Des pièces d’avion dans votre salon en forme de buffet ou de fauteuil… A partir du 15 avril, Airbus commercialisera une collection de meubles et d’objets intérieurs fabriqués en pièces d’avion recyclés. Un projet innovant qui s’inscrit dans une tendance lourde : le recyclage et l’économie circulaire.

fauteuil recyclage piece of sky Airbus
Fauteuil recyclage piece of sky Airbus

Les grandes carcasses de ces « oiseaux de fer » normalement destinées à la casse pour être vendues au poids (à la tonne ), vont connaître une seconde vie, et peut-être même affoler le milieu de la décoration et du design. Dessinés par des designers et réalisés par des artisans, des morceaux d’avions Airbus envoyés à la décharge sont transformés en fauteuil en nez d’A350, en lampe en titane, en buffet d’A320 ou encore en coiffeuse avec hublot d’A350… Appelée « A piece of sky », la collection commercialisée sur Internet à partir du 15 avril, regroupe vingt-deux prototypes de mobiliers et de pièces décoratives recyclées avec presque deux mille pièces prêtes à vendre.

« Les amateurs de meubles design pourront effectuer une réservation en ligne,  et, en fonction des volumes en précommande, nous lancerons la fabrication et les premiers clients seront livrés en janvier 2020 », explique Jérémy Brousseau à 20 Minutes. Cet ingénieur au service du programme qualité A350 sait de quoi il parle, il est l’un des initiateurs du projet, lancé en 2018 avec Anaïs Mazaleyrat. Tous deux passionnés d’Art et de design, ils ont développé leur idée de recyclage avec l’incubateur Airbus Bizlab (à Toulouse) qui encourage l’innovation au sein du groupe.

Après la réalisation d’une étude de marché dans un contexte où l’économie circulaire est en pleine progression, nos deux ingénieurs obtiennent le « feu vert » de la maison Airbus et « donnent vie » à près de 12 000 avions, qui étaient  en route pour la casse.

Buffet Piece of sky recyclage airbus
Buffet Piece of sky recyclage airbus

Si ces pièces encore très artisanales s’achètent en 700 et 8000 euros, une suite plus industrielle du projet pourrait voir le jour selon Airbus… avec un appel d’offre auprès de fabricants et encore d’autres idées dans les carnets à dessin des designers. Une belle démonstration de diversification de marque qui, de surcroît, valorise leur héritage industriel.