Les cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum sont avant tout connues pour leur aptitude à gagner (ou perdre) très rapidement de la valeur. Mais s’il s’agit bien des futures devises de l’ère numérique, il faut leur trouver d’autres utilités que l’investissement spéculatif.

Les monnaies de la vie courante peuvent être échangées contre des biens ou des services ou encore entre elles. Elles servent également de rémunération. Doucement mais sûrement, les cryptomonnaies, surtout les deux plus connues, commencent à acquérir les mêmes caractéristiques que les monnaies courantes. Voici un aperçu des différentes passerelles vers le système économique des cryptomonnaies. Mais avant d’aller plus loin, il faut rappeler que le domaine de cryptomonnaies est hautement spéculatif et que leurs marchés ne sont pas réglementés. Tout investisseur doit connaître les risques qu’il encourt avec de tels investissements.


Acheter des Bitcoins et des Ethereums

Ce n’est pas très compliqué. Il existe beaucoup d’endroits où il est possible d’acheter des cryptomonnaies, en particulier du Bitcoin, contre monnaie sonnante et trébuchante. (Dans cet article, nous n’aborderons pas le sujet des plateformes qui n’échangent que des dérivés de cryptomonnaies) De manière générale, ces places peuvent être réparties en deux catégories : les échanges et les marchés de pair à pair. 

D’un côté, les échanges tels que Coinbase, Bitfinex ou Binance proposent des Bitcoins, des Ethereums et des centaines d’autres cryptomonnaies. Leurs complexités et l’expertise technique nécessaire à leur maniement varient énormément. Coinbase est la plateforme la plus simple d’utilisation pour les novices. Cependant, cette simplicité a un prix, les frais y sont légèrement plus élevés que sur d’autres plateformes. Les plateformes les plus avancées proposent d’échanger des cryptomonnaies comme sur les marchés traditionnels. C’est-à-dire que l’échange s’appuie sur des paires de devises et se fait en continu. Tous ces outils financiers paraissent souvent complexes aux nouveaux venus, surtout pour ceux qui souhaitent acheter des cryptomonnaies pour leur utilité plutôt que pour investir. 

De l’autre côté, les marchés de pair à pair, tels que Localbitcoins et Localethereums, mettent en relation des vendeurs et des acheteurs. Les acheteurs peuvent afficher ce qu’ils peuvent dépenser et les vendeurs peuvent fixer les prix qu’ils sont prêts à accepter. Le site les met ensuite en relation pour qu’ils puissent faire affaire. Ces interfaces sont bien souvent plus directes que les échanges car elles proposent moins d’outils financiers. Cependant, elles comportent davantage de risques car en plus de faire confiance au site (ce qui est également le cas pour les échanges), il faut faire confiance aux pairs. Mais, les services d’entiercement, la vérification d’identité centralisée et les avis des utilisateurs aident à réduire les risques.

Comment gagner des Bitcoins et des Ethereums

Il existe de plus en plus de possibilités s’offrant à ceux souhaitant acquérir des cryptomonnaies sans dépenser leur « vrai » argent. La manière la plus simple est de travailler. Il existe des sites d’annonces d’emploi sur lesquels des employeurs ou des clients potentiels cherchent des recrues désireuses d’être rémunérées en cryptomonnaies. Parmi eux, on retrouve notamment Jobs4Bitcoin, Coinality ou XBTFreelancer. Il s’agit essentiellement de postes dans le domaine de l’informatique, mais on peut également trouver des emplois de marketeur, de designer, de photographe ou de traducteur. 

Comme mentionné précédemment, il est possible de gagner des cryptomonnaies en les échangeant. La plupart des échanges permettent de troquer les monnaies entre elles, et les traders gagnent de l’argent comme sur un marché des changes traditionnel. Ils achètent des cryptomonnaies lorsqu’elles sont basses et les revendent lorsqu’elles sont hautes. Cependant, cette activité n’est pas conseillée à tout le monde à cause de la volatilité du marché. Les opérations de change et les marchés de marchandises sont régulés et réagissent aux événements mondiaux, alors que les marchés de cryptomonnaies sont sans foi ni loi. Ils présentent des envolées suivies de chutes libres souvent pilotées par les manipulations.

Il est également possible d’avoir recours à des prêts en particuliers. Les plateformes telles que BTCPop et Bitbond mettent en relation des prêteurs et des emprunteurs qui sont prêts à rembourser avec intérêts. Comme pour l’échange de pair à pair, le système de commentaires forgeant une réputation aide les prêteurs à évaluer les risques que représente chaque emprunteur. Les emprunteurs peuvent également obtenir des taux d’intérêts plus bas s’il peuvent prouver qu’ils ont toujours remboursé leurs prêts à temps. 

Où dépenser ses Bitcoins et ses Ethereums

Maintenant que vous disposez de cryptomonnaies grâce aux investissements, aux gains, aux échanges ou aux prêts, il est temps de s’amuser. Heureusement, il existe désormais de nombreuses possibilités d’échanger vos Bitcoins ou Ethereums contre des biens ou des services qui vont seront utiles dans la vie de tous les jours. Bien que la plupart des commerçants ne soient pas prêts à accepter des Bitcoins ou des Ethereums, beaucoup offrent des cartes cadeaux qui peuvent être dépensées en ligne. On a donc vu fleurir des services tels que Zeek ou Gyft grâce auxquels de nombreuses cartes cadeau iTunes, Tesco, Starbucks et bien d’autres sont échangées contre des Bitcoins. 

D’autres commerçants ont fait le pari d’accepter directement des cryptomonnaies.

Il est également possible de régler une large gamme de services sur à internet à l’aide de cryptomonnaies. Overstock était l’un des premiers à le proposer. Il vend de tout, des meubles aux bijoux en passant par les appareils électroniques et les jeux vidéos. Si vous avez envie de vacances, Expedia vous permet de réserver des vols et des hôtels avec des cryptomonnaies. Des entreprises locales commencent aussi à s’y mettre. Par exemple, Bitcoinrestaurant répertorie les restaurants américains acceptant les monnaies virtuelles.

Ces options semblent peu nombreuses. Cependant, Block Exchange, une start-up britannique, lance une carte de débit prépayée de cryptomonnaies avec laquelle il est possible de régler dans tous les magasin acceptant les cartes bancaires Visa. 

Bien que les cryptomonnaies ne soient pas aussi répandues que les devises classiques, leur situation évolue. Les cryptomonnaies ne représentent pas seulement des investissements qui peuvent générer des bénéfices, elles peuvent avoir une utilité, et plus elles seront utilisées, plus leur valeur réelle augmentera.