A trente ans, elle est déjà l’une des quatre personnes formant l’équipe d’Instagram France. Et a pour responsabilité le développement d’Instagram en Europe du Sud (France, Italie, Espagne et Portugal), sur le secteur business et marketing. Elle aide par exemple les TPE et PME à se développer grâce à la plateforme en leur offrant des solutions simples pour développer leur business.

Vous avez tout juste 30 ans et déjà une belle carrière : quel a été votre parcours ?


Après mes études à la Skema Business School que j’aimais pour sa dimension entrepreneuriale et internationale, j’ai intégré les équipes de Facebook à Dublin – encore start-up à l’époque. J’ai ensuite participé au lancement de Facebook à Singapour en 2012, puis à Sydney et je suis revenue en France. J’ai rejoint les équipes d’Instagram il y a un an et demi pour accompagner les marques dans leur développement, aussi bien des grands groupes que des TPE et PME sur le marché de l’Europe du Sud.

L’expérience Facebook m‘a bien servie car j’étais également à la maison mère en charge du positionnement et du développement des marques. J’ai toujours aimé le secteur entreprises et business, pouvoir accompagner des marques ou des jeunes entreprises dans leur développement. Et ce que je fais chez Instagram est dans la continuité de ce que je faisais chez Facebook.

En quoi consiste votre mission ?

Je suis Responsable du développement de la marque Instagram sur l’Europe du Sud qui consiste à accompagner des entreprises pour qu’elles puissent accélérer leur croissance sur Instagram. Comment peut-on être des vecteurs de business pour ces entreprises ? Une autre de mes missions est de collaborer avec les équipes produit basées aux US. 40% de mon rôle est dédié à faire remonter le feed back des marchés français et d’Europe du Sud pour pouvoir influencer la feuille de route des produits développés par ces équipes pour pouvoir améliorer toutes les solutions que nous proposons.

Vous proposez des solutions e-commerce et publicité : pouvez-vous  détailler ? 

En matière de e-commerce, nous avons lancé en novembre 2016 un bouton « acheter » qui permet à ses utilisateurs de commander des produits dénichés sur la plate-forme.  Nous avons développé cette solution pour continuer à inspirer, mais aussi pour améliorer l’intention d’achat et envoyer du trafic vers les sites Internet des marques qui sont présentes sur Instagram. Ce format, en test aux Etats-Unis avec vingt acteurs, est complètement gratuit.

Pour ce qui est de la publicité, aujourd’hui, même une petite TPE peut utiliser Instagram pour développer son business. Nous avons créé des profils entreprises qui leur permettent d’en savoir plus sur ce que leurs “followers” font sur leurs comptes et sur la plate-forme, mais aussi de créer une publicité pour toucher leur audience et, potentiellement, leurs futurs consommateurs.

 

En quoi Instagram est une clé pour le développement des entreprises ?

Instagram, c’est une communauté de 700 millions de personnes connectées tous les mois. Pour une TPE ou PME, c’est une opportunité d’atteindre un vivier de clients potentiels sans égal. D’autre part, l’utilisation d’Instagram est facile et enfin, cela remplit l’objectif de notoriété que recherchent les marques ou les entreprises. Instagram étant une plateforme de découverte, les marques vont pouvoir y accélérer leur présence, s’y faire connaître et développer ainsi leur business. Instagram est comme une vitrine, encourageant les utilisateurs à cliquer sur le site web de l’entreprise ou à aller physiquement dans leur commerce.

A-t-on des chiffres qui mesurent ce développement ?

Instagram regroupe 700 millions d’utilisateurs dans le monde et déjà plus de 8 millions d’entreprises ont transformé leur profil normal en profil Business. Plus d’1 million d’entreprises font de la pub sur Instagram, des TPE et PME  en majorité. Preuve que ce réseau social est un vecteur efficace.  

Si l’on prend l’exemple de Coucou Suzette, sa fondatrice Juliette Mallet, a réussi à transformer sa passion en business grâce à Instagram. Un jour elle poste une de ses créations, une bague, sur son compte. Immédiatement, sa communauté lui demande où elle peut l’acheter. La marque était née. Aujourd’hui, quand elle poste des nouveautés sur Instagram, elle reçoit des commandes quasi instantanées, c’est sur la plateforme que tout son activité repose. C’est également grâce à Instagram qu’elle a pu toucher une audience internationale, puisque la majorité de sa clientèle se trouve à l’étranger notamment aux Etats-Unis et en Asie. Cela illustre bien la puissance de la plateforme pour aider les entreprises à se développer, ce qui fait d’Instagram un tremplin sans équivalent pour ces entrepreneurs.

L’Europe du Sud est pour Instagram et les entreprises un marché porteur ?

En France, en Italie, en Espagne et au Portugal, nous avons une importante communauté et les marques se sont emparées d’Instagram pour communiquer sur ces marchés. Elles ont très bien adopté les différents formats, photos et vidéos, et notamment les Stories (contenu éphémère) pour engager et renforcer les liens avec leur audience. Nous donnons aujourd’hui à notre communauté la possibilité d’avoir à la fois du contenu permanent et éphémère pour partager aussi bien les moments forts que le quotidien leur offrant ainsi une toute nouvelle manière de communiquer.

Le secteur de la mode est particulièrement présent : pourquoi ?

Les différents acteurs de l’industrie de la mode ont été les premiers à s’emparer de la plateforme. En Europe du Sud, Instagram est devenu incontournable pour les marques de mode. On peut y découvrir les dernières collections, les coulisses d’événements mais aussi voir émerger les toutes nouvelles tendances. Et ces nouvelles tendances sont aussi créées par la communauté. Il existe un véritable échange entre les marques et les membres de la communauté et chacun devient une source d’inspiration pour l’autre.

En quoi Instagram, par rapport à d’autres réseaux sociaux, est intéressant pour une marque ?

Instagram est une plateforme de passionnés. La communauté s’y retrouve pour échanger autour de centres d’intérêts comme le sport, la musique, ou l’art. C’est aussi le cas des marques, comme Chipiron Surfboards qui inspire et échange avec la communauté surf ou Louyetu qui fédère sa communauté avec ses bijoux contemporains. Sur Instagram, 80% des membres de la communauté suivent déjà une marque. C’est l’occasion pour eux de découvrir bien plus que les produits d’une marque. Ils ont ainsi accès à du contenu exclusif comme l’histoire de la marque, les processus de fabrication ou encore les équipes. Instagram est devenu le canal de communication principal pour les marques pour son caractère unique.

Le 17 juin prochain va avoir lieu à Paris le premier salon des « Instapreneurs » : de quoi ‘agit-il ?

Pour la toute première fois, Instagram donne rendez-vous à sa communauté lors d’un événement grand public, au Carreau du Temple à Paris, qui mettra en lumière 50 petites et moyennes entreprises, venues de toute la France, qui se développent grâce à Instagram. L’idée est de prolonger l’expérience d’Instagram dans le réel et d’inviter les marques à se connecter avec leur communauté le temps d’une journée. Les entrepreneurs pourront partager leur expérience de la plateforme et expliquer comment Instagram leur a permis de lancer et ou développer leur business mais aussi exposer et vendre une sélection de leurs produits ou services.  Ce salon gratuit et ouvert à tous proposera également quatre conférences sur les thèmes du Made in France, des jeunes entrepreneurs, de l’entreprenariat au féminin et sur le potentiel de la plateforme pour transformer sa passion en business.