[Article du 28 août mis à jour le 31 octobre 2018 avec la liste des finalistes] Pour la 5ème année consécutive, les Blue Ocean Awards, événement dont Forbes France est partenaire, récompenseront les sociétés créatrices de nouveaux marchés – les océans bleus – grâce à leur service ou à leur produit. La cérémonie se déroulera le 6 novembre prochain au ministère de l’Economie et des Finances. Une journée directement inspirée du Best-seller Blue Ocean Strategy des chercheurs de l’INSEAD W. Chan Kim et Renée Mauborgne. Voici les 19 finalistes, sélectionnés pour leur “offre divergente”, à retrouver à Bercy.

Les Blue Ocean Awards édition 2018, c’est parti. Pour la 5ème année consécutive, HEC Paris, le cabinet Axessio Stratégies d’Innovations et la Direction générale des entreprises du ministère de l’Economie et des finances, sous le haut patronage de Bruno Le Maire, organiseront le 6 novembre prochain une journée « océan bleu ». La cérémonie  de clôture récompensera les entreprises innovantes et créatrices d’un nouveau marché.


« Océan bleu », la terminologie est directement inspirée du best-seller vendu à plus de 4 millions d’exemplaires Blue Ocean Strategy des chercheurs de l’INSEAD W. Chan Kim et Renée Mauborgne et traduit en plus de quarante langues. L’an passé, ses auteurs en proposaient la suite, Blue Ocean Shift. L’idée de l’océan bleu pour un créateur d’entreprise, de service ou de produit est de s’affranchir de la concurrence et proposer une offre auprès de non-clients de son secteur. Ou comment créer son propre marché dans des zones calmes comme une mer d’huile.

De fin septembre à fin octobre, un jury s’est réuni pour rencontrer les différentes entreprises. Sept critères sont retenus pour sélectionner les entreprises qui proposent une “offre divergente”, qui “répond aux enjeux prioritaires des non clients de son industrie” :

  • Répondre à des moments clairement identifiés dans l’expérience du client
  • Viser les non-clients de son secteur
  • Répondre aux enjeux prioritaires des clients et non-clients
  • Supprimer des standards de son secteur
  • Mass-market : l’offre vise tous les clients et pas uniquement les « early adopters »
  • L’offre diverge par rapport aux offres concurrentes actuelles de son secteur
  • Posséder des éléments de valeur uniques en rupture avec les offres concurrentes

Le jury est composé de : Bertrand Bailly (Directeur Général de Davidson Consulting), Maud Samagalski (Directrice Marketing de Hewlett-Packard Enterprise), Jo-Michel Dahan (Sous-Directeur de la Direction générale des entreprises), Stéphane Madoeuf (professeur à HEC Paris), Alban Eral (Managing partner Axessio Stratégies d’Innovation), Maximilien Nayardou (Directeur R&D de Finance Innovation), Jean-Philippe Muller, Délégué île de France de l’INPI et d’EDF, Carrefour, Finance innovation, Cap digital, Pink Innov’, Techsap Ouest, IE Club, et des investisseurs de Serena Capital, Cap Horn Invest, Femmes Business Angel.

Les 19 finalistes 

. Bird Office : réserver rapidement un lieu pour organiser séminaires et événement d’entreprise

. Traq’food : un plan de maîtrise sanitaire simplifié pour restaurateur de toute taille

. Bob : Un lave-vaisselle made in France compact et rapide

. Wave Bumper : une digue mobile pour casser les vagues et protéger le littoral en cas de risque de submersion 

. Pipplet : pour évaluer les langues étrangères en entreprise

. Virtuo : application mobile pour louer et réserver une voiture

. Blue frog robotic : un robot émotionnel

. Sillages Paris : un site internet pour créer son parfum personnalisé avec l’aide de parfumeurs

. Zei : récompense les initiatives environnementales des entreprises et du grand public

. France Barter : une bourse d’échange de produits et de services entreprise avec pour unité le Barter

. Paypite : une monnaie virtuelle pour transférer de l’argent entre francophones

. Tilkal : pour rendre possible la chaîne de traçabilité sur la chaîne logistique d’un produit ou actif

. Youse : un garant pour convaincre un propriétaire

. Hacking project : pour apprendre à coder en trois mois

. Yogist : du yoga en entreprise

. Tilkee : suivre et comprendre les comportements de lecture de document que l’on envoie 

. Coworklib : un corner de coworking disponible partout en bas de chez soi 

. Comerso : valorisation des invendus d’entreprise pour un impact financier, social et environnemental positif

. Meetinclass : cours de soutien en mini groupe. 

La cérémonie se déroulera en présence de Pascal Faure, directeur général de l’INPI, de Gérald Karsenti, directeur général de SAP France, de Bertrand Bailly, CEO de Davidson Consulting, d’Hugues Le Bret, fondateur du Compte Nickel (BNP Paribas), de Gaël Menu, directeur de l’offre  publique Hewlett Packard Enterprise, et Dominique Busso, directeur de Forbes France.   

Nouveauté cette année, des démarches d’innovation seront conjointement lancées par des villes, des grands groupes, des start-up et des entrepreneurs du Blue Ocean Starter.

Un prix spécial « Legends » sera également décerné à l’un des seize récompensés sélectionnés depuis le tout premier Blue Ocean Award : Boco, Microdon, Unilend, Agorize, Anticafé, Compte-Nickel, Finalcad, Scality, Traqfood, Advitam, Agripolis, Monbanquet, Alertgasoil, Veracash, Predictice ou Coyote. L’an passé, 400 candidatures avaient été envoyées et les entreprises Mon banquet, Veracash, Alertgasoil, MipRobotics, Predictice, Epopia, Restaudrive, Finance Pariticipative France, et Seb actifry ont été récompensées.

Les Blue Ocean Awards sont soutenus par Davidson Consulting, Bpifrance, INPI, Cap-digital, Finance Innovation, Hewlett-Packard Enterprise, INSEAD Blue Ocean Strategy Institute et le magazine Forbes.

Forbes est partenaire de cet événement pour la seconde année et vous invite à vous inscrire via le lien ci-dessous en sélectionnant le billet “invités Forbes”, qui vous donnera accès à notre salon privatif :

https://www.eventbrite.fr/e/billets-blue-ocean-awards-2018-nos-entreprises-creent-de-nouveaux-marches-49441795742