Chez Blancpain, la collection Villeret a toujours une couleur particulière. D’abord parce qu’elle emprunte son nom au village qui voit naître la Maison en 1735. Ensuite parce les modèles Villeret se caractérisent par la pureté de leurs lignes, leur élégance intemporelle et la technicité de leurs mouvements de manufacture.

 


Cette année, deux garde-temps phares de la collection vont donc briller de reflets bleus. Ces nouveautés marient pour la première fois un cadran bleu nuit à un boîtier en or rouge de 40 mm.

Le premier est le modèle Villeret Quantième Complet. Il conjugue un calendrier complet aux phases de Lune. Son cadran présente de discrètes ouvertures pour l’indication du jour de la semaine et du mois à 12h, un quantième à aiguille serpentine et une phase de Lune affichant un visage espiègle, positionnée à 6h.

Ce garde-temps est animé par le mouvement automatique 6654 doté d’un système de sécurité le protégeant contre toute mauvaise utilisation des fonctions. Le propriétaire de la montre est ainsi autorisé à régler son quantième complet à tout moment, sans le moindre risque pour le mouvement, contrairement aux montres à calendrier usuelles.

Ce modèle bénéficie également de l’invention brevetée des correcteurs sous cornes, qui permet de corriger l’ensemble des informations par simple pression du doigt, sans devoir recourir à un stylet correcteur.

blancpain

Le second modèle est la Villeret Ultraplate. Sur cette montre, l’indication des heures et des minutes est complétée par une grande seconde centrale ainsi qu’un quantième à guichet à 3h, dont les proportions ont été pensées de façon à garantir un équilibre visuel et un confort de lecture optimaux. Cette pièce est rythmée par le mouvement à remontage automatique 1151, qui offre une réserve de marche de 4 jours grâce à l’utilisation de deux barillets montés en série et de ressorts à haute performance.