Une fois de plus, Netflix n’est pas parvenu à réaliser ses ambitions aux Oscars : obtenir le prix du meilleur film.

 

Le géant du streaming s’est lancé dans la course aux Oscars avec le film le plus nommé de l’année, Mank, sa lettre d’amour au cinéma du vieil Hollywood. Le film du célèbre réalisateur David Fincher a obtenu 10 nominations, dont celle pour le meilleur film, pour son histoire sur le scénariste Herman Mankiewicz qui a travaillé avec Orson Welles pour créer Citizen Kane.

Mank a reçu deux prix, l’un pour le design de production, qui semble reconnaître la reconstitution réaliste du Hearst Castle dans le film, et l’autre pour la photographie. Mais le grand prix est resté insaisissable.

Netflix a lancé des campagnes de récompenses de plusieurs millions de dollars pour soutenir d’autres candidats au titre de meilleur film, dont celui de l’année dernière, The Irishman, une histoire de mafia du réalisateur Martin Scorsese. Ce film a également récolté 10 nominations aux Oscars en 2020, mais est reparti bredouille.

Roma, le candidat vedette du service de streaming en 2019, a remporté trois Oscars, dont les prix du meilleur réalisateur, du meilleur film en langue étrangère et de la photographie, mais n’a pas remporté le prix du meilleur film. À l’époque, les observateurs du secteur ont attribué ce camouflet à l’inquiétude des initiés concernant l’influence croissante du service de streaming à Hollywood.

Cette année, Netflix avait deux nominés pour le meilleur film : Les Sept de Chicago, qui se déroule pendant l’instabilité civile de la Convention nationale démocrate de 1968 à Chicago, et Mank.

Netflix a récolté sept statuettes aux Oscars : deux pour Le Blues de Ma Rainey, une adaptation de la pièce d’August Wilson, et les prix du meilleur documentaire (My Octopus Teacher), du meilleur court métrage d’action (Two Distant Strangers) et du meilleur court métrage d’animation (If Anything Happens I Love You).

Les films de prestige ont peut-être porté leurs fruits pour Netflix de la manière qui compte le plus : l’audience. Netflix a déclaré à la revue spécialisée Variety qu’il avait enregistré une hausse d’audience dans les jours qui ont suivi les nominations aux Oscars. Mank a connu à lui seul une augmentation spectaculaire de 702% du nombre de téléspectateurs.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Dawn Chmielewski

 

<<< À lire également : « The One » sur Netflix : une série de science-fiction britannique complexe qui fait plus que rechercher des âmes sœurs >>>