Cette année, 6 nouveaux établissements rejoignent le club très sélect des Palaces pour une durée de 5 ans. Nous vous les avions fait découvrir dans Forbes.

C’est officiel, la France compte désormais 31 Palaces. Cette distinction, attribuée par la Commission Palace d’Atout France, et présidée par Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, récompense les établissements qui bénéficient d’une situation géographique exceptionnelle, d’un intérêt historique, esthétique et/ou patrimonial particulier, d’un service sur-mesure…

Né en 2010 pour valoriser des hôtels cinq étoiles “d’exception”, ce label est attribué pour une durée de cinq ans, rappelle Atout France qui le supervise, dans un communiqué publié jeudi.

Parmi les nouveaux Palaces, un seul se trouve dans la capitale. Le Lutétia – emblématique hôtel de la rive gauche construit en 1910 et dont la rénovation, d’un coût de 200 millions d’euros, a été signée par l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

Deux se situent dans la station de ski de Courchevel (Savoie) : l’hôtel Barrière les Neiges, propriété du groupe Barrière, et L’Apogée, ouvert en décembre 2013. Exploité par la société Oetker Collection, cet établissement appartient au groupe familial Maisons Pariente et à Xavier Niel, le fondateur d’Iliad-Free.

Les autres se trouvent à Saint-Tropez, pour l’hôtel Le Cheval Blanc, ex-La Résidence de la Pinède rachetée par le groupe LVMH, qui a ouvert en mai 2019, à Vence (Alpes-Maritimes) pour le Château de Saint Martin et Spa, exploité par la société Oetker Collection, et au Puy-Sainte-Réparade (Bouches-du-Rhône) pour la Villa La Coste, propriété de l’homme d’affaires irlandais Patrick McKillen.

Nous vous les avions fait découvrir dans Forbes.

L’hôtel Lutécia à Paris

Le Cheval Blanc à Saint-Tropez

La Villa La Coste au Puy-Sainte-Réparade

L’Apogée à Courchevel

L’hôtel Barrière Les Neiges

Château de Saint-Martin & Spa à Vence

Par ailleurs, les 3 établissements qui avaient été distingués Palace en 2014 ont également été renouvelés : le Mandarin Oriental et le Shangri-La à Paris et l’hôtel K2 Palace à Courchevel.

Avis aux candidats déçus, “Atout France, qui est chargée d’animer le dispositif et de coordonner les processus de candidature des établissements, organisera une nouvelle session en 2020 pour permettre à d’autres hôtels de concourir.”