Cette semaine je sors de mon garage l’une des autos qui ont marqué l’histoire automobile, la charmante Fiat 500. Toujours à la mode, la Fiat dépasse les 2 millions de ventes. Une aventure à l’italienne au bout des doigts, être à son volant reste un mélange d’émotions. La dolce vita en 500, c’est possible entre chrome et élégance. La belle a le mérite d’être l’une des autos les plus tendances du moment malgré son âge.

«  J’ai l’impression de ramener un bout d’Italie derrière moi. »

 


Fiat 500 Autumn

Fiat 500 Autumn

 

Petite mais surtout charmante

Avec ses 3,57 mètres de long, la Fiat 500 adore se faufiler dans les rues étroites parisiennes. Les manœuvres sont aisées dans les places de parking serrées. Il y a toujours une place pour cette 500 peu importe où je me trouve. Cette micro citadine est sans conteste faite pour la ville.

À bord, la Fiat 500 se désire. Lorsque je l’ai entre mes mains, c’est bien plus qu’une auto, bien plus qu’un moyen de transport, j’ai l’impression de ramener un bout d’Italie derrière moi. Belle, élégante et loin d’être parfaite comme toutes les autos italiennes, cette Fiat 500 dans sa livrée Collezione me charme chaque jour. C’est aussi cela le plaisir quotidien de rouler en 500.

 

Fiat 500 Autumn

 

Pour faire du shopping

Si la cible est toute trouvée, la Fiat 500 avec sa bouille ronde sait se faire apprécier dans les beaux quartiers, ce qui ne déplaît pas à la gent féminine. Avec son volume de coffre restreint à 180 litres, l’accessibilité y est pourtant aisée grâce à un hayon pratique permettant de glisser sans problème les nombreux sacs de shopping. Pour les plus gourmandes, les deux places arrière peuvent être complémentaires au volume de chargement.

Un petit moteur punchy !

Tout est petit avec cette 500 à commencer par son moteur TwinAir. Le petit bicylindre de 85 chevaux pousse assez fort pour la catégorie propulsant convenablement les 960 kg. Loin d’être catapulté au fond de mon siège, je compare ce petit bout d’Italie à un bon vin italien ; cette 500 donne du caractère à ses relances. On lui pardonne les lenteurs sur les passages de vitesses, la boîte automatique aime prendre son temps histoire de faire chanter la belle diva dans les tours.

 

Fiat 500 Autumn

 

Bilan, toujours dans la tendance

En attendant la relève dès 2020, la petite italienne a encore de beaux jours devant elle pour séduire une cible qui aime les belles petites choses. Le prix reste dans la fourchette haute, une micro citadine premium dont mon modèle d’essai s’affiche à plus de 18 000 €. Assurément la Fiat 500 est charmante et le constructeur italien sait profiter de cette opportunité pour y associer des éditions limitées afin de relancer les ventes. Rester tendance à donc un coût. La 500 se veut un tantinet aussi chic qu’exclusive, la preuve avec la version Repetto vendue seulement à 500 exemplaires et présentée récemment au Motorvillage sur les Champs-Élysées. La Fiat 500 se donne un style encore plus chic.

 

Fiat 500 Autumn

Fiat 500 Autumn

 

J’ai aimé
– rouler tendance
– le style élégant
– l’intérieur fashion
– les relances moteur
– le confort général
– sa taille passe-partout

J’ai moins aimé
– la boîte auto lente
– le bruit du moteur
– le soubresaut à bas régime