Traditionnellement, le CV a été pensé pour que sa structure reflète l’importance des informations qu’il contient avec en priorité les compétences techniques et l’expérience professionnelle. Pourtant une récente enquête* sur les soft skills a permis d’observer l’évolution de ces critères dont l’identité dite personnelle est devenue centrale.

 


Parmi les étapes de recherche d’emploi le CV est toujours un passage obligé. Mais les temps changent, l‘émergence des soft skills -ou compétences dites douces- change la lecture du Curriculum par des recruteurs en quête de personnalité. A l’instar des entreprises anglaises qui accordent plus d’importance à la personne qu’au diplôme, les sociétés françaises confrontés à la difficulté de recruter les millennials s’inspirent désormais des dernières lignes du CV, jusqu’alors associées à une sorte de folklore professionnelle.

Fini les clones, sortis des mêmes écoles et au parcours professionnel sans aspérité… Ce sont des qualités humaines qui se dessinent à travers les loisirs, les intérêts ou encore les passions des candidats : Une « identité personnelle » qui intéresse en priorité 63% des recruteurs interrogés, et, qui s’accompagnera d’une lettre de motivation toujours requise pour vérifier les qualités rédactionnelles et orthographiques, mais aussi mieux cerner la personnalité… Lorsqu’ils recrutent, les décideurs RH cherchent avant tout un candidat avec une grande capacité d’adaptation (53%), ce qui est cohérent avec le monde actuel où les métiers sont en perpétuelle et rapide évolution.

Pour parler de ses qualités sur son Curriculum Vitae, il est par conséquent important de savoir les identifier en évitant le piège des soft skills « à la mode » elles doivent être directement liées aux expériences professionnelles et à la personnalité. Un complément d’information nécessaire qui ne doit néanmoins pas prendre le pas sur les compétences techniques.

Etre soi-même, telle est désormais la devise que devront adopter les candidats pour séduire :  Ce qui leur faisait parfois le plus peur est devenu leur meilleur atout !

* Enquête Indeed réalisée par Bilendi septembre 2019