Plug And Play : La Start-up Chasseuse De Licornes

Entretien avec Robin Avenel qui a rejoint Plug and Play début 2019 pour développer sa plateforme Insurtech en France. Robin a commencé dans la finance à Paris et chez Merrill Lynch aux USA, suivi d’un MBA à USC à Los Angeles. Nous avons eu l’occasion de l’interroger afin de comprendre la recette du succès d’une société qui a hébergé à ses débuts la jeune start-up Google.

 


Comment investir dans une start-up en seed ?

C’est une due diligence beaucoup plus qualitative que celle utilisée sur des entreprises matures.
Pour se limiter à quelques critères c’est : Analyse du marché, validation de la technologie, mesure de la demande et surtout évaluation de l’équipe.

 

Comment un acteur tel que Plug and Play se positionne ?

Notre positionnement est notre plus grande force. Nous avons créé, et sommes au centre, du plus grand écosystème innovant au monde. Nous l’utilisons comme baromètre pour valider chaque investissement.
Notre positionnement seed stage : Investir de faibles montants, dans un nombre très élevé de start-up B2B, sans restriction sectorielle.

 

Les Coprorates sont-ils vraiment les amis des start-up ?

Oui ! Nous travaillons avec 350 grands groupes. Tous sont à la recherche de start-up à accompagner, avec qui travailler et/ ou dans lesquelles investir. Pour les start-up, les corporates représentent une immense source de mentoring, de financement, mais surtout une mine d’or de business développement.

 

Quels sont les ratios de succès des start-up dans lesquels vous investissez ?

1% deviennent licornes, 10% seront valorisées au-delà de 100m$ après notre investissement et 70% lèverons de nouveaux fonds après une première levée avec nous.

 

Quels sont les traits communs des start-up à succès ?

Des fondateur passionnés, optimistes mais réalistes, qui ont déjà mené un projet entrepreneurial à bien, ont une vision claire du business et sont accompagnés d’une équipe de talents bien balancés.

#StartUp