Vacheron Constantin, Audemars Piguet, Roger Dubuis et MB&F certifient désormais leurs montres grâce à une blockchain. Ils deviennent membres du consortium Arianee pour doter leurs montres d’un certificat leur conférant une identité digitale infalsifiable, pérenne, sécurisée et transférable.

Le choix de la solution open source d’Arianee offre à ces quatre Maisons une garantie d’authentification de leurs produits qui leur permet de répondre à plusieurs critères essentiels pour elles dans leur relation avec leurs clients.


© Arianee

Ce certificat digital utilisant la cryptographie apporte une nouvelle brique à leurs efforts de lutte contre le recel et la contrefaçon et offre aux clients une sécurité autour de l’authenticité de leurs montres encore renforcée.

En effet, une fois la solution déployée sur l’ensemble des gammes, chaque montre sera rattachée à un certificat unique qui devra être exigé en cas de rachat. L’absence d’un certificat Arianee lors d’une revente alertera l’acheteur sur l’authenticité ou la légalité du bien.

Basé sur un protocole décentralisé et indépendant, le certificat d’Arianee donne au propriétaire de la montre l’assurance du respect de la neutralité et de son anonymat. C’est la montre qui est dotée d’une identité numérique et aucune donnée personnelle liée à son prioritaire ne lui est attachée.

Enfin, le certificat Arianee est porteur de l’ensemble des événements liés à la vie de l’objet auquel il est rattaché (achat, réparations, entretiens, changement de propriétaires…) et connecte tous les acteurs (propriétaire initial, revendeurs, destinataires d’un cadeau, d’un héritage, marché secondaire…).

Le processus développé par Arianee à partir de la technologie blockchain va ainsi permettre à ces Maisons de proposer à leurs clients un service de certification et de traçabilité sans pareil.

Vers un standard universel pour tous les objets de valeur

Avec Arianee, ces quatre Maisons horlogères rejoignent une initiative qui a pour ambition de créer le protocole standard de certification digitale des objets de valeur pouvant être utilisé par l’ensemble des marques qui opèrent dans cet univers (luxe, mode, beauté, automobile…)

« Les identités numériques vont transformer la façon dont nous possédons les objets de valeur. Arianee ne pouvait rêver meilleurs partenaires comme premiers membres horlogers du consortium » a déclaré Pierre-Nicolas Hurstel, co-fondateur et président-directeur général d’Arianee.

Luxe Magazine