Alors que les rendements des placements traditionnels s’effondrent, de nombreux Français continuent à investir sur ces supports dont l’avenir s’assombrit. Pourtant investir dans l’immobilier n’a jamais été aussi rentable et aussi simple grâce à la Société Civile de Placement Immobilier ou SCPI de rendement. Plongez au cœur des coulisses de « l’Epargnexit » pour éviter les mauvais choix de placements pour 2020 grâce à la Centrale des SCPI, leader des comparateurs en ligne de SCPI.

 

Champions incontestés de l’épargne, les Français ont bien compris que la constitution d’un patrimoine était l’unique garantie de se prémunir contre les aléas de la vie mais également les égarements de l’Etat. Comme un écho à ces inquiétudes de l’avenir, la réforme des retraites dans les starting-blocks signe la fin de la récréation pour ceux qui attendaient tout d’un système par répartition qui touche aujourd’hui à ses limites.


Dès lors, si les épargnants ont intégré que la constitution d’un patrimoine était l’enjeu majeur de notre époque, encore faut-il que ces derniers admettent que le monde actuel n’est plus celui de nos aïeux. Aussi, pourquoi persister à épargner comme le faisaient nos parents et grands-parents ?

Les solutions de jadis ne font plus recette dans une ère de taux bas qui a radicalement bouleversé le paysage bancaire.

 

Les mauvais réflexes d’épargne à éviter

1. Le déclin de l’assurance et de l’épargne réglementée

L’assurance-vie en fonds en euros occupe aujourd’hui un poids démesuré dans le patrimoine des Français. Une place qu’elle doit entièrement au fonds en euros. Rendement élevé, liquidité totale et capital garanti, ce placement avait tout pour séduire par le passé. Pourtant la réalité est aujourd’hui beaucoup moins séduisante.

Ce support est, en effet, directement indexé sur les taux d’emprunts des Etats de la Zone Euro qui s’endettent aujourd’hui à des taux proches de 0 voir même négatifs pour certains Etats. Ainsi le rendement du fonds en euro est passé de plus de 4% il y a quelques années à 1,8% en 2019. Un rendement qui reste encore beaucoup trop élevé et qui devrait continuer de se creuser dans les années à venir.

Les assureurs communiquaient encore peu sur cet état de déliquescence de leur placement star et des mesures gouvernementales ont été prises en catimini pour éviter une implosion du système établi, notamment la loi Sapin pour bloquer les retraits des épargnants en cas de crise. Cependant, véritable coup de tonnerre il y a quelques semaines, de grands assureurs ont commencé à annoncer la fermeture de fonds en euros et des restrictions inédites.

L’épargne réglementée n’est pas en reste, leur mode de calcul de rémunération ayant été révisé et ne permettant plus d’offrir aux épargnants un rendement satisfaisant.

Continuer à épargner en vue d’un projet sur ces supports constitue aujourd’hui l’assurance de gagner moins d’argent que l’inflation à terme. Un comble.

2. La tentation piégeuse des placements exotiques

En réaction à cette tendance, de nombreux Français, pourtant de nature averse au risque, se sont laissés tenter par les promesses mirifiques de placements exotiques. Crypto-monnaies, marché de l’art, spéculation sur le vin ou l’or sont autant de marchés qui font miroiter des des rentabilités spectaculaires souvent associées à un risque de perte total du capital.

Une solution peu pérenne pour envisager l’avenir avec sérénité.

3. La parcours du combattant de l’immobilier traditionnel

Il reste ainsi une classe d’actifs qui offre aujourd’hui de vraies perspectives de rentabilité associée à son aura de valeur refuge: l’immobilier. Le couple rendement/risque de ce placement n’a jamais été aussi intéressant qu’à l’heure actuelle.

L’investissement en immobilier doit cependant être mûrement réfléchi. Il ne faut pas se laisser tenter par les sirènes de la défiscalisation comme le Pinel qui amènent parfois à lourdement surpayer des biens.

En outre, il ne faut pas sous-estimer la lourdeur de la gestion locative, le système législatif Français étant très protecteur des locataires. Beaucoup de nouveaux propriétaires ont été refroidi par la complexité des procédures pour obtenir gain de cause.

« L’heure n’est cependant pas au défaitisme, nous expliquons avec pédagogie aux clients qui nous téléphonent au 01 44 56 00 23 qu’investir dans l’immobilier n’a jamais été aussi intéressant qu’à l’aube de 2020. La SCPI vient pallier tous les défauts de l’immobilier en direct. Investir en immobilier est donc recommandé, il faut juste le faire autrement que les générations précédentes » témoigne Théo Darroman, consultant senior pour la Centrale des SCPI.

