Bien évidemment, cette question n’est absolument pas pertinente pour comprendre le Bitcoin et la technologie de blockchain, mais elle est vraiment excitante pour beaucoup de passionnés des crypto-monnaies ! Laissez-moi tenter d’y apporter quelques éléments de réponse.

En octobre 2008, Satoshi Nakamoto a publié le fameux “Livre blanc du Bitcoin” sur une liste de diffusion obscure de cypherpunks et cryptographers. Trois mois plus tard, en janvier 2009, son logiciel Bitcoin publié en open source était déjà implémenté. Et en 2010, Satoshi a disparu … sans laisser la moindre trace !


C’est à peu près tout ce que nous savons sur lui, le reste n’est que spéculation, mais laissez-moi vous faire part de quelques hypothèses intéressantes !

 


Comme son nom pourrait l’indiquer, on peut supposer à la base que Satoshi était Japonais, mais son utilisation sans faille de la langue anglaise dans le Livre Blanc soulève des doutes quant à cette conclusion. De plus, ses messages étaient principalement postés durant les heures ouvrées sur la côte ouest américaine.

Mais honnêtement, nous ne savons pas si Satoshi était un homme, une femme, un groupe de personnes, ou même un protocole d’intelligence artificielle, ou encore un extra-terrestre venu du futur !

 

Selon la communauté des cypherpunks, les personnes se cachant derrière le pseudonyme de Satoshi sont probablement Nick Szabo ou Hal Finney.

Nick Szabo, informaticien et cryptographe américain, est considéré par certains comme le fondateur du Bitcoin. Szabo a inventé le concept de monnaie numérique en créant le “Bit Gold” dix ans plus tôt, en 1998. Bit Gold était l’ancêtre du Bitcoin, mais il n’a pas été utilisé par les masses en raison de limitations trop contraignantes.

Cependant, Szabo a toujours rejeté les affirmations selon lesquelles il était Satoshi.

 

Hal Finney est l’autre personne largement suspectée de se cacher derrière le pseudonyme de Satoshi. Finney était reconnu comme cryptographe même avant son implication dans le Bitcoin. Il participait également au forum de discussion sur lequel Satoshi Nakamoto publia son “Livre blanc du Bitcoin“. Finney a reconnu qu’il avait communiqué avec Satoshi pour valider ses tests, ce qui a conduit à la conclusion spéculative qu’il était lui-même Satoshi.

De plus, le style d’écriture de Finney ressemble beaucoup à celui de Satoshi dans le “Livre blanc du Bitcoin“. Ces suspicions se sont cependant évanouies lorsque Finney dévoila ses échanges par courrier électronique avec Satoshi, mais cela pourrait simplement être une tactique de diversion.

Fait intéressant : Finney a été la première personne à recevoir une transaction en Bitcoin de Satoshi le 12 janvier 2009, après que Satoshi ait miné le “Bloc Genesis” le 3 janvier 2009 à 18h15:05 GMT.

 

Autre spéculation originale, mais infondée : certaines personnes ont émis l’hypothèse que Satoshi était un groupe de chercheurs appartenant à un consortium de quatre sociétés : Samsung, Toshiba, Nakamichi et Motorola – avec un nom acronyme constitué des syllables SA-TOSHI-NAKA-MOTO (SAmsung, TOSHIba, NAKAmichi et MOTOrola).

 

Ce qui est certain, c’est que Satoshi est très riche à présent : il possède plus d’un million de bitcoins, ce qui correspond à environ 5 milliards de dollars de valeur nette au jour d’aujourd’hui !

En janvier 2009, Satoshi a miné le Bloc Genesis et, en 2010, il a officiellement cessé de communiquer. Depuis lors, nous pouvons toujours vérifier sur le registre des blocs que ses bitcoins n’ont pas été utilisés ou dépensés. Cela prouve combien Satoshi possède toujours le million de bitcoins enregistrés sur son adresse en 2009 et 2010 !

 

Si vous voulez mon opinion personnelle, je parierais que le pseudonyme de Satoshi était l’invention de Hal Finney. Malheureusement, Finney est tragiquement décédé en 2014 d’une sclérose latérale amyotrope et il a gardé dans son grand sommeil l’identité de Satoshi secrète.

Pour l’éternité ? Hummm, pas tout à fait !!!

Figurez-vous que le corps de Hal Finney a été cryo-conservé à la “Fondation Alcor Life Extension” en Arizona (fait véridique !). Nous pouvons donc espérer qu’un jour Finney revienne à la vie et nous dévoile la vérité sur l’identité de Satoshi Nakamoto !