Tandis que Jérôme Tourbier nous alerte dans son livre intitulé Tourisme en péril, redonner à la France la capacité de séduire, son épouse Alice nous fait voyager avec son ouvrage Les Sources de Caudalie, un art de vivre au coeur des vignes. Après l’écriture, le couple d’entrepreneurs crée « des produits hôteliers attractifs pour faire venir en France les touristes internationaux aujourd’hui sollicités de toutes parts ».

Rencontre avec Jérôme et Alice Tourbier, fondateurs et propriétaires des Sources de Caudalie, hôtel – spa vinothérapie- restaurants 5 étoiles ayant obtenu le prestigieux label Palace de France en 2016.


 

Quelle est la prochaine étape du développement hôtelier de votre groupe familial ?

Notre famille a réussi à bâtir un groupe autour des grands vins, des produits de beauté Caudalie et des hôtels Les Sources de Caudalie et les Étangs de Corot.

 

Caudalie (c) M Cellard

 

L’hôtel Les Sources de Caudalie est le premier palace des vignes situé à Martillac au sein des vignobles du château Smith Haut Lafitte, grand cru classé de graves.

 

Les Sources de Caudalie, La Bastide des Grands Crus (c) Tuca Reines

 

Château Smith Haut Lafitte (c) M Cellard

 

L’écosystème développé en dix-huit ans autour de notre établissement bordelais est maintenant arrivé à maturité. Nous allons l’utiliser comme modèle pour lancer de nouveaux projets hôteliers situés dans les régions viticoles françaises.

La vallée de la Loire, la Bourgogne, la Provence, l’Alsace et la Champagne bénéficient d’une renommée internationale, d’un patrimoine et d’une culture extrêmement riches. Cependant, l’offre de tourisme haut de gamme structurée fait défaut à ce jour.

Alice et Jérôme Tourbier (c) R Valerio

 

Quel est le premier hôtel de votre collection ?

UN ECOSYSTEME DUPLIQUE : Nous avons fait l’acquisition de l’hôtel 4 étoiles le Château du Breuil en mars 2018. Ce château du XVIIIe siècle a appartenu à la marquise de Méloize Fresnoy. Il est situé à Cheverny dans le Loir-et-Cher sur un domaine de 45 ha. Les travaux de rénovation ont débuté en janvier 2019. Un premier hôtel Les Sources de Caudalie Val de Loire devrait ouvrir en juin 2020 avec cinquante chambres.

 

Château du Breuil (c) David Grimbert

Comme à Bordeaux, cet établissement évoluera en totale harmonie avec le patrimoine régional. Il alliera l’attention d’un palace et l’atmosphère d’une maison de famille à la campagne.  Nos valeurs sont : bien-être, générosité, et authenticité. Pour nous, le luxe est émotionnel.

Des grandes suites sont prévues pour accueillir les familles. L’architecture intérieure sera ancrée dans la tradition locale. Chaque détail est conçu et réalisé avec le savoir-faire français.

La restauration sera multiple avec une table du type étoilé et une cuisine généreuse du type Bib Gourmand au guide Michelin. Une épicerie célèbrera les producteurs locaux. Un potager sera traité avec des produits agréés agriculture biologique.  

Coté bien-être, le Château du Breuil disposera d’une piscine intérieure et d’un spa vinothérapie signé Caudalie.

Sept hectares du cépage local, le Romorantin, seront plantés autour de l’hôtel. Nous allons nous inspirer des techniques de pointes et des procédés innovants mis en place à chaque étape de viticulture par le Château Smith Haut Lafitte pour avoir un vignoble biologique.

L’offre culturelle sera représentée par la découverte de l’univers du vin, de la cuisine et des châteaux. Les vignerons seront mis à l’honneur en faisant la promotion des vins de la région. Une route des vins va être imaginée.

 

Château Smith Haut Lafitte (c) Matthieu Cellard

UN MODELE ECONOMIQUE :  Le prix d’achat du mètre carré habitable à Cheverny n’est pas comparable à celui des centres-villes. La valeur de l’actif ne dépend que des performances hôtelières. Nous développons à la fois l’immobilier et le fonds de commerce.

Pour un établissement de cette taille situé en province, il est essentiel d’être un opérateur multitâche capable de gérer plusieurs métiers sur un même site. Offrir de nombreuses expériences à nos voyageurs pendant le séjour est une condition de la rentabilité commerciale.

Le prix d’une nuitée est basé sur le rapport émotion – prix.

Dans notre collection, les synergies entre les hôtels seront surtout faites au niveau de la distribution et de la commercialisation. A Bordeaux, 80% des réservations se font en direct. Ce nouvel hôtel du Val de Loire s’appuiera sur la forte notoriété des Sources de Caudalie.

 

Quelle a été la raison d’écrire en 2016 un livre sur le « Tourisme En Péril : redonner à la France la capacité de séduire » ?

Ce livre a été une démarche très spontanée sur le diagnostic économique du tourisme en France. Cette industrie représente plus de 7,2% du PIB national en 2015. Les entreprises du secteur emploient près d’un million de salariés en CDI et génèrent plus d’un million d’emplois indirects.

