Même si aux États-Unis, les 50 États parviennent à produire 50 % d’énergie sans carbone d’ici 2050, les émissions de gaz à effet de serre ne diminueront que légèrement par rapport au statu quo, selon une nouvelle projection de l’Administration américaine de l’information sur l’énergie.

Selon les nouvelles informations de l’Annual Energy Outlook, les analystes de l’EIA ont calculé l’effet sur les émissions d’une politique aussi répandue et l’ont comparé à un scénario de référence dans lequel ils supposent que toutes les lois actuelles restent les mêmes jusqu’en 2050.

« Le cas parallèle de l’EIA “50% d’énergie sans carbone” ne prévoit que peu d’effet sur les émissions de CO2 », ont-ils conclu, en produisant ce tableau pour faire comprendre le point :

 

Si tous les États parviennent à produire 50 % d’énergie sans carbone d’ici 2050, la situation ne s’améliorera que légèrement par rapport au scénario de référence du statu quo. EIA

 

L’amélioration est légère. En partie parce que certains États sont déjà sur le point d’atteindre 50 % en vertu de la loi actuelle, et aussi parce qu’une part importante de l’énergie américaine est déjà propre :

« Au niveau national, les États-Unis ont déjà produit 40 % de leur électricité en utilisant des technologies sans carbone en 2019, y compris des sources telles que le nucléaire, l’hydroélectricité, l’éolien, le solaire et plusieurs autres », selon Richard Bowers de l’EIA.

Mais la conclusion suggère que les États devront se fixer des objectifs plus ambitieux que 50 %, d’ici 2050, si le pays veut réduire ses émissions de manière significative.

Actuellement, l’Alaska a fixé un objectif de 50 % d’énergies renouvelables d’ici 2050. La plupart des États ont des normes moins ambitieuses. Quelques-uns en ont plus. Le Vermont s’était fixé un objectif de 55 % d’énergies renouvelables avant 2017, le Maryland et le New Jersey 50 % d’ici 2030 et l’Oregon d’ici 2040.

Certains États sont allés beaucoup plus loin, certains depuis que les élections de 2016 ont porté au pouvoir des gouverneurs verts. New York a une norme de 100 % d’énergie propre d’ici 2040 ; la Californie, Washington et Hawaï d’ici 2045 ; le Colorado, le Maine, le Nevada et le Nouveau-Mexique d’ici 2050.

 

<<< À lire également : Connaître Son Empreinte Carbone Et Mieux Consommer >>>