La propagation mondiale de la pandémie de COVID-19 a entraîné l’annulation du salon Watches & Wonders Geneva (ex-SIHH). Pour autant, le grand rendez-vous annuel des passionnés d’horlogerie n’est pas annulé mais déporté dans votre salon. Dès le 25 avril, vous y découvrirez les nouveautés des grands marques, notamment celles de Panerai que nous vous présentons en exclusivité.

Pour faire face à la crise, la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) a accéléré la digitalisation de son concept Watches & Wonders et lance sa nouvelle plateforme watchesandwonders.com le 25 avril prochain. Avec 30 prestigieuses Maisons participantes, le site offrira une occasion unique de découvrir l’univers de l’horlogerie ainsi que toutes les nouveautés 2020.

La plateforme conçue et développée par la FHH veut proposer une expérience éducative inédite aux amateurs de belle horlogerie avec des contenus qualitatifs et sur-mesure. La FHH prévoit une série de lancements produits par le biais de vidéos de 10 minutes en streaming, où les dirigeants des marques pourront dévoiler leurs nouveautés.

Elles seront ensuite accessibles de façon permanente sur le site ainsi qu’une sélection de contenus éducatifs et spécialisés : analyses produits, décryptages de tendances, mise en avant des métiers d’art, innovation technologique, business talks avec des experts, etc.

Coté nouveautés, c’est la marque italienne Panerai qui ouvre le bal avec une dizaine de nouveautés au programme que nous vous présentons en avant première.

Panerai lance, par exemple, la Submersible EcoPangaea Tourbillon GMT – 50mm Édition Mike Horn, une édition spéciale, limitée à 5 exemplaires. Cette nouvelle pièce permettra aux passionnés de vivre une expérience unique en Arctique, aux côtés de l’explorateur et ambassadeur de la marque, Mike Horn. La nouvelle Submersible se distingue par sa lunette tournante unidirectionnelle rehaussée d’index polis sur une base sablée avec détails fonctionnels bleu « Arctique » et d’un fond de boîtier en verre gravé. Le boîtier de 50 mm aux proportions généreuses a été optimisé pour abriter un anneau en fer qui protège le mouvement de l’influence négative des champs magnétiques.

Watches & Wonders

La montre est dotée du calibre à remontage manuel, entièrement conçu et développé au sein de la Manufacture Panerai de Neuchâtel. La montre est pourvue d’un mouvement en titane squeletté aux formes géométriques poussées, associé à trois barillets qui alimentent une réserve de marche de 6 jours et un tourbillon 30 secondes qui tourne autour d’un axe perpendiculaire.

Étanche à 30 bar (environ 300 mètres), la nouvelle Submersible est dotée d’un bracelet en caoutchouc noir et un second bracelet noir fabriqué à partir de matériaux PET recyclés avec surpiqûre anthracite et système de fermeture Velcro. Cette édition spéciale est proposée dans un écrin en plastique recyclé doté d’un outil pour changer les bracelets, et d’un tournevis pour ôter la boucle. Son prix est à la mesure des exploits de Horn : 190 000 €.

Panerai dévoile également un modèle doté d’un double fuseau horaire, résolument inspiré par Luna Rossa, le Challenger de la 36ème Coupe de l’America. La Luminor Luna Rossa GMT – 44mm est dotée d’un design sans précédent, d’un mécanisme révolutionnaire et de matériaux uniques comme le titane, un métal aux propriétés hypoallergéniques, incroyablement léger et résistant à la corrosion. Agrémenté d’un revêtement spécial en DLC à base de carbone, ce métal présente une forte résistance à l’usure. Prix : 10 900 €.

Watches & Wonders

70 ans de la luminescence

Enfin la marque italienne célèbre, cette année, les 70 ans de la luminescence qui a fait sa réputation et du Luminor, une substance fabriquée à partir de tritium et dont les propriétés d’auto-luminescence ont été officiellement brevetées à Rome le 26 janvier 1950. 

Plusieurs modèles rendent hommage au légendaire composant lumineux comme la Luminor Marina de 44 mm qui bénéficiera d’une garantie de 70 ans, ou encore la Luminor Marina Carbotech qui brille grâce à la présence d’une substance, le Super-LumiNova, appliquée sur le contour du cadran et confère un meilleur degré de luminosité et une plus longue durabilité.

Une Luminor Marina en Goldtech (22 900 euros) fera désormais partie de la collection permanente. Elle est construite avec un or rouge caractérisé par un pourcentage élevé de cuivre (24 %) associé au platine (0,4 %). Le modèle Fibratech fait la part belle aux fibres minérales obtenues par la fusion du basalte et l’ajout de minéraux.