Les plus grandes fortunes s’investissent de différentes manières dans la lutte contre le changement climatique. Forbes vous propose un aperçu des actions des dix plus grandes fortunes mondiales en faveur du développement durable et d’un avenir neutre en carbone.

(Fortune nette en date du 21 avril 2021)

 

#4 BILL GATES

 

FORTUNE NETTE : 130,4 milliards de dollars

SOURCE DE RICHESSE : Microsoft, investissements

ADHÉSION À L’INITIATIVE SBT : Oui. Microsoft a fixé ses objectifs en septembre 2019 : l’entreprise s’engage à s’approvisionner en électricité 100 % renouvelable d’ici 2030 et à réduire de 30 % l’intensité des émissions de gaz à effet de serre (GES) par unité de revenu d’ici 2030 (par rapport aux niveaux de 2017). Microsoft fait également partie des signataires de The Climate Pledge.

 

Ces dernières années, Bill Gates a peut-être perdu sa place de plus grande fortune mondiale, mais il est désormais l’un des milliardaires les plus honnêtes quand il s’agit d’investir dans la lutte contre le changement climatique et en matière d’actions philanthropiques. Le milliardaire a même écrit un livre à succès sur le changement climatique, Climat : comment éviter un désastre. Les solutions actuelles, les innovations nécessaires (éd. Flammarion).

Microsoft, l’entreprise qui a rendu Bill Gates milliardaire, a égalé les efforts de son cofondateur en matière de développement durable et de lutte contre le changement climatique, en se fixant des objectifs ambitieux : atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. Comme si cela ne suffisait pas, d’ici 2050, Microsoft veut éliminer son empreinte carbone historique en « supprimant tout le carbone que l’entreprise a émis, soit directement, soit par consommation électrique, depuis sa création en 1975. » (Bill Gates a quitté le conseil d’administration de Microsoft en mars 2020.)

Pendant que les dirigeants du monde entier négociaient l’Accord de Paris en 2015, Bill Gates a investi deux milliards de dollars de sa fortune pour lutter contre le changement climatique. Cette année-là, il a également rallié à la cause d’autres chefs d’entreprise comme Jeff Bezos et Mark Zuckerberg pour lancer la Breakthrough Energy Coalition. Le fonds d’investissement dans les technologies sans carbone de cette coalition, Breakthrough Energy Ventures, a été lancé l’année suivante avec un budget d’un milliard de dollars. Jusqu’à présent, ce fonds a investi dans 40 entreprises et a levé un milliard de dollars supplémentaires en janvier dernier. Au début de l’année, Bill Gates a déclaré à Forbes qu’il s’engageait à investir deux milliards de dollars supplémentaires dans les technologies sans carbone au cours des cinq prochaines années.

 

Article traduit de Forbes US – Auteurs : Sofia Lotto Persio et David Dawkins

<<< À lire également : Changement climatique : que font les plus grandes fortunes pour y remédier ? Les objectifs d’Elon Musk >>>