Conservé jusqu’alors dans une collection privée, un des derniers tableaux de Sandro Botticelli, le célèbre peintre italien de la Renaissance, a été vendu pour un montant exceptionnel de 92,184 millions de dollars (76 millions d’euros), ce jeudi 28 janvier. Il s’agit d’un record de vente pour une œuvre de l’artiste et d’un sérieux candidat au titre de tableau le plus cher vendu aux enchères cette année.

 

Le Portrait de jeune homme tenant un médaillon a été remporté par un acheteur anonyme lors de la vente aux enchères virtuelle organisée par Sotheby’s depuis Londres, dans le cadre d’une semaine consacrée aux maîtres anciens. L’enchère gagnante s’élève à 80 millions de dollars (65,9 millions d’euros), prix auquel s’ajoutent frais et commissions.

Le précédent record de vente pour une œuvre du maître italien était de 10,4 millions de dollars (8,6 millions d’euros). L’enchère remonte à 2013 et concernait la tableau La Madone Rockefeller : Vierge à l’enfant avec le jeune saint Jean-Baptiste.

Au moment de l’annonce des enchères en septembre, Sotheby’s estimait déjà que le tableau pourrait être vendu au minimum à 80 millions de dollars. Toutefois, le chef du département des maîtres anciens chez Sotheby’s, Christopher Apostle, avait déclaré à l’époque à CNN que le montant de la vente pourrait atteindre 100 millions de dollars.

C’est un énorme retournement de situation pour cette œuvre. En 1982, lors de dernière vente aux enchères du tableau, ce dernier a été acheté pour 1,3 million de dollars (1 million d’euros) par Sheldon Solow, le magnat de l’immobilier new-yorkais, décédé à la mi-novembre, dont la fortune s’élevait à 4,4 milliards de dollars selon Forbes.

L’année dernière, c’est une œuvre de Francis Bacon qui a remporté l’enchère la plus élevée. Le Triptyque inspiré de l’Orestie d’Eschyle s’est vendu pour 84,5 millions de dollars (69,7 millions d’euros) en juin 2020. Un montant de vente en baisse par rapport aux pièces les plus coûteuses des années précédentes.

 

Peint vers la fin du XVe siècle, le Portrait de jeune homme tenant un médaillon serait le portrait d’un membre de la puissante famille florentine de la Renaissance, les Médicis. Ces derniers ont été les mécènes de Sandro Botticelli et de nombreux autres grands artistes de l’époque. Le tableau est bien connu. En effet, bien que conservé dans une collection privée depuis plus d’un siècle, il fut régulièrement prêté à de grands musées, à l’instar du Metropolitan Museum of Art de New York ou de la National Gallery of Art de Washington.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Carlie Porterfield

<<< À lire également : Pasqua, de l’art en pleine conscience >>>