de travailler sa marque employeur

Secret n°2 : le parcours candidat, c’est leur truc !

L’expérience candidat ça vous parle ? Pour séduire un candidat, rien de tel que de donner une belle impression lorsqu’il postule et de rendre transparent le processus de candidature. Pour simplifier les candidatures, de nombreuses entreprises misent encore sur des technologies de recrutement innovantes, comme l’analyse automatique des CV, pour facilement trouver des postes qui matchent avec les profils.  D’un point de vue humain, le candidat devient un véritable client de l’entreprise !

Mais dans ce “parcours candidat”, il ne suffit pas de s’arrêter au CV mais bien de créer les conditions humaines nécessaires à l’engagement du futur collaborateur en créant des liens, en maintenant un contact, depuis le sourcing jusqu’à son onboarding.

 

 

Secret n°3 : elles misent sur de nouveaux modes de travail

Le management entre également bien évidemment dans la décision d’un candidat (à hauteur de 40,8% dans l’étude). Le management est d’ailleurs souvent la première cause de démission des meilleurs talents. A ce propos, on voit se développer de nouvelles visions du travail collaboratif, avec ce que l’on appelle l’”entreprise libérée“. L’idée est de permettre une forme d’organisation dans laquelle la majorité des salariés sont totalement “libres” et responsables des actions qu’ils jugent meilleures pour l’entreprise. Le constat est simple : on ne peut pas attendre un résultat d’un salarié s’il n’est pas libre du “comment il l’obtient“.

Loin d’être l’apanage des startups, l'”entreprise libérée“se déploie dans de grandes entreprises, avec des unités de travail autonomes.

Dans cette “guerre des talents“, le télétravail partiel est également fortement plébiscité par les salariés français, tout comme avoir des horaires de travail flexibles, qui permettent de miser sur un juste équilibre vie privée – vie professionnelle. Les entreprises misent donc sur ces nouvelles manières de travailler. 

 

 

Pour attirer des candidats, miser conjointement sur une belle expérience candidat et sur l’expérience collaborateur semble être la clé pour recruter mais aussi et surtout fidéliser des talents.

 

Sources

*Ce sondage a été réalisé sur la base de 433 répondants, tous utilisateurs de Jobijoba.com (Mars 2017), soit en recherche active d’emploi ou en veille sur le marché. Chaque candidat a été invité à choisir parmi 9 critères, ceux qui lui correspondaient le plus à la question suivante « Au-delà du poste proposé, qu’est-ce qui attire votre attention pour choisir votre prochain employeur ? »

** Baromètre Expectra des salaires cadres 2018 

innovationmanagementTravail