En France, 91% des femmes aspirant à l‘entrepreneuriat considèrent les entrepreneures comme des femmes inspirantes. Pourtant, 12% des femmes seulement peuvent citer le nom d’une femme entrepreneure qui a réussi… Premier baromètre sur l’entreprenariat féminin dévoilé par Veuve Clicquot, le sondage dresse un état des lieux des barrières à la fois structurelles et mentales qui  empêchent les femmes de sauter le pas.

Alors que les femmes accordent plus d’importance que les hommes au fait d’être son propre patron (72% vs 65%), elles sont seulement 28% à vouloir devenir entrepreneure en France. En cause, des constructions sociales qui freinent leurs ambitions mais aussi les craintes psychologiques autour des risques encourus dans l’entrepreneuriat : 53% des Françaises considèrent que les risques pris pour entreprendre ne valent pas les avantages qu’apporte la réussite (contre 48% des hommes).

Si la nouvelle génération de femmes ose plus facilement être audacieuse avec 42% des femmes de 20-29 ans voulant tenter l’expérience, 65% des femmes aspirantes affirment pouvoir être dissuadées de devenir entrepreneures par peur de l’échec (les hommes ne sont que 54% à ressentir cette crainte). Mais la vraie surprise réside dans le fait que 36% des femmes entrepreneures affirment avoir déjà connu un échec professionnel en raison de leur genre, en particulier au moment de la levée de fonds.

Des Role Models aux Role Makers 

Une conscience accrue de tous ces défis à relever qui semble être à l’origine d’une prise de risque plus frileuse que les hommes, et qui permet de rappeler que, si en matière d’entrepreneuriat féminin, les modèles féminins sont une clé pour donner envie de sauter le pas, les femmes ont également besoin d’être aidées et accompagnées : 72% des femmes françaises aspirant à l’entrepreneuriat expriment la nécessité de s’entourer d’un réseau d’entrepreneures pour briser leur plafond de verre. Avec notamment la place désormais prépondérante des Role Makers, c’est-à-dire des femmes qui aident, qui forment, qui accompagnent pour inspirer celles qui les entourent… à l’audace et à l’action ! 

Cette première édition du « baromètre sur l’entrepreneuriat féminin Veuve Clicquot » vient renforcer l’engagement de la prestigieuse maison de champagne pour les femmes, avec déjà deux prix (Prix Veuve Clicquot de la Femme d’Affaires et le Prix Clémentine) à son actif, prix destinés à mettre en lumière des femmes entrepreneures au parcours d’exception. Depuis leur création, la Maison Veuve Clicquot a récompensé plus de 350 femmes dans 27 pays à travers le monde.