La France reste le pays le plus visité au monde avec plus de 85 millions de visiteurs étrangers. Toutefois, les recettes liées au tourisme baissent chaque année. La France n’est que quatrième, derrière les États-Unis, la Chine et l’Espagne, pour l’année 2015. Seules les zones touristiques situées à Paris, sur la Côte d’Azur, à Bordeaux et dans les stations de sports d’hiver connaissent une consommation intérieure en progression. L’hôtellerie familiale située dans les zones secondaires régressent. Le tourisme en France est à deux vitesses. Notre pays souffre aussi de certains maux dont le coût du travail trop élevé et la complexité des normes.

Notre économie touristique est un chef d’œuvre en péril. J’ai voulu alerter le gouvernement en écrivant ce livre. Les élus locaux en ont pris conscience.

Trente mesures sont détaillées dans le chapitre « Des Lueurs d’Espoir » de votre livre en faveur du tourisme français. Quelles sont celles que vous allez appliquer dans le cadre de votre collection d’hôtels dans les vignes ?

L’objectif de nos recommandations est de créer de la valeur dans le secteur du tourisme. Nous avons un patrimoine incomparable que nous exploitons mal. Notre industrie doit monter en gamme.

A notre échelle, quatre mesures ont été appliquées pour constituer un pôle d’excellence :

 

CREER DE LA VALEUR : Nous croyons fondamentalement en notre pays.  Nous avons investi des montants significatifs dans l’hôtellerie familiale haut de gamme située dans la campagne française. 25 millions d’euros ont déjà été investis dans le palace bordelais.

Notre collection d’hôtels est faite pour séduire une clientèle tant française qu’étrangère prête à dépenser plus pour un séjour à la carte conçu comme de véritables histoires autour de l’art de vivre à la française, du vin et de la vigne. Seules la créativité et la qualité pourront attirer les clients dans ces régions. Notre offre se veut globale et unique. On ne propose pas seulement un produit innovant mais également une atmosphère, une expérience et des services associés.

Sources de caudalie
Piscine intérieure Les Sources de Caudalie (c) Mathilde de l’Ecotais

 

CREER DES EMPLOIS : Nous avons un métier de savoir-être. Notre défi est de recruter 45 emplois dans la région Touraine. Nous recherchons des candidats ayant avant tout un état d’esprit. La formation sera assurée en interne. Des portes ouvertes seront organisées dans le cadre de journées info-formation-recrutement. Nos établissements haut de gamme sont accessibles à tous.

Ces métiers sont tournés vers l’accueil, le contact et l’échange avec les voyageurs. Les compétences linguistiques sont indispensables.

Nous devons transformer le talent de tous nos collaborateurs en succès : sommelier, chef, viticulteur, esthéticienne, tonnelier, jardinier, femmes de chambre, réceptionniste bien d’autres encore, sont indispensables dans un tel dispositif.

Nos invités attendent beaucoup de l’expérience proposée. Cela oblige les collaborateurs à l’excellence.

 

LOCAVORE : Porté par le succès de notre palace des vignes, nous avons conscience de la responsabilité qui nous incombe. Nous sommes engagés plus que jamais dans le locavorisme. En privilégiant notre potager et les producteurs locaux, nous favorisons l’économie locale.  Nous préservons la biodiversité. Nous limitons la pollution liée aux transports et aux emballages.  Nos campagnes sont entretenues. Les traditions sont perpétuées. Le savoir-faire est transmis. Les produits sont d’une grande fraicheur. Ils sont cueillis au meilleur de leur maturité et cultivés selon les principes de l’agriculture raisonnée sans pesticide ni engrais chimiques.

Notre activité hôtelière offre des débouchés à nos fournisseurs situés au maximum dans un rayon de 150 km. Nous nous affranchissons des grandes exploitations agricoles subventionnées.

Les déchets alimentaires sont recyclés et transformés en compost naturel pour notre potager dans un souci d’économie circulaire. Nous donnons nos produits d’accueil peu utilisés (savons, gels douche et shampoings) aux associations caritatives. Ils ne sont pas jetés inutilement.

Notre tourisme durable est au service de l’environnement et de nos clients.

Sources de caudalie
Potager (c) G de Laubier
Sources de caudalie
Jardin (c) F da Banderia

 

LE HAUT DEBIT : Pour mettre en place un plan de déploiement du wifi à Cheverny et doter notre nouvel hôtel de ce réseau, nous accompagnons la démarche de la commune pour obtenir le haut débit.

 

Quelles sont les idées que vous souhaitez partager avec le gouvernement dans le cadre des jeux olympiques de 2024 ? 

La responsabilité des pouvoirs publics est d’assurer la sécurité et la propreté. Elles n’ont malheureusement pas été améliorées. La destination France s’en trouve largement défavorisée.

Il faudrait que le train Charles de Gaulle Express entre Paris et Roissy soit opérationnel pour les jeux olympiques d’été qui seront célébrés à Paris en 2024.

Le tourisme est un formidable levier pour la croissance. Cette industrie devrait retrouver son titre de « grande cause nationale » comme en 2013. Ce secteur d’activité devrait avoir son ministère.

 

Quelle est votre devise familiale ? « Joie de vivre, ambition, solidarité ».

Suivez l’actualité de Christian Razel et de RoccaBaracca sur:

http://www.linkedin.com/in/christian-razel-4ab08281/

https://www.instagram.com/roccabaracca/?hl=fr

https://www.roccabaracca.com/

Sources de caudalie

Sources de caudalie
Château Smith Haut Lafitte (c) Olivier Boisseau