Alors que la saison des festivals bat son plein pendant l’été, se pose la question épineuse pour les femmes d’y trouver des toilettes qui allient praticité et propreté. Une urinoire féminin devrait très vite remplacer les cabines WC traditionnelles installées lors des grands événements d’extérieur : Baptisé madame Pee, l’objet de commodités est écolo, hygiénique, et en plus il divise le temps de file d’attente par six.

20 000 utilisatrices ont déjà pu tester les urinoires madame Pee parmi les neuf événements culturels et sportifs ( solidays, Paris-Plage…) qui étaient équipés : sans contact, sans eau, sans projections, cette création écolo et hygiénique qui divise le temps des files d’attente par six et préserve l’environnement, convainc toutes celles qui ont attendu trop longtemps devant les toilettes et qui tentent d’éviter tout contact avec ledit objet…


« Chaque femme doit pouvoir uriner, facilement, sans crainte, dans un espace propre et écologique. madamePee est la seule urinoire qui a été pensée pour respecter 100% l’intimité des femmes dans un espace fermé pour ne pas être vu et se sentir en sécurité, mais elle a été pensée aussi pour leur hygiène en accompagnant les urinoires de papier et de poubelle pour respecter les besoins des femmes. » explique la fondatrice de la startup française, Nathalie Des Isnards dont l’idée lui est venue après « Une file d’attente aux toilettes » qui l’a fait rater « le début d’un concert » . Pour cette ancienne DRH dans un grand groupe industriel, le concept repose sur trois principes : le respect de l’intimité, la rapidité et l’hygiène.

urinoire toilette madame Pee mobile et féminin
Urinoire toilette madame Pee mobile et féminin

madame Pee, des toilettes pas comme les autres

Tout est pensé pour les femmes, qu’il s’agisse de sa cuvette basse en forme de bec- qui favorise la position de squat pour les femmes (qui ne s’assoient que rarement)- ou de  la cabine, fermée pour plus d’intimité et sans eau pour l’écologie, qui dispose d’une poubelle et d’une patère en bonus. Un bien-être qui se traduit par plus d’efficacité dans l’utilisation… et donc par plus de rapidité. Car enfin l’architecture ergonomique des toilettes a été également pensée avec la possibilité dans « un même espace d’installer deux fois plus d’urinoires MadamePee que de toilettes fermées. » précise Nathalie Des Isnards. De quoi permettre aux 59% des femmes qui ont déclaré* faire régulièrement la queue dans les toilettes publiques contre 11% d’hommes de perdre moins de temps… et par la même occasion, de mettre fin à une inégalité femme-homme ! Les urinoires madamePee que l’on pouvait déjà tester cet été sur les voies sur berges de Paris, ont déjà séduit de nombreux distributeurs dont WC Loc et PSV, experts et leaders européens en location d’espaces sanitaires. La révolution de l’équipement sanitaire féminin est en marche.

* Sondage réalisé par Yougov