Pour ceux d’entre vous qui rêveraient de vivre (ou, à défaut, de conduire) comme James Bond, Aston Martin a annoncé la construction d’authentiques répliques de la DB5, rendue célèbre dans le film Goldfinger. Le constructeur britannique, en collaboration avec EON Productions, producteur des films de 007, va construire une série de 25 répliques de DB5 Goldfinger.

Bien évidemment, toutes sortes de gadgets dignes de Q seront inclus, dont une plaque d’immatriculation rotative.

 

Cette nouvelle DB5 devrait être livrée en 2020 avec un moteur de 6 cylindres en ligne de 3995 cc, capable de fournir 282 CV et d’atteindre une vitesse maximale de 240 km/h. Si vous avez besoin de filer en vitesse, sachez la voiture peut passer de 0 à 100 km/h en 7,1 secondes !

Bien sûr, cette beauté couleur « bouleau argenté » a un coût : 3,5 millions de dollars… Mais bon, on ne vit que deux fois après tout.

L’Aston Martin DB5, qui a fait sa première apparition dans Goldfinger en 1964 avec Sean Connery, a longtemps été considérée comme la meilleure des voitures de James Bond au cinéma ( alors que dans les romans de Ian Fleming, l’espion conduit une Bentley Blower 4,5 L, avec un surcompresseur Amherst Villiers).

Même si le véhicule à siège éjecteur a connu un destin funeste dans le film (accidenté alors que Bond tente d’échapper à Oddjob), il est tout de même revenu pour film suivant avec Sean Connery, Opération Tonnerre, puis dans deux films avec Pierce Brosnan, GoldenEye et Demain ne meurt jamais. Les fans de Bond ont aussi eu la joie de voir la DB5 conduite par Daniel Craig dans trois des quatre films de la série : Casino Royale, Skyfall, et Spectre.

 

Selon Andy Martin, PDG d’Aston Martin, « nous sommes très fiers du lien entre Aston Martin et James Bond et il est remarquable de constater que la DB5 continue à être la voiture de 007 après tant d’années. De nombreux fans rêvent d’avoir une Aston Martin. Mais posséder une DB5 coloris « bouleau argenté », avec toutes sortes de gadgets et assemblée selon les normes les plus rigoureuses dans la même usine que les voitures  de James Bond originales ? C’est vraiment le rêve absolu des collectionneurs. Les artisans habiles de chez Aston Martin Works et l’équipe chargée des effets spéciaux pour les films James Bond vont faire de ce rêve une réalité pour 25 clients très chanceux ».

Bien que cette nouvelle Aston Martin soit une réplique, le nom de James Bond n’a fait qu’ajouter au cachet du constructeur lors d’enchères. Plus tôt dans l’année, la DB5 conduite par Pierce Brosnan dans GoldenEye s’est vendue pour 2,6 millions de dollars au Goodwood Festival of Speed, et en 2010, une des deux voitures toutes équipées de Sean Connery dans Goldfinger a atteint la somme de 4,6 millions de dollars lors d’une vente aux enchères à Londres.

D’après Aston Martin, cette nouvelle DB5 Goldfinger ne sera pas conforme aux règles de circulation routière, mais depuis quand James Bond se plie-t-il aux lois ?