 

 

La SCPI : lumière sur ce placement d’épargne performant

La Société Civile de Placement Immobilier est un support relativement simple et transparent. Il s’agit d’une société gérée par une société de gestion dont l’objet est d’acquérir de l’immobilier tertiaire en vue de le louer et le gérer pour le compte de ses associés.

Accessible dès quelques milliers d’euros, la SCPI de rendement s’adapte donc à tous les profils d’épargnants, qu’il s’agisse du projet de plusieurs centaines de milliers d’euros à quelques centaines d’euros.

La SCPI présente l’avantage de ne pas être soumise au plafonnement des loyers comme ses locataires sont des grandes sociétés et non des particuliers. Exit donc les contraintes administratives mais également de gestion ! En effet la société de gestion va s’occuper de tout, qu’il s’agisse de l’administration des biens, de la gestion des travaux ou encore du choix des locataires. L’investisseur est totalement déchargé de toutes les contraintes de l’immobilier en direct.

« Avec la SCPI, l’investisseur a l’assurance d’avoir l’esprit tranquille. Nul risque d’être appelé en pleine nuit pour un problème de fuite d’eau, pas d’inquiétude quant au coût d’un ravalement de façade et pas d’années de procédure pour impayés à prévoir. Nos clients qui ont connu ces problématiques s’offrent ainsi un vrai bol d’air. » constate Lionel Benhamou, associé fondateur de la Centrale des SCPI.

Avec un rendement de 4,35% net en 2018 et pouvant atteindre jusqu’à 6% net pour les meilleures de leurs catégories, les SCPI permettent non seulement de bénéficier des rentabilités élevées de l’immobilier mais supplantent très clairement tous les autres placements traditionnels.

Indexées sur le marché de l’immobilier, elles permettent une mutualisation très forte du risque. Avec plusieurs centaines de locataires dans un parc immobilier diversifié également sur une multitude de biens, elles vont lisser les aléas immobiliers et offrir une sécurisation face à l’achat d’un bien en direct.

« Les SCPI constituent la véritable alternative pour les investisseurs désireux de protéger leur capital dans la durée et qui attendent un retour sur investissement rentable. Il est certain qu’elles deviendront un incontournable dans un patrimoine comme le fut l’assurance-vie jadis » continue Théo Darroman.

 

Comment bien investir en SCPI de rendement ?

L’investissement en SCPI de rendement ne doit pas être laissé au hasard. Avec une offre de près de 180 SCPI de rendement et plusieurs modalités d’investissement pour répondre à tous les profils, le choix doit être réfléchi et la stratégie pensée avec un professionnel du secteur qui ne laissera rien au hasard.

Se contenter du choix restreint offert par sa banque de référence qui ne pourra proposer que son « produit maison » est l’assurance de perdre de précieux points de rendement dans la durée et de ne pas s’ouvrir toute la diversification offerte par le marché.

Les Français doivent donc se tourner vers des plateformes ultraspécialisées qui se livrent à des études comparatives poussées des SCPI (www.centraledesscpi.com).

« La constitution d’un portefeuille de SCPI doit être minutieuse afin de mixer les stratégies de gestion, les zones géographiques ou encore les thématiques d’investissement. Le multi-SCPI est aujourd’hui le credo de l’investisseur en SCPI » souligne Laurent Fages, consultant senior pour la Centrale des SCPI.

Ces agents immobiliers 2.0 sont des professionnels de la gestion de patrimoine qui vont adapter leurs solutions à chaque profil d’épargnant, et ce après une étude patrimoniale afin que le portefeuille de SCPI soit le plus efficient possible dans la durée et, surtout, qu’il corresponde aux attentes de l’épargnant.

 

Les Français n’ont donc pas à se contenter des solutions passéistes du monde d’antan et doivent oser franchir le cap de « l’Epargnexit » de leur épargne. Près d’un million d’investisseurs ont déjà compris les atouts indéniables de la SCPI comme nouvelle pierre angulaire de leur stratégie patrimoniale. Pour en discuter et découvrir comment investir dans l’immobilier en 2020, n’hésitez pas à les imiter et à en discuter avec l’un des consultants de la Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com / 01 44 56 00 23). Exit les placements du passé, place à la SCPI !

Découvrez en vidéo le fonctionnement de la SCPI de rendement pour placer sereinement votre argent

Avertissement

L’investissement dans une SCPI n’est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d’achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d’être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.