Avec les évolutions numériques et le tournant du digital, c’est tout le monde de l’entreprise qui est chamboulé. 

E-mailing, réseaux sociaux, site Internet, Intranet, plaquettes commerciales, sont autant d’éléments qui font la part belle à l’écriture. 

La communication et le langage écrit, sont plus que jamais au cœur de la stratégie des entreprises en voie de digitalisation.

La transformation digitale booste les écrits.

On a peut-être, un temps, délaissé notre chère langue française : nous avons tous un jour ou l’autre été confrontés à un e-mail, à un post sur les réseaux sociaux, un article de blog qui comportait des erreurs d’orthographe.


La plupart des gens ne faisaient peu ou pas attention à ce qu’ils écrivaient, pensant que l’orthographe était révolue ou que son importance était modérée sur le support informatique.

Mais les entreprises ont désormais conscience qu’à travers cette exposition écrite, c’est toute leur image qui est en jeu. Un employé qui communique “mal” est un employé qui envoie le mauvais message aux clients et aux prospects.

La transformation numérique et l’essor du digital font évoluer la place de l’écrit dans notre société.  Les échanges d’e-mails explosent, on lit son journal sur Internet, les achats se font en ligne, la gestion de la relation client aussi, les réseaux sociaux servent de vitrine, le nombre de blogs augmente et le site Internet est placé au centre de toute cette effusion.

La société « digitalisée » rédige, mieux, elle n’a plus le droit à l’erreur en ce qui concerne ses écrits.

Quelques chiffres clés.

Avec Internet, on passe une grande partie de notre journée à lire et à communiquer.

En France :

  • 85% des français ont accès à Internet,
  • on passe en moyenne 18 heures par semaine sur Internet (plus de 2 heures par jour),
  • 56% des français sont inscrits sur au moins un réseau social.

Source : http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-internet/

Un nouvel enjeu stratégique. 

On comprend mieux qu’il est désormais fondamental pour une entreprise de bien communiquer sur la toile.

Quel est l’effet de l’e-mail présentant une voire plusieurs erreurs d’orthographe ? 

Le client hésite. Il se demande s’il a raison de travailler avec cette entreprise. Il se dit qu’elle n’est peut-être pas si sérieuse que ça. Sans compter qu’une erreur de ce genre dans une newsletter envoyée à des centaines de personnes, peut gravement nuire à la santé de l’entreprise. 

Comment une erreur d’orthographe est-elle perçue sur un site de vente en ligne ? Elle fait tout simplement perdre de l’argent à la société. Le client quitte la page et va voir ailleurs. 

Imaginez maintenant la crédibilité que vous accorderiez à un service client qui ne sait pas vous répondre sans erreurs ? 

C’est sûr, votre jugement à l’égard de cette entreprise serait forcément biaisé, et pas dans le bon sens. 

Les erreurs d’orthographe peuvent coûter très cher aux entreprises. 

L’importance de l’écrit dès le recrutement. 

« Lorsque nous avons commencé les formations en orthographe il y a un peu plus d’un an, les entreprises nous raccrochaient presque au nez, invoquant que le sujet n’était absolument pas prioritaire. Aujourd’hui, ces mêmes entreprises nous contactent d’elles-mêmes, pour remédier aux problèmes liés à l’écrit chez leurs salariés. Ça devient un sujet primordial parce que les modes de consommation ont changé et qu’aujourd’hui on ne vend plus sans passer par l’écrit. Nous intervenons maintenant dans tous les services des sociétés pour que l’ensemble du personnel soit à l’aise avec cette discipline » selon Audrey Braun de l’organisme de formation abcmperformances.com

C’est désormais dès le recrutement que les entreprises veillent à la qualité rédactionnelle de leurs employés : CV et lettres de motivation sont passés en revue. Ils pèsent lourds dans la balance d’une embauche.

82% des recruteurs se disent d’ailleurs très sensibles au niveau d’orthographe des candidats dans les CV réceptionnés. Une seule erreur peut mettre à la mal la meilleure des candidatures. 

C’est de cette façon que certaines plateformes de recrutement et de recherche d’emploi ont intégré à leur dispositif un test d’orthographe. 

Selon Thierry Andrieux du cabinet de recrutement keework.com, les entreprises sont de plus en demandeuses en compétences d’orthographe grammaticale. 

Ce n’est plus un sujet tabou : la maîtrise des écrits est fondamentale pour la communication de l’entreprise – elle (re)devient même un enjeu majeur pour notre société.